Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Août 2017 | Profession
 

Le dossier « point Relais – relais de croissance » de la dernière édition du Losange (voir Lmdt du 31 juillet) a-t-il été une source d’inspiration pour France 2 ?

En tout cas, la chaîne a dédié la séquence centrale de son journal de 20 heures, le 8 août, à l’activité des « points-relais » / « relais-colis » : la livraison de colis connaissant actuellement une croissance de 15 %. Sachant aussi qu’un Francais sur deux commande, désormais, sur Internet.

•• Et pour illustrer cette activité : une buraliste au milieu de la trentaine de paquets qu’elle reçoit quotidiennement dans son tabac-presse. Elle se déclare enthousiaste pour cette activité dont la modeste rémunération (en moyenne, 25 centimes par paquet) est multipliée par des ventes additionnelles conséquentes. De nouveaux clients reviennent régulièrement. Lire la suite »

10 Août 2017 | L'essentiel, Profession
 

Avec l’augmentation de la rémunération (voir Lmdt du 23 décembre 2016), la subvention modernisation (voir Lmdt du 27 juin 2017) et le maintien d’un « filet de sécurité », il s’agit d’un point-clé du 4ème Contrat d’avenir négocié et signé par la Confédération (le Protocole d’Accord sur la Modernisation du Réseau des Buralistes / voir Lmdt du 15 novembre 2016).

Le décret du 4 août « portant création d’une prime de diversification des activités à destination des débits de tabac » (PDA) est paru au Journal Officiel du 8 août.

Cette disposition est donc entrée en vigueur ce mercredi 9 août.

Il s’agit d’une évolution de la Prime de Service Public de Proximité (PSPP) : celle-ci était de 1 000 ou 1 500 euros (elle concernait, alors, environ 6 000 buralistes).

•• SON PRINCIPE

Résolument ciblée pour contribuer à la diversification des buralistes les plus fragiles, elle concerne ceux dont le montant des livraisons tabac est inférieur à 300 000 euros et qui sont installés dans des communes de moins de 2 000 habitants, dans des quartiers prioritaires ou dans les départements frontaliers et en difficulté.

Elle est de 2 000 euros par an, sous condition de proposer au moins cinq activités ou services de proximité. Lire la suite »

25 Juil 2017 | Profession
 

Le maire de Saint-Branchs (Indre-et-Loire) menace de démissionner en raison d’une divergence avec une partie du conseil municipal sur la présence postale dans la commune.

L’édile souhaite créer un relais postal chez le buraliste pour maintenir le commerce de proximité dans sa commune, mais les conseillers préfèrent un service postal géré directement par la mairie (une agence postale communale). Mis en minorité par sept voix contre neuf, Daniel Balanger n’en démord pas …

Étonnant, n’est-ce pas ? Généralement, c’est le maire qui fait des pieds et des mains pour récupérer l’agence postale communale. Fréquemment contre le buraliste. Sachant que les directions départementales de la poste cèdent systématiquement devant les élus locaux. Lire la suite »

12 Juil 2017 | Profession
 

Dans ce quartier des alentours de Nancy, le bureau de poste est devenu « un bureau nouvelle génération » avec des services « personnalisés » et un espace « pro », d’après L’Est Républicain du 10 juillet.

En fait, le tabac-presse du quartier Vandœuvre-Brabois propose, depuis le mercredi 5 juillet, un point de service de proximité : un « relais-poste urbain ». 

Prolongation « urbaine » des relais-poste ruraux, ces implantations de services postaux relativement complets, chez les buralistes urbains, commencent à se développer. Lire la suite »

27 Juin 2017 | Profession
 

Qui, il y a un an – dans le contexte de l’époque – aurait pu assurer qu’un nouveau Contrat d’avenir soit négocié et signé (le Protocole sur la Modernisation du réseau des buralistes 2017-2021 / voir Lmdt du 15 novembre 2016) avec une subvention modernisation à la clé ?

Et combien d’accords de ce type signés entre les pouvoirs publics et des organisations professionnelles sont restés lettre morte, faute de textes ou autres circulaires d’applications ? Le diable de l’inertie se cache dans le détail des parapheurs entre services et ministères.

Côté Protocole sur la modernisation des buralistes, la boucle vient d’être bouclée. Notamment grâce à la diligence des services du bureau F 3 de la Direction générale de la Douane et du service juridique de la Confédération.

En effet, après le décret et l’arrêté signés le 28 avril, la circulaire sur la subvention modernisation a été publiée hier au Bulletin officiel des Douanes.

Nous vous avons déjà présenté, en détail, les modalités de cette subvention (voir Lmdt du 1er mai 2017).

Versée après les travaux, elle représente 25 % du plafond total des dépenses hors taxes engagées par un buraliste pour la modernisation de son débit, dans la limite d’un plafond de 10 000 euros sur une période de 5 ans.

Cette mesure est en vigueur jusqu’ au 31 décembre 2021.

L’information nouvelle délivrée par la circulaire consiste en l’indication de la boite aux lettres fonctionnelle de la Douane où les dossiers peuvent être envoyés en version dématérialisée : [email protected]·finances·gouv·fr

26 Juin 2017 | Profession
 

Cyrille Geiger, buraliste parisien et blogueur, a dénoncé ce lundi 26 juin dans le « Grand Matin » de Sud Radio le paquet à dix euros comme une mesure « inefficace ». Extraits.

•• « J’ose espérer que le président Macron, qui se présente comme quelqu’un qui voit la politique un peu différemment, ne va pas utiliser les mêmes poudres de perlimpinpin, à savoir dire qu’on va lutter contre le tabagisme en augmentant le prix (voir Lmdt de ce jour et du 23 juin).

