Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Août 2020 | Observatoire
 

Le groupe Heineken devrait communiquer ses résultats définitifs du premier semestre en août.

Mais dans un communiqué préliminaire, le brasseur a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires mondial de -16,4 % (-11,5 % des volumes) pour le premier semestre, suite aux fermetures des cafés-restaurants un peu partout pour cause de pandémie. 

Au-delà de sa performance opérationnelle très dégradée, Heineken met en avant sa forte présence sur le segment du hors domicile, ce qui a affecté de manière « disproportionnée » ses marges.

•• Son concurrent Carlsberg s’en tirerait relativement mieux selon des chiffres préliminaires. La chute semestrielle de ses ventes serait limitée à -11,6 % et de ses volumes à -7,7 %.

Le groupe danois semble avoir bénéficié de sa présence plus forte et plus ancienne sur le marché chinois : son premier marché tant en termes de volumes, de chiffre d’affaires (13 %) que de résultat opérationnel. Le brasseur indique y avoir profité d’un « fort rebond au deuxième trimestre ». En Europe, il met en avant une résistance « surprise » à la crise.

•• Si les deux soulignent un redressement progressif des ventes en juin, ils se gardent bien de toute prévision chiffrée, après la suspension début avril de leurs objectifs annuels.

29 Juil 2020 | Profession
 

L’arrêté a été signé le 24 juillet par le sous-préfet de Brest : l’établissement est frappé d’une fermeture administrative pour une durée de huit jours.

Il n’aurait pas suffisamment respecté le port du masque et la distance entre les tables.

Ce sont des contrôles qui ont mis en évidence ces dysfonctionnements. Le bar-tabac avait déjà reçu deux mises en demeure,  les 13 et 19 juillet dernier, qui n’ont manifestement pas été suivies de rectifications.

Il s’agit de la première fermeture administrative, à Brest, depuis la réouverture des bars et restaurants le 2 juin, selon France Bleu Finistère.

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Buralistes : un bar-tabac fermé pour non-respect des mesures-barrière  ,
27 Juil 2020 | Profession
 

Dans un communiqué, on apprend que les 598 boutiques de vapotage détenues par British American Tobacco – 53 au Royaume Uni, 100 en Allemagne et 445 en Pologne – sont désormais toutes ouvertes, conformément aux procédures de déconfinement de ces différents pays.

•• Dans l’ensemble de ces points de vente, les mêmes équipements ont été mis en place par BAT : protections plastiques aux comptoirs des points de vente ; masques pour les personnels; mise à disposition de gel.

Une information spécifique est disponible pour les clients. Les équipes ont été formées.

•• L’occasion est donnée de rappeler les normes de sécurité adoptées par BAT depuis le lancement de sa première cigarette électronique au Royaume-Uni en 2013 (voir 29 juillet et 5 août 2013) ; une démarche qualité qui a accompli « des progrès impressionnants et offrant désormais une gamme de produits rigoureusement testés, tels que le Vype ePod et le Vype ePen3 (voir 5 novembre 2018) dans plus de 40 pays à travers le monde. »

•• D’où l’importance du centre de R&D de Southampton qui joue « le rôle de plate-forme centrale de sécurité en veillant à ce que ces appareils, ces batteries et ces e-liquides offrent une qualité élevée et soient rigoureusement testés » (voir 16 décembre 2018).

En fait, dans le processus de production, l’ensemble appareil-capsules d’e-liquides fait l’objet de plus de 100 tests.

•• « Dans le cadre de l’accent accru porté sur la sécurité des produits du vapotage, nous souhaitons que les consommateurs soient assurés de la qualité de nos produits et des procédures robustes mises en œuvre sur l’ensemble de la chaine d’approvisionnement » confirme Elly Criticou, Global Category Director chez British American Tobacco.

•• Pour la deuxième fois consécutive, Vype a remporté, outre-Manche, la distinction du « produit de l’année », catégorie vapotage (voir 3 février 2020). C’est la plus grande enquête-consommateurs au Royaume-Uni portant sur un produit innovant (plus de 100 000 personnes interrogées).

27 Juil 2020 | Observatoire
 

Encore de nouvelles études sur les fumeurs et le Coronavirus. Elles sont plusieurs et apparaissent quelque peu contradictoires (voir 29 juin, 29 mai22 et 23 avril).

Mais d’après les récentes études, rapportées par le quotidien britannique The Guardian ce vendredi 25 juillet, les fumeurs seraient deux fois plus susceptibles d’attraper le Covid-19 et auraient deux fois plus de chance de contracter une forme sévère de la maladie.

•• La semaine dernière, des chercheurs de l’Université de Californie, à San Francisco, ont comparé les informations fournies par plus de 8 000 jeunes adultes dans le cadre de la National Health Interview Survey à une série d’indicateurs de risques dans le but d’évaluer la vulnérabilité des jeunes au Covid-19. Ce sondage annuel est mis en place aux États-Unis pour évaluer l’état de santé des citoyens.

