Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Juin 2019 | Profession
 

Yann Bredon est à la barre du bar-tabac-presse « L’Ami temps » depuis dix ans dans le centre de Triaize (à 25 kilomètres de la Tranche-sur-Mer), petit bourg de 1 000 habitants au sud de la Vendée.

Avec sa compagne, il venait de la restauration, les débuts ont été difficiles mais le couple a vite été mis dans l’ambiance. Et puis l’accident de voiture dont a été victime Stéphanie a bouleversé tous leurs projets …

« Ma volonté a été de préserver ce commerce au centre-bourg. J’ai donc réfléchi à me diversifier. C’était aussi un peu une obligation, car on doit s’adapter aux demandes » témoigne le buraliste dans Ouest-France. Lire la suite »

26 Juin 2019 | Profession
 

Le dossier de reprise de la supérette Vival à Saint-Galmier (Loire, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Étienne) a connu une série de rebondissements depuis novembre 2018, date de sa fermeture.

La situation est désormais remise à plat. Le local a été officiellement repris par Gilles Grangier, buraliste dans la ville et président de la Chambre syndicale des buralistes de la Loire.

•• Approché par Jacques Dechandon (représentant d’une association de quartier) et l’Union commerciale, Gilles Grangier n’était pas « chaud » au départ : « je suis installé depuis 21 ans ici, je n’avais plus forcément envie d’investir. Et puis j’ai été incité par Jacques. J’avais dit que s’il ne trouvait personne, j’y allais ». Lire la suite »

25 Juin 2019 | Profession
 

Depuis ce lundi 24 juin, le réseau des 288 buralistes vendéens (soit à peu près le nombre de communes) peut bénéficier d’une convention de promotion et de réalisation, par les équipes de la Chambre de Commerce, des audits préalables requis par le Fonds de Transformation (voir Lmdt du 5 juin). 

•• La signature entre Jacques Remaud (président de la chambre syndicale de Vendée) et Arnaud Ringeard (président de la CCI) s’est déroulée en présence de Jean-Baptiste Mercier, premier bénéficiaire de la convention. Installé depuis trois ans à L’Aiguillon-sur-Mer, ce buraliste vient de trouver un nouveau local pour développer son affaire. Lire la suite »

25 Juin 2019 | Profession
 

Le tabac-presse « Le Temps de vivre » (près de la place du Capitole à Toulouse) a la réputation d’être un gros établissement qui se porte bien.

Et pourtant, l’enseigne est touchée par la hausse sensible du prix des cigarettes que suppose le paquet à 10 euros. Le buraliste a décidé d’anticiper et de se diversifier au maximum.

En décembre dernier, en plein marasme dû aux manifestations régulières des Gilets jaunes, Pascal Herrada a lancé des travaux d’envergure pour moderniser son enseigne, rapporte La Dépêche.fr. « Nous tirons parti du soutien de l’État, qui nous a aidés à hauteur de 30 000 euros environ, pour des travaux de 250 000 euros. Tous les sept ou huit ans environ, nous rafraîchissons notre magasin, mais là, c’était l’occasion d’aller encore plus loin ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Transformation : « tous les sept ou huit ans environ, nous rafraîchissons notre magasin, mais là, c’était l’occasion d’aller encore plus loin » (un buraliste à Toulouse)  ,
25 Juin 2019 | Profession
 

À l’heure où les épiceries de village ferment leurs portes, et que beaucoup de débits de boissons et de tabac ruraux sont moroses, le bar-tabac-multiservices « Le Virest », dans la commune de Virey (au sud de la Manche, à une trentaine de kilomètres du Mont-Saint-Michel), tire son épingle du jeu.

Ouest-France s’est intéressé au couple de buraliste qui a repris en 2015 l’établissement dans lequel la municipalité – propriétaire des murs – a investi.