•• « Le prix a été multiplié par 10 en 20 ans et on a toujours un tiers de la population qui fume ! Il n’est pas question, pour les buralistes, de dire que le tabac est bon pour la santé. Qu’on fasse une vraie politique de santé publique ne nous pose aucun problème … Mais nous voudrions qu’on arrête de faire cette politique – dite de santé publique – qui nous coûte des emplois mais qui n’apporte rien en matière d’efficacité ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paquet neutre et autres : les coups de gueule des buralistes (20), « 10 euros … les mêmes poudres de perlimpinpin » (Cyrille Geiger)  ,
20 Juin 2017 | Profession
 

Matthieu Meunier, président de la chambre syndicale des buralistes de l’Indre-et-Loire, réagit avec vivacité (dans La Nouvelle République de ce lundi 19 juin) aux dernières déclarations de la ministre de la Santé sur un paquet à dix euros (voir Lmdt du 16 juin). Ceci, avant son assemblée générale qui se tenait, ce dimanche, en présence de Jean-Luc Renaud (secrétaire général de la Confédération). 

•• « Elle ne comprend pas le rôle des buralistes. En Belgique, les autorités ont annoncé vouloir baisser la fiscalité sur le tabac, ce qui va leur permettre d’attirer encore plus de clients français (voir Lmdt du 14 juin). On souhaiterait attendre que toute l’Europe applique ce tarif de 10 euros pour le faire en France et éradiquer le marché parallèle ».

•• « On veut davantage de prévention, d’opérations comme le mois ou la journée sans tabac. En Allemagne, il y a encore de la publicité pour les cigarettes, mais il y a beaucoup plus de prévention, le paquet est moins cher, il n’est pas neutre et pourtant il y a moins de prévalence tabagique. En France, on a pris le problème à l’envers, on harcèle les buralistes et les fumeurs, alors que ce sont ceux qui ont le moins d’argent qui fument le plus ». Lire la suite »

16 Juin 2017 | Profession
 

Le grand séminaire des présidents de chambres syndicales départementales de buralistes (voir Lmdt des 12 et 14 juin) s’est terminé par une visite, ce mercredi 14 juin au soir, du nouveau siège, à Paris, de la « Maison des Buralistes » où l’emménagement des équipes et structures s’était déroulé en bon ordre en début de semaine (voir Lmdt du 6 juin).

Les élus ont pu découvrir ainsi la nouvelle salle du conseil d’administration (voir photo)

•• La seconde partie du séminaire était consacrée aux projets de modernisation et de diversification de la profession. Avec, notamment, une présentation des nouveaux mobiliers de Promodern (voir Lmdt du 17 janvier), désormais dans le giron de la « Maison des buralistes ».

•• L’EDC a esquissé la trajectoire qu’elle entend désormais emprunter, en élargissant la gamme de ses produits et services (voir Lmdt du 29 mai).

•• Alors que l’intervention sur le compte Nickel des buralistes s’est déroulée en présence du responsable du développement de BNP-Paribas. Lequel a prêté une oreille attentive aux diverses problématiques se présentant aux buralistes (voir Lmdt du 4 avril).

Avec, sous les yeux, les derniers chiffres de la performance Nickel : 2 600 « buralistes Nickel » pour 600 000 comptes ouverts. Nickel est bel et bien la plus grosse « fintech » française.

•• Un débat sur les positions à prendre dans le domaine de la cigarette électronique devait clôturer cette rencontre syndicale, plus ouverte sur l’avenir que les participants ne pouvaient l’imaginer au départ.

7 Juin 2017 | Profession
 

DHL Express (leader mondial du transport express international, présent dans plus de 220 pays et territoires dans le monde) et NAP (voir Lmdt du 28 janvier) – qui développe et anime un réseau de 1 585 commerces de proximité, Maison de la Presse et Mag Presse – viennent de conclure un partenariat de long terme, selon un communiqué commun.

Ce partenariat facilitera les expéditions de documents et de colis en express en France et à l’international, en permettant aux professionnels et aux particuliers de déposer leurs colis près de chez eux, via une procédure simplifiée et des tarifs avantageux.

Les Maison de la Presse et Mag Presse, qui enregistrent un trafic de 850 000 clients par jour, proposeront l’offre DHL Express Easy : une offre tout compris incluant l’emballage, le tarif et un zoning simplifié.

•• Avec ce nouveau service de proximité, DHL Express et NAP répondent à l’enjeu du développement des échanges nationaux et internationaux. Grâce aux amplitudes horaires des magasins Maison de la Presse et Mag Presse, tout un chacun peut être amené à effectuer des envois, que ce soit dans un cadre personnel ou professionnel, qu’il s’agisse de TPE, PME ou professions libérales.

D’ici la fin de l’année, des centaines de points de vente du réseau NAP proposeront les services DHL Express. Lire la suite »

30 Mai 2017 | Profession
 

La campagne des déclarations de revenus en ligne n’est pas tout à fait close que déjà la Direction générale des Finances publiques sollicite son « fichier » – notamment celui des petites entreprises dont … les buralistes –  pour l’achat de timbres fiscaux en ligne (voir Lmdt du 4 avril 2016).

•• Et l’e-mailing de « promouvoir » une nouveauté, outre le passeport ou la carte d’identité : le timbre permis bateau. Et d’en rajouter sur le service rendu : « comme l’ont fait déjà plus de 2 millions de personnes » … « simple et rapide, l’achat du timbre en ligne est recommandé par plus de 98 % des usagers interrogés ».

•• Silence radio sur les autres possibilités d’achat en ligne … comme chez les buralistes.

La concurrence déloyale n’est pas qu’aux frontières (voir Lmdt du 27 mai).