Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Nov 2019 | L'Info
 

Le président Rodrigo Duterte a annoncé, le 19 novembre, l’interdiction totale du vapotage : en donnant même l’ordre à la police d’arrêter tout vapoteur.

Et dès le lendemain, la police philippine a déjà ordonné à toutes les unités de police, dans tout le pays, de sanctionner les flagrants délits de vapotage. Les e-cigarettes seront également confisquées.

•• Selon l’AFP, aucun texte formel n’a pourtant été rendu public depuis l’annonce. Les Philippins ignorent donc la teneur de l’interdiction, ainsi que les risques encourus.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, le président philippin s’est taillé une réputation pour sa très violente campagne de lutte contre les stupéfiants et durci les interdictions de tabagisme dans les lieux publics (voir 23 mai 2015).

•• Le chef de l’État, lui-même un ancien fumeur, qualifie de « toxique » la cigarette électronique et l’accuse de diffuser des « produits chimiques » dans le corps des utilisateurs.

Récemment, son ministre de la Santé s’était fait l’écho de l’hospitalisation d’une adolescente de 16 ans pour une blessure aux poumons, présentée comme directement liée à la cigarette électronique.

 

20 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Alors que l’impact médiatique de la crise sanitaire provoquée par de mauvais usage de la cigarette électronique s’estompe après les explications des autorités américaines (voir 9 novembre), l’offensive politico-judiciaire contre le secteur du vapotage continue. 

Après ses collègues de Californie (voir 20 novembre), la procureure générale de l’état de New York vient d’assigner à son tour Juul Labs pour « marketing trompeur », selon l’AFP.

La plainte déposée devant un tribunal d’état new-yorkais accuse Juul de marketing et publicité trompeurs et d’avoir vendu illégalement ses produits aux mineurs, sur fond de forte augmentation du vapotage dans les collèges et les lycées américains. Lire la suite »

20 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

L’absence de réglementation sur le vapotage aux États-Unis (ce qui n’est pas le cas en Europe) donne le champ libre à de grandes batailles judiciaires. Comme souvent là-bas, les procureurs ne sont pas les derniers à y chercher à se mettre en lumières avec des déclarations fortes. 

Ainsi, la Californie et Los Angeles ont annoncé, ce lundi 18 novembre, avoir engagé des poursuites judiciaires contre Juul Labs, accusé d’avoir délibérément ciblé les mineurs dans ses pratiques de marketing pour les inciter à vapoter, rapporte l’AFP.

•• La plainte, déposée par le procureur fédéral de Californie et son homologue de la ville de Los Angeles, affirme aussi que Juul a manqué à ses obligations de vérification de l’âge des consommateurs dans cet état. Et lorsqu’elle l’a fait, la firme basée à San Francisco aurait indûment conservé les adresses électroniques des mineurs qu’elle avait identifiés comme tels pour leur envoyer des publicités.

•• En Californie, la loi interdit la vente de produits de vapotage contenant de la nicotine aux individus âgés de moins de 21 ans (voir le 11 mars 2016), ce qui n’aurait pas empêché Juul de commercialiser de tels produits avec des arômes séduisants pour les jeunes (mangue, menthe douce, crème brûlée, concombre …) indique la dépêche. Juul, qui a toujours démenti viser les mineurs, a cessé de commercialiser ces recharges au cours des dernières semaines (voir 18 octobre).

•• Selon un communiqué du procureur fédéral, citant les autorités sanitaires américaines, l’usage de ces produits aromatisés par des mineurs continue de croître rapidement aux États-Unis, notamment chez les collégiens et lycéens.

« Les ventes de Juul ont explosé et représentent maintenant plus de 64 % du marché du vapotage aux États-Unis » avance le communiqué. « Nous avons consenti trop d’efforts et investi trop d’argent dans la lutte contre le tabagisme pour rester les bras croisés alors que les Californiens succombent au vapotage et à l’addiction à la nicotine » insiste le rapporteur. « Juul a adopté les sinistres pratiques de l’industrie du tabac et recouru à des publicités visant les cibles les plus vulnérables sans se soucier de la santé publique » accuse-t-il. Lire la suite »

19 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Donald Trump a apparemment renoncé à interdire les e-cigarettes aromatisées comme il l’avait promis, craignant que cela ne lui coûte des voix, ont rapporté deux journaux américains, annonce l’AFP.

Des conseillers l’auraient persuadé, sondages à l’appui, qu’interdire les versions aromatisées des cigarettes électroniques (à la menthe, au menthol …) lui nuirait dans les États les plus disputés de la présidentielle de novembre 2020, selon les éditions dominicales du Washington Post et du New York Times. Lire la suite »

17 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

La Corée du Sud a vivement recommandé à ses concitoyens, le 22 octobre, de ne pas utiliser de e-cigarettes aromatisées, annonce l’agence de presse Yonhap.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Park Neung-hoo, a déclaré que son gouvernement avait aussi immédiatement interdit aux adolescents d’utiliser des cigarettes électroniques ou ou e-liquides aromatisés.

