Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Mai 2019 | E-cigarette
 

« Avec plus de 14 millions de fumeurs en France, dont la moitié souhaitant arrêter, la France est un pays clé pour Juul » déclare Ludivine Baud, Directrice générale de Juul Labs France, à l’occasion de l’annonce de son partenariat de distribution avec Jwell (140 points de vente / voir Lmdt du 16 mai).

« Renforcer notre présence est une priorité pour nous afin d’aller à la rencontre de tous les adultes fumeurs et leur proposer une alternative de qualité à la cigarette combustible.

« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec Jwell qui va nous permettre d’accroître notre présence en France en nous appuyant sur un réseau qui a démontré sa capacité à accompagner les fumeurs et vapoteurs. La structure du réseau Jwell est aussi pour nous un gage que nos produits seront distribués conformément à notre code de marketing responsable » insiste encore Ludivine Baud.

16 Mai 2019 | E-cigarette, L'essentiel
 

Juul Labs et Jwell annoncent, ce jeudi 16 mai, avoir conclu un partenariat entre les deux entreprises « qui permettra d’accélérer le développement du segment du vapotage en France » selon les termes d’un communiqué commun. 

Les produits Juul seront disponibles dans toutes les boutiques-conseil Jwell à partir du 1er juin.

Grâce à ce partenariat, Juul compte bénéficier « d’un espace et d’une visibilité accrus dans les 140 points de vente Jwell sur le territoire français ainsi que dans les futurs points de vente » en cours de développement

Juul, disponible en France depuis décembre 2018, viendra, de son côté, compléter l’offre Jwell « afin de répondre aux attentes des fumeurs adultes à la recherche d’une alternative au tabac combustible » (voir Lmdt des 11 mai et 11 mars 2019 ainsi que des 22 et 20 décembre 2018).

13 Mai 2019 | L'essentiel, Profession
 

Lors du dernier « Annual general Meeting » de British American Tobacco, qui s’est tenu fin avril, on a appris – dans l’intervention du président Richard Burrows – que BAT a pratiquement doublé son chiffre d’affaires dans le domaine des produits à risques potentiellement réduits (prrp / potentially reduced-risk products) :

+ 26 % sur le segment du vapotage ;
+ 180 % sur le segment du tabac chauffé.

•• « Nous n’en sommes qu’aux premières étapes de notre progression dans les produits à risques potentiellement réduits. La technologie et l’innovation jouant désormais un rôle croissant dans notre activité, notre portefeuille de produits est encore appelé à s’agrandir. En 2018, nous avons déposé 130 brevets et nous espérons pratiquement multiplier par deux ce chiffre pour l’année en cours. Lire la suite »

11 Mai 2019 | E-cigarette
 

Article mi-figue, mi-raisin sur le lancement en France de la Juul (voir Lmdt du 11 mars) dans Le Parisien Week-End. Extraits.

•• Depuis la rue, Ibtissam a repéré le présentoir rétro-éclairé qui trône au milieu de la boutique Green and Vape (Paris 1er). « Ma sœur a acheté une Juul, puis une amie de ma sœur, et aujourd’hui j’en vois de plus en plus », explique l’étudiante infirmière de 24 ans, penchée sur une vitrine remplie de ce qui ressemble à une clé USB un peu longue.

Bien décidée à arrêter le tabac – « c’est trop cher et ça sent mauvais » –, la jeune femme a poussé mi-avril la porte de ce magasin dans le seul but d’acheter un exemplaire de la plus branchée des cigarettes électroniques. « Elle est discrète, stylée, et moins imposante que les vapoteuses. Il paraît même que Rihanna en a une ! » croit savoir Ibtissam. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Notre mission est d’aider le milliard de fumeurs adultes à arrêter la cigarette combustible » (Ludivine Baud / Juul)  
11 Mai 2019 | International
 

Grattage de tête au Danemark. Pour la première fois en 20 ans, le taux de prévalence tabagique est remonté significativement, d’après l’administration de la santé (Sundhedsstyrelsen)

Il était plutôt de 18 % en 2015 / 2016. Il serait revenu à 23,1 % en 2018. Or, toujours l’année dernière, le ministère du budget danois a constaté une chute des ventes de cigarettes de -14 % en volume.

Et la presse danoise (comme l’hebdomadaire The Copenhagen Post) d’incriminer le développement du snus, du tabac chauffé et même … du vapotage. Il doit bien y avoir d’autres explications. En tout cas, on ne prend jamais assez de précautions avec les statistiques.

6 Mai 2019 | E-cigarette, International
 

Un débat juridique que l’on voudrait bien voir rebondir ailleurs … Au Québec, une loi de novembre 2015 interdisait toute publicité extérieure sur le vapotage : en vitrine des « vaporistes », comme on dit là-bas, ou par le biais de tout média s’adressant au grand public.

Un juge de la Cour supérieure vient d’invalider cette disposition. Et il donne six mois au gouvernement pour changer la loi dans le sens de son jugement.

•• Arguments du juge Daniel Dumais : « au Québec, certaines limites ont une portée excessive. La loi actuelle viole la liberté d’expression en muselant les commerçants. Il existe des solutions moins drastiques : soit autoriser la publicité pour la cigarette électronique pourvu qu’elle cible clairement et uniquement les fumeurs et qu’on la présente comme un moyen de cessation tabagique. Rien d’autre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada / Québec : un juge invalide la loi qui interdit la publicité sur le vapotage  ,
3 Mai 2019 | E-cigarette
 

Leur voiture était pleine à craquer … Mardi 30 avril, peu avant 6 h 30, une Clio avec quatre individus à bord est contrôlée par la police, à Sartrouville (Yvelines).