Selon les conclusions de l’étude, 32 % des sujets dans leur ensemble présentent des pathologies augmentant leur risque de contracter le virus. Un chiffre qui chute lorsque les chercheurs concentrent leur étude sur les sujets non-fumeurs, puisque seuls 16 % d’entre eux peuvent être considérés comme des personnes à risque pour le coronavirus.

•• D’autre part, une étude menée par la Société pour la recherche sur la nicotine et le tabac sur 11 000 malades du Covid-19 a montré que le tabagisme constituait un facteur favorisant le développement d’une forme plus sévère.

30 % des patients fumant – ou ayant fumé – ont ainsi vu leur santé se détériorer et atteindre un état sévère voire critique, quand seuls 17,6 % des malades non-fumeurs ont développé des symptômes similaires. Les fumeurs seraient donc deux fois plus susceptibles de contracter une forme grave du Covid-19.

« Le tabac provoque une inflammation des voies respiratoires et affecte l’immunité pulmonaire », explique au quotidien britannique le docteur David Christiani, professeur à l’université de médecine d’Harvard, « ce qui rend les fumeurs plus sensibles aux infections de manière générale ». Lire la suite »

26 Juil 2020 | Profession
 

Rappel qu’il est nécessaire de prendre toutes les précautions sanitaires nécessaires (voir 20 et 23 juillet) et … d’espérer.

Dans Le Parisien / Aujourd’hui en France, de ce dimanche 26 juillet, on pose au ministre de la Santé, Olivier Véran, la question suivante au sujet de la lutte actuelle contre le Coronavirus : « pourriez-vous décider de fermer les bars de certaines régions ? »

Réponse : « Bien sûr, nous pourrions être amenés à le faire.  Lire la suite »

26 Juil 2020 | Observatoire
 

Le dernier baromètre « Shopper In store media » (spécialiste de la communication en point de vente), publié dans LSA, assure que les Français souhaitent toujours consacrer un budget constant pour leurs courses alimentaires.

En revanche, certains secteurs risquent de souffrir de leurs arbitrages …

•• Les personnes interrogés déclarent avoir une marge de manœuvre (un peu) moins serrée qu’en 2019 pour leurs courses du quotidien. Cette année, 45 % d’entre eux estiment faire leurs courses à 10 euros près ou moins contre 58 % en 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire Consommation : ces secteurs où les Français comptent faire des économies  ,
24 Juil 2020 | L'Info
 

L’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) constate que les ventes totales de tabac, à jours constants dans le réseau des buralistes (France continentale), ont augmenté de 5,3 % entre le deuxième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020 (et de +19,4 % en valeur).

La hausse a atteint + 23,1 % entre le premier et le deuxième trimestre de 2020 (et +27 % en valeur).

Cette évolution est expliquée « notamment par la fermeture des frontières et la limitation des déplacements jusqu’au 11 mai, soit la neutralisation des possibilités d’approvisionnement à l’étranger » selon l’OFDT. (Voir le 17 juillet).

23 Juil 2020 | Profession
 

Rappels permanents de la nouvelle règle … réactions d’humeur de certains clients … les yeux qui sourient malgré tout … (voir 20 juillet).

Au plus près de la vie quotidienne des buralistes, la Confédération leur a adressé une nouvelle communication sur le port du masque dans les points de vente, hier après-midi (Le Lien # 111).

Avec des précisions :

un client, contrôlé sans masque dans un commerce, peut recevoir une amende de 135 euros (qui peut aller jusqu’à 1500 euros en cas de récidive) ; Lire la suite »

23 Juil 2020 | Profession
 

Mises en place dans le cadre de la phase 3 du déconfinement, deux garanties de la Mudetaf vont jouer les prolongations pour ses sociétaires : c’est ce qu’annonce une communication de la mutuelle des buralistes que nous reprenons. 

•• L’augmentation exceptionnelle de 30% des garanties vol du contrat d’assurance multirisque professionnelle est prolongée jusqu’au 31 juillet.

Cette augmentation de garantie s’applique au stock de marchandise (y compris le tabac), recettes et dépannage tabac. C’est automatique, gratuit et cela bénéficie, à présent, à l’ensemble des commerces qui ont repris leur activité (voir 12 avril). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mudetaf : prolongation des garanties exceptionnelles « vol » / « aménagements et mobiliers de terrasse »  ,
23 Juil 2020 | Profession
 

Pour les quelque 200 000 cafés, hôtels et restaurants (CHR) français, le redémarrage post-confinement est hétérogène, l’activité étant notamment très ­dégradée en Île-de-France ou sur la Côte d’Azur, désertées par les touristes étrangers.

Selon France Boissons, qui approvisionne un quart du CHR tricolore, entre 5 et 20 % des établissements n’avaient pas rouvert leurs portes mi-juillet. Faute de clientèle.

•• Distributeurs et fabricants de boissons sont conscients que leur destin est lié à celui de leurs clients. « On sait qu’ils ne se remettront pas d’une deuxième fermeture », souligne Thibaut Boidin, DG adjoint chez France Boissons, auprès du Figaro. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Bar-Brasserie-tabac :  quel soutien des fournisseurs ?   ,