Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Les élus de San Francisco ont présenté, ce 19 mars, un projet de loi interdisant la vente de cigarettes électroniques jusqu’à ce que la Food and Drug Administration évalue leur impact sur la santé publique. 

La ville veut ainsi enrayer le développement du vapotage chez les jeunes (selon les Centers for Disease Control and Prevention, plus de 3,6 millions d’élèves de collège et de lycée américains, en 2018).

Cette mesure, si elle était approuvée, serait la première du genre aux États-Unis, empêchant les gens d’acheter des cigarettes électroniques en ligne ou dans les magasins physiques. Elle est dans la droite ligne d’une stricte réglementation locale du tabac et du vapotage (voir Lmdt du 29 juin 2017). Lire la suite »

17 Mar 2019 | E-cigarette
 

Invitée du Grand Jury /RTL ce dimanche 17 mars, la ministre de la Santé a dû répondre à une question sur le vapotage

« Aujourd’hui, les gens qui s’engagent dans le vapotage sont des personnes qui souhaitent s’arrêter de fumer. La cigarette est nettement plus toxique que le vapotage », a-t-elle répété.

« Je préfère que les gens arrêtent de fumer avec les substituts nicotiniques », plutôt qu’avec des cigarettes électroniques, a-t-elle cependant précisé.

« Nous ne connaissons pas les toxicités à long terme. Il a fallu attendre 30 ans pour savoir que la cigarette provoquait le cancer ». Lire la suite »

13 Mar 2019 | Profession
 

Laury Massèdre, présidente de la chambre syndicale des buralistes de Dordogne, vient de souffler ses trente-quatre bougies.

À cette occasion, La Dordogne Libre (édition du 11 mars) lui a posé une question-vérité : que peut-on lui offrir pour son anniversaire ? « Je dirais que tout aille pour le mieux pour mes collègues ! ».

« L’augmentation n’est pas une surprise pour nous. Bien entendu, nous ne sommes pas contre le plan de santé publique mais pour les buralistes, cela devient très compliqué. Ils sont obligés de se diversifier de plus en plus.

« L’État a alloué une enveloppe de 80 millions d’euros aux buralistes pour les aider à transformer leurs magasins. Il faut que l’on devienne des drugstores à l’américaine, où on ne trouve pas seulement du tabac.  Lire la suite »

13 Mar 2019 | Observatoire
 

En octobre dernier, l’enseigne « Purple store » de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) a dû fermer ses portes, comme beaucoup d’autres « coffee-shop » de la région.

Pourtant, certaines boutiques spécialisées en cigarettes électroniques vendent toujours des produits à base de CBD, et même depuis plusieurs années, constate L’Est Républicain (édition du 11 mars).

Au milieu des présentoirs trônent des recharges pour cigarettes électroniques estampillées « CBD ».

•• « J’en vends depuis deux ans », précise le gérant du « Vapoteur’s Club ». Et d’ajouter : « certains de mes clients l’utilisent pour des raisons pathologiques afin de panacher avec des médicaments antidouleur. Si on n’a pas de stress ou de douleurs, on ne peut pas en sentir les effets. J’ai testé personnellement, je n’ai pas vu de différence ». Lire la suite »

12 Mar 2019 | E-cigarette, International
 

L’administration Trump propose d’imposer « des frais d’utilisation » aux fabricants de cigarettes électroniques dans le projet de budget 2020, publié ce lundi 11 mars, dans l’espoir de mettre fin à ce que le commissaire sortant de la Food and Drug Administration, Scott Gottlieb, a qualifié d’« épidémie » chez les jeunes.

La proposition ajouterait les fabricants et les importateurs de cigarettes électroniques à la liste des entreprises tenues de payer ces « frais d’utilisation » à la FDA, en augmentant leur montant. Les compagnies de tabac traditionnelles s’acquittent déjà de cette sorte de fiscalité. Lire la suite »

11 Mar 2019 | E-cigarette
 

La directrice générale de Juul Labs France, Ludivine Baud, fait un premier point sur le lancement de Juul en France (voir Lmdt des 6 et 10 décembre 2018 ainsi que du 23 février 2019) dans le numéro de mars de La Revue des Tabacs.

Sur les avantages comparatifs de Juul

« Nous sommes vraiment fiers de notre produit qui se distingue de ses concurrents sur plusieurs points : son design est simple, compact, minimal. L’appareil est facile d’utilisation (…) Elle délivre aux fumeurs l’expérience dont ils ont besoin (…)

« Juul représente la solution la plus innovante sur le marché. Une technologie de pointe d’une part, grâce à une politique poussée de recherche et développement et une équipe de développement de plus de 300 personnes qui travaillent continuellement à l’amélioration de nos produits ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Le profil du fumeur traditionnel est en train d’évoluer » Ludivine Baud (Juul Labs France)  
10 Mar 2019 | International, Profession
 

On a souvent entendu dire que les principaux acteurs de l’industrie du tabac, de par leur taille et leur structure, se trouvaient handicapés par rapport à l’agilité et la capacité d’innovations de nombre de start-ups, situées aux avant-postes du monde du vapotage.

