Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Sep 2020 | Profession
 

Le Progrès du 14 septembre revient sur l’assemblée générale de la fédération des buralistes de l’Ain, tenue ce dimanche  : « l’occasion de faire un point sur la période de crise vécue pour les 250 buralistes du département » selon le journal.

«  4 ou 5 fermetures depuis le début de l’année; ce n’est pas lié au Covid mais en majorité à des départs à la retraite. Ou des erreurs dans la gestion des tabacs » précise Christian Muret, président des buralistes de l’Ain.

Pour éviter d’autres fermetures, la Confédération a décidé de transformer les points de vente en commerces de vie, reprend Le Progrès. « Les buralistes doivent se tourner vers l’avenir s’ils veulent survivre » insiste Christian Muret.

14 Sep 2020 | Profession
 

Épisode numéro 8 de notre revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions sur la Transformation de leur établissement et la reprise du développement commercial.

La toute jeune buraliste de 25 ans représente la dernière génération d’une famille de commerçants, implantée à Castelnau-le-Lez (périphérie de Montpellier).

Il y a déjà 5 ans, elle reprenait le débit de tabac sur la place du village. Mais le local, trop exigu alors, ne lui permettait pas de réaliser toutes ses ambitions.

•• L’autorisation d’un transfert lui a permis d’ouvrir, le 15 juin dernier, un établissement de 180 mètres carrés, accueillant de nouveaux services : espace brasserie et petite restauration avec télévision, coin PMU, photomaton et bien sûr presse, jeux, téléphonie, papeterie, tabac et cigarette électronique. Lire la suite »

10 Sep 2020 | Profession
 

Épisode numéro 7 de notre revue de presse des témoignages de buralistes sur la Transformation de leur établissement et la reprise du développement commercial.

Luminaires design, vitrines modernes, nouveau sol, murs fraîchement repeints, … un tabac-presse de Rethel (Ardennes), en zone frontalière, vient de rouvrir ses portes après deux semaines de travaux destinés à optimiser et aérer l’espace de vente.

•• « Ce n’est pas terminé, nous attendons la nouvelle enseigne, les tablettes de la vitrine à bijoux et la porte va être changée également. Avec le Covid-19, ça a pris du retard en usine » raconte, à L’Ardennais, le couple de buralistes qui appréhendait un peu la reprise. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Transformation des buralistes : « finalement, il y a bien plus de rangements et les clients aiment ce nouvel agencement » (buralistes à Rethel)   ,
9 Sep 2020 | Profession
 

« Les buralistes se réinventent » titre L’Alsace qui a suivi Philippe Coy venu à la rencontre des professionnels haut-rhinois, ce lundi dans le cadre des Journées de la Transformation (voir 7 septembre). Nous reprenons son article. 

•• À Ribeauvillé (photo), un établissement, repris il y a près d’un an, a vite commencé divers travaux, dont la réfection complète du système électrique et poursuit son réaménagement.

Le buraliste a diversifié son offre et a même lancé ses propres tee-shirts. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journées de la Transformation / Colmar : « une telle opération dans un réseau indépendant, cela ne s’est jamais vu » (Philippe Coy)   ,
8 Sep 2020 | Profession
 

Dans Le Losange de septembre (voir 3 septembre), apparait un bilan provisoire de la Transformation des buralistes.

Chiffres arrêtés au 5 août :

• Buralistes engagés dans la démarche : 2 692 (150 en juillet)

• Audits réalisés : 1 564

• Pré-validations par la Douane : 1 062

7 Sep 2020 | Profession
 

Ce lundi 7 septembre, le Tour de France de la Transformation passe par Colmar et sa région.

Avant la grande réunion-forum prévue en fin d’après-midi avec les buralistes à Horbourg-Wihr, Philippe Coy visitera des collègues en transformation tout en faisant étape par la mairie de Colmar et l’Hôtel du Département du Haut-Rhin.