Un carton dépassant du coffre de la voiture avait éveillé les soupçons des agents. Lesquels ont fait une curieuse découverte : pas moins de 448 flacons de liquide pour cigarette électronique, emmagasinées dans des boîtes en carton.

•• Les recharges étaient issues d’une gamme obsolète, selon une source proche du dossier.

Les détenteurs de ces produits n’ont pas été en mesure d’en justifier la provenance, ni de présenter de justificatif de paiement.

•• Le conducteur, âgé de 22 ans, a été placé en garde à vue pour recel de vol. Les trois autres passagers ont été mis hors de cause. L’ensemble de cette drôle de cargaison a été saisie.

 Commentaires fermés sur Une première ? 448 flacons d’e-liquides saisis dans une voiture  ,
2 Mai 2019 | Associations, L'essentiel
 

Dans un communiqué, France Vapotage (voir Lmdt du 6 décembre 2018) annonce s’associer à la campagne « Vaping is not tobacco », lancée ce 30 avril à Bruxelles, dans le cadre des élections européennes. Nous reproduisons ce communiqué.

« Les défenseurs européens des produits du vapotage ont lancé la campagne « Vaping is not tobacco » (« les produits du vapotage ne sont pas du tabac) pour faire pression en faveur d’une réglementation plus intelligente, fondée sur une différenciation claire entre le vapotage et le tabac, prenant en considération les résultats de la recherche en matière de santé publique et de réduction des risques.

•• La campagne repose sur deux piliers :

L’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) « Exigeons une réglementation plus intelligente en matière de vapotage ». Une pétition en ligne, l’ICE, a été lancée par un comité représentant des citoyens allemand, français, italien, belge, irlandais, tchèque, britannique et roumain. Davantage de soutiens rejoindront le comité au cours de l’initiative (voir Lmdt du 20 février 2019).

Une plateforme web permettant aux citoyens européens de contacter facilement leurs candidats respectifs aux élections européennes de 2019. Il cible à la fois les quelque 17 millions de vapoteurs en Europe et les autres citoyens de l’Union européenne, y compris les non-fumeurs, qui soutiennent la proposition de cette campagne fondée sur des preuves que le vapotage aide les fumeurs qui recherchent une alternative au tabac, tout en réduisant les risques.

•• La campagne est née de la préoccupation commune des membres du comité des citoyens de l’ICE, à l’égard des règles européennes et nationales en vigueur, certaines traitant les produits du vapotage – qui ne contiennent pourtant pas de tabac – de manière similaire aux produits du tabac combustible. La campagne vise à promouvoir la mise en place de règles européennes distinctes pour les produits de vapotage, basées sur des preuves, au lieu de les inclure dans la directive européenne des produits du tabac ou dans une directive pharmaceutique.

•• « Avec cette pétition, nous appelons tous les vapoteurs, et tous ceux qui croient que le vapotage peut aider des personnes à sortir du tabagisme, à soutenir cette initiative en faveur de règles plus intelligentes en matière de vapotage », a déclaré Dustin Dahlmann, porte-parole du comité citoyens Vaping is NOT Tobacco. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Vaping is not tobacco »  
21 Avr 2019 | Profession
 

La dernière hausse du paquet de cigarettes au 1er mars a provoqué une érosion de la demande, selon La Charente Libre (édition du 20 avril). L’un de ses journalistes a donné la parole aux buralistes charentais.

Marie-Claire Chaplain du tabac-presse « Le Victor-Hugo », à Angoulême, a fait les comptes. Et ils ne sont pas bons : en mars, ses ventes de tabac ont chuté de 15 % en valeur par rapport au mois de février. « On ne s’attendait vraiment pas à une telle baisse. C’est d’ailleurs la plus significative depuis les hausses successives du prix du paquet. »

•• « C’est d’autant plus inquiétant que la tendance s’accompagne d’une baisse de la fréquentation et donc des ventes impulsives de produits annexes, comme le pain ou une confiserie, par exemple », appuie Alain Lagarde, président des buralistes de Charente ( Président de la fédération des buralistes du Sud-Ouest et  administrateur de la Confédération ), qui tient avec son épouse le Café des Sports de Champniers (bar-tabac-presse). Lire la suite »

15 Avr 2019 | Profession
 

Dans le dernier numéro du Losange (voir Lmdt du 13 avril), Didier Ellena (Président de Japan Tobacco International France / voir Lmdt du 14 janvier) livre une interview sur divers points d’actualité (extraits).

Sur la fiscalité

« En 2018, le Gouvernement énonçait son souhait de faire passer le prix du paquet de cigarettes à 10 euros d’ici 2020 dans un souci de santé publique. Pour y parvenir, il a décidé d’augmenter fortement les droits d’accises afin d’arriver à une augmentation annuelle d’environ 1 euro pendant trois ans.

« Le total de ces augmentations équivaudrait à environ un Smic pour un fumeur régulier ! Dans le contexte social actuel, qui met en lumière la situation très délicate dans laquelle se trouvent bon nombre de Français qui ne peuvent plus affronter de nouvelles hausses de taxes, nous avons bon espoir que le pragmatisme prévaudra et que la fiscalité du tabac sera prise en compte dans la réflexion globale portant sur le pouvoir d’achat, au même titre que les taxes sur le carburant. Lire la suite »