••« Alors que plusieurs maladies respiratoires graves et décès ont été signalés aux États-Unis et en Corée du Sud, le gouvernement met fortement en garde contre l’utilisation de cigarettes électroniques jusqu’à ce que leurs liens avec les maladies soient clairement identifiés » a annoncé Park devant la presse (voir 9 novembre). Lire la suite »

16 Nov 2019 | E-cigarette
 

Apple a supprimé de son App Store toutes les applications liées au vapotage en raison des dangers que la pratique pourrait présenter pour la santé, sur fond d’une véritable épidémie aux États-Unis qui a déjà fait 42 morts et près de 2 200 malades cette année (voir 9 novembre).

« Récemment, des experts qui vont des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC aux États-Unis) à l’Association cardiaque américaine ont lié le vapotage et les cigarettes électroniques à une série de maladies pulmonaires et à des décès, parlant même de crise sanitaire et d’épidémie chez la jeunesse » explique Apple à l’AFP, confirmant une information d’Axios. Lire la suite »

14 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Un jeune homme de 18 ans est mort en Belgique des suites d’une insuffisance respiratoire attribuée par les autorités au vapotage et à un mélange de produits nocif dans une cigarette électronique, ce qui est une première dans le pays, rapporte ce soir l’AFP.

« Le lien avec la cigarette électronique est établi. Il n’y a chez ce patient aucune autre explication pour une pneumonie aussi grave » a déclaré jeudi la ministre de la Santé Maggie De Block (voir 18 mai), interrogée par des députés. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : premier décès attribué à un mauvais usage de la cigarette électronique  
13 Nov 2019 | E-cigarette
 

Juul Labs a publié, hier à San Francisco, un communiqué établissant que, selon de nouvelles données, le taux de passage à l’e-cigarette augmente avec le temps chez les fumeurs adultes américains, nouveaux utilisateurs de Juul.

Nous reprenons ce communiqué intégralement (voir 8 novembre, 25 septembre et 11 mai).

« Juul Labs, Inc. annonce aujourd’hui qu’une nouvelle étude conduite sur 6 mois et publiée dans la revue Harm Reduction Journal conclut que plus de la moitié des nouveaux utilisateurs de produits Juul qui fumaient des cigarettes combustibles au début de l’étude avaient réussi à s’abstenir de fumer au cours des 30 derniers jours.

•• Selon cette nouvelle étude, 54 % des fumeurs adultes, s’étant soumis à une évaluation sur 6 mois et qui fumaient encore au début du suivi, auraient complétement abandonné la cigarette combustible au cours des 30 derniers jours. Une précédente étude similaire conduite sur une période de 3 mois et issue du même échantillon montrait que 47 % des nouveaux utilisateurs de Juul auraient réussi à ne pas fumer de cigarettes combustibles lors des 30 derniers jours.

L’étude semble montrer également que les participants qui utilisent principalement des saveurs autre que tabac, comme menthe ou mangue, sont plus susceptibles de ne pas avoir fumé au cours des 30 jours précédant l’évaluation après 6 mois de suivi. En comparaison à ceux qui utilisent des saveurs au tabac, les chances d’atteindre les 30 jours d’abstinence de cigarette seraient respectivement supérieures de 46 % et 40 % pour les saveurs menthe et mangue.

•• « Cette étude renforce notre hypothèse selon laquelle l’accès à une variété de saveurs de cigarette électronique a une influence sur le fait que les fumeurs adultes abandonnent la cigarette combustible » a déclaré Dr. Neil McKeganey, Directeur du « Centre for Substance Use Research » de Glasgow. « Le taux de passage à la cigarette électronique sur 6 mois a augmenté au fil du temps car les fumeurs adultes se tournent de plus en plus vers les produits Juul comme alternative viable au tabac ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : Juul publie une enquête sur les utilisateurs de ses produits  ,
12 Nov 2019 | E-cigarette
 

Fontem Ventures, propriétaire des produits de vape blu et filiale du Groupe Imperial Brands auquel appartient Seita, prend note des dernières informations concernant les maladies pulmonaires liées au vapotage de produits issus du marché illégal aux États-Unis (voir 12 septembre et 31 mai 2018)

Fontem Ventures prend note des dernières mises à jour communiquées par le Centers for Disease Controls américain (CDC) selon lesquelles l’acétate de vitamine E a été identifié dans 100% des échantillons prélevés sur les victimes de lésions pulmonaires aux Etats-Unis.

Fontem Ventures tient à rappeler que l’acétate de vitamine E n’est pas, et n’a jamais été, présent dans les produits de vape blu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : réaction de Fontem Ventures aux récentes déclarations des autorités sanitaires US  ,
12 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

« Je rencontrerai les représentants de l’industrie du vapotage, avec des professionnels de la médecine et des représentants du gouvernement pour arriver à une solution acceptable au dilemme du vapotage et de la cigarette électronique ».

Pour autant que le rythme de la politique américaine soit scandé par les tweets du président Donald Trump, celui-ci, émis dans l’après-midi d’hier, confirme son intention de discuter avant de prendre toute mesure (voir 9 novembre).

« La santé et la sécurité des enfants, avec les emplois, seront les priorités » y a-t-il ajouté, rapporte l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : Trump convoque l’industrie du vapotage