Gageons que la journée sera aussi passionnante que l’étape de Troyes, il y a une semaine (voir 31 août et 2 septembre). Lire la suite »

7 Sep 2020 | Profession
 

Épisode numéro 6 de la revue de presse régionale des témoignages de buralistes sur la Transformation de leur établissement et la reprise du développement commercial.

Bar-tabac mais aussi relais colis, compte Nickel, jeux, presse, bientôt Point Paiement de Proximité … le commerce multi-activités, « c’est mon truc » sourit fièrement une buraliste de Grandvilliers (2 900 habitants, dans le nord de l’Oise).

Pour permettre aux habitants de trouver tout ce dont ils ont besoin sans quitter la commune, elle propose désormais des … vêtements pour femme à l’arrière de son bar, raconte Le Parisien. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Transformation des buralistes : « le confinement a eu un impact positif sur les tabacs ruraux … les buralistes sont déterminés » (Serdar Kaya)  ,
7 Sep 2020 | Profession
 

Habitué des taux de croissance à deux chiffres, le vrac a connu pendant le confinement un trou d’air : le nombre d’adeptes a été divisé par deux, selon le panéliste Nielsen. 

« Depuis les ventes restent bien en deçà de leur croissance d’avant-crise, mais elles sont reparties à la hausse » constate, dans Le Figaro, Célia Rennesson, directrice de « Réseau vrac », une association de promotion du vrac.

Elle organise, ces 7 et 8 septembre à Pantin, la troisième édition de l’unique salon européen des professionnels du vrac (voir 19 février 2020 et 30 novembre 2019).

•• Une partie des acheteurs de vrac s’en étaient détournés de crainte d’attraper le virus, lors de la dégustation des aliments ou en touchant les poignées pour se servir. Mais en réalité, la plupart avaient été contraints de choisir les produits emballés faute d’offre. « Ce rayon demande beaucoup d’entretien et de main-d’œuvre, si bien que certains magasins l’ont fermé pendant le confinement » explique Célia Rennesson.

« Ils ont rouvert. Des points de vente avaient introduit un service assisté, pour éviter que les clients ne touchent les poignées. Cela a réduit le nombre de clients. » L’interdiction faite aux clients d’amener leurs contenants en rayon a également dissuadé les consommateurs les plus sensibles aux sujets environnementaux.

•• Tous ces obstacles sont désormais levés dans la plupart des points de vente. Selon un sondage réalisé par « Réseau vrac », le chiffre d’affaires vrac de 85 % des distributeurs a progressé par rapport à la période pré-confinement. Il grimpe aussi par rapport à l’an passé. Lire la suite »

5 Sep 2020 | Profession
 

Dans la dernière livraison du Losange (voir 3 septembre), on découvre les résultats d’une enquête en ligne, réalisée par la Confédération à la fin de la période de confinement.

Ses résultats sont purement indicatifs (4719 buralistes ont répondu) mais ne manquent pas d’intérêt. Ils laissent à penser que les buralistes ayant des projets de Transformation avant la crise n’ont pas changé d’avis avec les événements (extraits des résultats).

21 % des répondants étaient déjà impliqués dans un projet de Transformation. Lire la suite »

2 Sep 2020 | Profession
 

C’est pour promouvoir la transformation du premier réseau de proximité que Philippe Coy et Alain Sauvage sont venus, ce lundi, rencontrer leurs collègues de l’Aube (voir 31 août).

Sur les 143 buralistes que compte le département de l’Aube, pour l’instant, 4 ont déjà bénéficié de l’aide à la Transformation et 17 dossiers sont en cours d’étude. Extraits de déclarations de Philippe Coy retenus par L’Est Éclair.

•• « Il ne s’agit pas seulement de relooking mais de véritables services supplémentaires que nous proposons aux buralistes.  À l’instar de la grande distribution, nous leur offrons un accompagnement en communication, marketing et positionnement sur le marché : avec des études sur les besoins des clients; et des conseils quant aux codes couleurs ou au repositionnement des offres ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journées de la Transformation / Troyes : « il ne s’agit pas seulement de relooking mais d’apporter de véritables services supplémentaires » (Philippe Coy)  ,