Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Juin 2020 | Profession
 

Dans le dernier numéro du Losange (voir 12 juin) est publiée une lettre ouverte d’Isabelle Brault (présidente des buralistes du Loir-et-Cher) qui égratigne la posture systématiquement négative entretenue par certains collègues accros des réseaux sociaux. Extraits. 

« Le confinement a créé beaucoup de tensions chez les buralistes. Pourtant, au lieu de nous entraider et de nous serrer les coudes, j’ai constaté avec horreur à quel point les réseaux sociaux n’ont été qu’un lieu de défouloir … Sur nos groupes de buralistes, certains ont choisi de monopoliser la parole en privilégiant les insultes, en stigmatisant des individus (nommés !) et notre organisation syndicale (…) Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Confinement / Buralistes : « à quel point les réseaux sociaux n’ont été qu’un lieu de défouloir … »  ,
25 Juin 2020 | International
 

Dans le cadre du plan de relance de son économie, l’Allemagne devrait procéder (quand le Bundesrat aura donné son accord) à une baisse de la TVA sur ses produits de grande consommation : de 19 % à 16 %.

Provisoirement : du 1er juillet à la fin de l’année.

•• Le tabac est concerné : cigarettes, tabac à rouler, cigares-cigarillos.

Mais presque … Car, d’une part, il y a eu débat. Et cette réduction ne devrait s’appliquer que sur une partie du prix. Pour éviter une guerre des prix, justement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Allemagne : réduction du taux de TVA pour tous les produits … y compris pour le tabac  ,
24 Juin 2020 | Observatoire
 

« Qu’est-ce que les Français attendent des magasins ? » Réponses dans une étude Altavia par OpinionWay, publiée dans LSA

À la question de savoir quelles sont les activités qui leur ont le plus manqué, un quart des Français cite « faire les magasins » ou « faire du shopping ». Si cela ne peut lutter avec les visites aux proches (plébiscitées par 73 % des répondants), cela rivalise avec « boire un verre avec café ou au bar » (24 %).

•• Si « faire les magasins » leur a manqué, la crainte sanitaire reste d’actualité : un tiers des Français avance la volonté d’y aller désormais moins souvent. À l’inverse, seuls 6 % affirment vouloir y aller plus, quand l’immense majorité (60 %), précise ne vouloir rien changer à ses habitudes d’avant.

« Dans ce contexte, les achats plaisir semblent voués à être relégués au second plan » analyse ainsi les experts d’Altavia. « Peu (de Français) témoignent en effet d’une envie frénétique d’achats de rattrapage, la tendance étant plutôt au report dans le temps (65 %) ou à l’abandon des achats prévus (28 %). » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tendances Consommation post-Covid : 69 % des Français déclarent vouloir changer leurs habitudes d’achat    ,
24 Juin 2020 | Profession
 

•• Logista

Confirmation de la baisse des commandes ainsi que de la fréquentation des Centres de Réapprovisionnement.

« Les préparations sont effectuées selon les stocks disponibles qui continuent de se reconstituer à un niveau qui permet de réduire de plus en plus les ruptures » selon Logista. Les dépannages livrés ont repris dans 72 départements.

•• Presstalis

Hier, le Tribunal de Commerce a arrêté la date du 1er juillet pour le choix d’un repreneur et la validation d’un plan de cession. En principe (voir 14 juin). D’ici là, chaque éditeur est appelé « à se positionner sur son souhait de maintenir ses flux au sein de la nouvelle messagerie », de source Presstalis.

En attendant, des solutions provisoires ont été mises en place dans les zones desservies (à 90 %) par les anciennes structures Sad et Soprocom, en liquidation. Et courant juillet, de nouveaux acteurs – dépositaires indépendants et autres acteurs logistiques – se mettront définitivement en place.

Les points noirs des perturbations restent les zones de Marseille et, dans une moindre mesure, de Lyon.

24 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 36 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 23 et 18 juin).

•• Le brusque arrêt de toute activité a d’abord été très mal vécu par le couple du tabac-hôtel-restaurant de Saint-Gilles-Vieux-Marché (343 habitants, au sud de Saint-Brieuc). Ce temps « libéré » leur a permis de repenser toute la décoration et de refaire eux-mêmes les sept chambres de l’hôtel, avec des travaux de rafraîchissement des peintures et des sols ainsi que des achats de mobilier.

L’établissement est quand même resté ouvert grâce au tabac : « nous avons même enregistré une augmentation des ventes de 30 % … ce qui ne devrait pas manquer pas d’interpeller, espérons-le, le Gouvernement sur le devenir des petits buralistes » fait remarquer le patron. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « ce qui ne devrait pas manquer d’interpeller le Gouvernement sur le devenir des petits buralistes … »  ,
23 Juin 2020 | Observatoire
 

Avec le confinement, finis les moments de convivialité « after-work », les sorties entre collègues ou déjeuners rapides au bistrot du coin, les pauses snacking entre deux rendez-vous. Finis les produits en vrac ou les bars à salades … Heureusement, c’est provisoire. 

•• Selon l’Ania (Association nationale des Industries de l’Agroalimentaire ), la crise a fait chuter de 22 % le chiffre d’affaires total du secteur.