À moins de s’associer à des réseaux significatifs de start-ups …

•• On vient d’apprendre que JTI a établi un partenariat avec Plug and Play, référence mondiale en matière « d’accélérateurs de start-ups » technologiques : « pour gérer Vapetech, un programme visant à rassembler les innovateurs et les experts en données afin de développer une technologie améliorant l’expérience et les avantages pour la santé du vapotage. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Accord entre JTI et « l’accélérateur de start-ups » Plug and Play  ,
5 Mar 2019 | Profession
 

Défi réussi pour Franck Cordonnier, buraliste à Martigues et gérant du groupe « Formation buraliste électro » sur Facebook.

Le but était clair : se réunir autour d’une cagnotte pour soutenir le film-documentaire « You don’t know nicotine » du réalisateur Aaron Biebert à qui l’on doit le film-documentaire « A billions Lives » sorti en France en septembre 2016 sur la révolution de la vape.

En moins d’une semaine, les 10 000 dollars ont été récoltés auprès de nombreux acteurs : buralistes, boutiques spécialisées, distributeurs et fabricants de liquides. En contrepartie, ce sera le tapis rouge de l’avant-première pour deux ambassadeurs de la vape française.

•• La démarche s’est inscrite dès le départ au-delà du clivage boutiques spécialisées/buralistes. « Le but ne doit pas être de défendre les intérêts des buralistes ou des boutiques spécialisées ni même les intérêts du consommateur mais bien de défendre l’énorme potentiel de la vape. La possibilité de mettre en lumière les capacités de la vape en termes de créations d’emplois, de diminution de la prévalence tabagique, de réduction des risques, de réduction des couts pour le consommateur… » annonçait clairement Franck Cordonnier dans un premier communiqué de presse.

•• Maintenant, il va falloir organiser le déplacement et désigner les ambassadeurs de la vape française pour cet événement. Dans un récent communiqué, l’organisateur Frank Cordonnier déclare : « pour garder une certaine équité, j’invite tous les professionnels de la vape (hors buraliste) à désigner le buraliste qu’ils souhaitent voir représenter la vape française. De même, j’invite également les buralistes de la vape à désigner le gérant de boutique spécialisé qui représentera la vape française ». Il propose que le cahier des charges soit, par exemple, défini au prochain Vapexpo.

•• Depuis bientôt cinq ans, Franck Cordonnier forme des buralistes au métier de la vape dans son point de vente, puis a créé, il y a un an, des groupes dynamiques sur Facebook : « Formation buraliste électro » dédié à la formation et « Formation buraliste électro business », dédié à la mise en relation entre les buralistes et les acteurs professionnels de la réduction des risques par la vape.

 Commentaires fermés sur Buralistes et professionnels de la vape récoltent 10 000 dollars pour soutenir le film-documentaire « You don’t know nicotine »  ,
4 Mar 2019 | Profession
 

Les perspectives du marché du vapotage, avivé par la hausse significative des prix du tabac, sont propices aux initiatives et rapprochements dans le secteur des grossistes et chez les fabricants. 

Santiago Sanchez, président du groupe Republic Technologies – dont OCB distribution est filiale – Daniel Bouttier, directeur de Néodis, et Stéphane Vay, président de SPP et Pipal, annoncent un accord de partenariat stratégique de distribution permettant de renforcer la présence de la marque E-CG chez les buralistes.

« La signature de ce partenariat, le 1er mars 2019, avec Néodis, SPP et PIPAL s’inscrit naturellement dans la stratégie de développement de la marque E-CG afin d’en faire la marque référence des produits du vapotage chez les buralistes » explique Santiago Sanchez. Lire la suite »

3 Mar 2019 | Profession
 

Parmi les nombreux passages du président de la Confédération dans les médias (voir Lmdt des 1er mars et 28 février), nous avons retenu aussi son passage sur France Info.

franceinfo : L’objectif annoncé est le paquet de cigarettes à 10 euros en 2020. Cela vous inquiète ?

Philippe Coy : Cela fait du tort au réseau (des buralistes) : les volumes (des ventes de paquets de cigarettes( se retrouvent impactés, la fréquentation de nos magasins aussi. On peut être totalement favorable au plan de santé mis en place par le gouvernement, mais aujourd’hui, un paquet à un prix aussi élevé reste pour nous un souci puisque nous avons le prix le plus élevé de l’Europe occidentale. Lire la suite »