•• Un challenge pour le couple, un soulagement pour la municipalité. Et une affaire « qui marche bien, mais il faut se battre » souligne le patron, « il n’y a pas de secret, pour que cela fonctionne, il faut déjà être ouvert ». C’est le cas du « Virest » ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 7 h à 21 h, jusqu’à 22 h, le vendredi et le samedi, et de 8 à 21 h, le dimanche. Et chacun des jours fériés. Lire la suite »

23 Juin 2019 | Profession
 

Il a été beaucoup question du paquet à dix euros à l’horizon 2020, lors de l’assemblée générale de la chambre syndicale des buralistes du Gard, ce jeudi 20 juin. Mais pas que. 

Une centaine des 280 buralistes gardois a assisté à la réunion orchestrée par Ghislaine Mazoyer (présidente des buralistes du département, administratrice de la Confédération) et son équipe syndicale, en présence de Sophie Lejeune (secrétaire général de la Confédération) ainsi que de représentants de la Douane, de la Gendarmerie et de la CCI, rapporte Le Midi Libre. Lire la suite »

22 Juin 2019 | Profession
 

Le Journal de la Haute-Marne a suivi la délégation de la Confédération, emmenée par Philippe Coy et Alain Sauvage, qui a fait des visites de terrain chez des collègues, en amont d’une réunion de présentation du Fonds de Transformation à Saint-Dizier, le 18 juin. 

Il ne s’agissait pas simplement d’une visite de courtoisie, mais bien d’échanger avec les buralistes sur le financement de la mutation du réseau, d’après le journaliste.

•• Ainsi, David Pierron, le buraliste du « Totem », se montre convaincu. Avec le concours de la CCI, partie prenante du dispositif pour les audits, il va rapidement constituer un dossier pour faire des travaux : « faire des vitrines, gagner en lumière et réagencer tout le linéaire tabac ». Lire la suite »

20 Juin 2019 | Profession
 

Gilbert Nocera, implanté à Achicourt (commune voisine d’Arras dans le Pas-de-Calais), a vu 30 % de son chiffre d’affaires tabac disparaître à cause des achats frontaliers en Belgique mais il estime avoir pris le bon virage. 

Outre le PMU, le bar, la presse, il s’appuie désormais sur le développement de son activité cigarettes électroniques (deux vitrines), les ouvertures de comptes Nickel ainsi que les services d’une nouvelle borne Free et va investir pour développer son activité brasserie (quarante couverts déjà) via le Fonds de Transformation.

La mairie m’a soutenu et la Chambre de commerce m’a effectué un audit. Je bénéficierai de 30 % d’aides sur mes soixante à soixante-dix mille euros d’investissement. La clientèle ne vient plus chez nous pour les mêmes raisons. Il faut s’adapter » témoigne-t-il dans La Voix du Nord. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Transformation : « la clientèle ne vient plus chez nous pour les mêmes raisons. Il faut s’adapter » (un buraliste du Pas-de-Calais)  ,
18 Juin 2019 | Profession
 

« Les buralistes en ont marre de râler. Aujourd’hui, ils veulent délivrer un message positif » assure La Nouvelle République du 17 juin, au lendemain de l’assemblée générale de la chambre syndicale des buralistes d’Indre-et-Loire présidée par Matthieu Meunier.

•• « Notre marge n’a pas été réduite dans les mêmes proportions (que la vente en volume de tabac, ndlr), dans la mesure où l’augmentation du prix a partiellement compensé la baisse du volume, mais cela a entraîné une diminution du nombre de clients susceptibles de nous acheter autre chose que du tabac » a cependant souligné Philippe Coy, présent à la réunion (voir Lmdt du 15 juin); Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Nous sommes des commerçants dans l’âme mais présentons la particularité de bénéficier d’un statut de service public » (Philippe Coy)  ,
14 Juin 2019 | Profession
 

Les présidents de chambre syndicale de buralistes qui viennent de participer au séminaire de la Confédération – ces mercredi et jeudi (voir Lmdt du 12 juin) – sont repartis avec des informations complètes sur tous les projets menés par leur organisation professionnelle : de la Transformation aux nouvelles activités, il a été répondu à toutes les questions : chiffres, dates, perspectives.

Et avec des éléments précis permettant de faire face aux aléas de la conjoncture tabac, également.

•• Mais ce qui ressort de ce séminaire consiste surtout dans l’aspect « entrepreneurial » imprimé désormais aux activités de la Confédération : Lire la suite »