Si 30 % de ses 17 000 adhérents ont maintenu ou dopé leurs ventes pendant le confinement, 70 % ont accusé une baisse d’activité … Qui atteint plus de 50 % pour la moitié d’entre eux. Il s’agit majoritairement des fournisseurs du hors domicile ( CHR ). Ou encore des centaines de micro-brasseurs français, qui ont souvent fait une croix sur 80 % à 100 % de leurs ventes, avec la fermeture des bars et petits restaurants. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Confinement / Snacking : dur, dur … pour le grignotage ou les petites salades   ,
23 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 35 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 18 et 17 juin).

•• Dans les bars-tabac de Trégunc (7 000 habitants, près de Concarneau), le retour de la clientèle se fait doucement mais sûrement.

Pendant le confinement, deux confrères s’étaient organisés pour ouvrir en alternance. Aujourd’hui, chacun a repris ses habitudes, même si tout n’est pas tout à fait pareil. « On va voir comment ça évolue, mais, au début, on sentait bien que les gens avaient peur. Là, on commence à retrouver un peu nos consommateurs, y compris en terrasse. Mais au comptoir, avec seulement quatre personnes, on a perdu en convivialité » indique le patron du « Narval ».

La première semaine de la réouverture, les habitués n’étaient pas encore revenus au « Maryland ». « Surtout les plus âgés, on les sent encore frileux. Pendant le confinement, le tabac a bien fonctionné, même davantage ! Le secteur des jeux a baissé d’environ 50 %. Aujourd’hui, on observe un retour à la normale, même si les habitudes ne sont pas encore tout à fait revenues. Mais les gens profitent de la terrasse et cela fait plaisir ! » souligne le buraliste (Le Télégramme).

•• « Nous avons eu l’autorisation de rester ouvert pendant le confinement pour l’activité tabac. On avait déjà mis en place le sens de circulation. Ça se passait relativement bien, le port du masque n’était pas obligatoire » explique le patron d’un bar-tabac-presse face à la gare de Lons-Le-Saunier.

Mais depuis le 2 juin, en appliquant à la règle les consignes sanitaires pour accueillir ses clients, côté bar et brasserie, il subit des retombées négatives sur son quotidien et celui de ses employées : « je commence à saturer. Les gens nous traitent de psychopathes, nous répondent que la maladie n’existe pas ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « les habitudes ne sont pas encore revenues »  ,
20 Juin 2020 | Pression normative
 

Dans un rapport remis ce jeudi 18 juin, des sénateurs recommandent, parmi une dizaine de mesures, d’assouplir la loi Évin pour aider à renflouer les clubs mis à mal par la crise du coronavirus.

Les sénateurs s’inquiètent de voir les dispositifs d’aide mis en place par l’État prendre fin alors que « le plan de relance du secteur du sport se fait toujours attendre » et que la question du huis clos (et les retombées économiques qui en découleraient) n’est pas encore totalement réglée.

Les élus demandent donc le maintien des dispositifs mis en place en mars « jusqu’à la reprise effective des compétitions » ainsi que « l’adoption d’un bouquet de mesures permettant de soutenir vigoureusement le secteur du sport ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Des sénateurs veulent renflouer les clubs de football en adaptant la loi Évin  , ,
19 Juin 2020 | Profession
 

Prudence et volontarisme … En amont de l’assemblée générale du groupe FDJ (voir 18 juin), Stéphane Pallez a accordé une interview aux Échos sur les premiers signes de reprise en phase de déconfinement. Extraits. 

•• « L’ensemble de notre réseau est ouvert avec le passage de l’Ile-de-France en zone verte. D’ailleurs, nous constatons le retour de nos clients. La reprise est tout à fait significative pour les jeux de loterie, sachant que le jeu Amigo est à nouveau proposé. Pour les paris sportifs, qui ont été à l’arrêt avec la suspension des compétitions, c’est plus progressif. Mais la reprise est très significative (…)

•• « L’activité perdue ne peut pas être compensée. Et s’agissant du pari sportif, l’année 2020 n’est pas celle qu’elle devait être. Il devait y avoir notamment un Euro de football … D’une manière générale, je reste prudente. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes  : « dès lundi, une grande campagne qui mettra en avant notre réseau  » (Stéphane Pallez)  ,
18 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 34 de notre revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 17 et 16 juin).

•• Ce mercredi 17 juin le conseiller régional et député de Haute-Savoie, Martial Saddier, s’est rendu chez une buraliste à Bonneville (12 000 habitants, 20 kilomètres d’Annemasse) pour annoncer la mise en place des aides spécifiques aux buralistes, proposées par la région Auvergne-Rhône-Alpes (voir 10 juin).

« Plusieurs aides sont mises en place par la Région afin de soutenir leur activitéPour commencer, tous les commerces qui ont installé un plexiglas de protection dans leur boutique ont droit à 500 euros, contre facture » a-t-il précisé. Quant à l’aide de 2 000 euros, elle est soumise à deux conditions :  « avoir un prêt en cours et prouver qu’il y a une baisse du chiffre d’affaires » a ajouté l’élu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « depuis début juin, la vie reprend son cours »  ,