Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Jan 2019 | Profession
 

Les ventes de cigarettes en France ont nettement reculé l’an dernier sous l’effet d’une forte hausse des prix en mars et, plus largement, d’une politique publique anti-tabac qui commence à porter ses fruits, estime l’AFP dans une dépêche signée Rebecca Frasquet.

En 2018, 40,23 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l’Hexagone, contre 44,36 milliards en 2017, soit un recul de 9,32 % en volume, selon des chiffres de Logista, fournisseur de la quasi-totalité des points de vente (voir Lmdt du 9 janvier)

•• En 2017, les ventes de cigarettes s’étaient effritées de 1,48 % en volume après un recul de 1,2 % en 2016 et une hausse de 1 % en 2015 (la première depuis 2009).

Les ventes de tabac à rouler a enregistré en 2018 un recul de 9,40 % après une diminution de 5,66 % l’année précédente. Globalement sur l’année passée, les livraisons de tabac (cigarettes, tabac à rouler, cigares et tabac à mâcher) sont en baisse de 9,15 %. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Marché du tabac : l’AFP revient sur les chiffres 2018  ,
9 Jan 2019 | Profession
 

La Douane vient de publier les ventes de tabac en France continentale pour décembre (livraisons aux buralistes / en volume, par rapport à décembre 2017 / voir Lmdt des 7 et 13 décembre 2018) :

. Cigarettes : -0,74 %
. Tabac à rouler : -7,54 %
. Cigares / cigarillos : +2,87 %

Sachant que le nombre de jours de livraison en décembre 2018 est de 21, contre 20 jours en 2017.

•• Concernant l’ensemble de l’année 2018, on arriverait aux données suivantes :

• En volume pour 2018 :
. Marché global tabac : -8,8 %
. Cigarettes : -9,1 %
. Tabac à rouler : -9,8 %
. Cigares / cigarillos : stable

• En valeur pour 2018 :
. Marché global tabac : + 4,9 %
. Cigarettes : + 3,9 %
. Tabac à rouler : + 8,8 %
. Cigares / cigarillos : + 10,4 %

8 Jan 2019 | Profession
 

Comme elle le fait régulièrement, La Revue des Tabacs (dans son numéro de janvier) présente un panorama de la rentabilité des points de vente des buralistes.

Des données toujours intéressantes à connaître alors que les buralistes sont invités à réfléchir aux orientations prioritaires de leur développement commercial avec le Plan de Transformation (voir Lmdt du 19 décembre 2018).

Mais elles sont à considérer avec précautions aussi : ce ne sont que des moyennes alors que l’on sait que le spectre d’activité commerciale est très large entre le premier et le 24 500 millième buraliste …

Les données collectées correspondent à 2017.

•• En introduction, il est présenté le palmarès des revenus des commerçants et artisans en 2017 (après charges sociales et avant impôts, d’après la Fédération des Centres de Gestion agréés).

Les buralistes apparaissent à double titre au Top 6 : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : « quelle rentabilité pour vos activités ? » (La Revue des Tabacs)  , ,
13 Déc 2018 | Profession
 

En complément de la statistique mensuelle, pour novembre, tout récemment publiée ici même (voir Lmdt du 7 décembre), un regard sur les évolutions (livraisons chez les buralistes) depuis le début de l’année, soit sur 11 mois (en volume)

Tabac (marché global) : -9,3 %

Cigarettes : -9,7 %

Tabac à rouler : -9,9 %

Cigares / cigarillos : -0,2 %

Pour les départements en nette baisse (sur le segment des cigarettes), on relèvera sans surprise (en volume) : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Marché des cigarettes : ces départements en nette baisse depuis le début de l’année  ,
7 Déc 2018 | Profession
 

La Douane vient de publier les ventes officielles de tabac en France continentale pour novembre (en volume, par rapport à novembre 2017 / voir Lmdt du 8 novembre).

Cigarettes : -13,2 %

Tabac à rouler : -6,7 %

Cigares/cigarillos : -3,4 %

Sachant que le nombre de jours de livraison en novembre 2018 est le même que l’année dernière (21 jours).

23 Nov 2018 | E-cigarette
 

Après une hausse de presque 15 % l’année dernière, les ventes de produits de vapotage (e-cigarettes et e-liquides) auraient bondi de 21 % en 2018 pour dépasser les 820 millions d’euros (dont 60 % de e-liquides), selon les prévisions des experts de Xerfi. 

Des estimations revues à la hausse, par rapport la précédente étude (voir Lmdt du 6 septembre 2017). Premiers enseignements.

•• Très jeune et hyperconcurrentiel, le marché français des e-cigarettes et des e-liquides s’organise toutefois autour de quelques marques.

Le segment des dispositifs est ainsi largement dominé par les produits d’importation, notamment chinois.

La production de e-liquides est, elle, très franco-française puisque plus des deux tiers des produits commercialisés en France sont issus de la production domestique.

 •• Trois circuits se partagent la distribution des produits de vapotage, selon Xerfi

Les magasins spécialisés : 55% des parts de marché. Depuis 2016, le nombre de créations dépasse à nouveau les fermetures.

Le canal Internet : 25 %. Avec des pure players. On retrouve également sur ce circuit les incontournables Amazon et Cdiscount, qui profitent de la puissance de leur marketplace pour attirer une audience incomparable et proposer une profondeur de catalogue sans équivalent.

Les buralistes : 20 % des ventes. Mais il faut attendre encore les effets d’un ambitieux programme de développement de leur offre de produits de vapotage, poussé par la Confédération, commente Xerfi.

•• Le contexte actuel est particulièrement favorable à une croissance du marché dans les trois ans à venir 10 % à 15 % par an, en moyenne, d’ici 2021 pour atteindre environ 1,2 milliard d’euros.

Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : « + 21 % en 2018 et une visibilité nouvelle avec les buralistes » (Xerfi)  , ,
19 Nov 2018 | Profession
 

Les restrictions sur l’e-cigarette et la prochaine interdiction du menthol aux États-Unis (voir Lmdt des 16 et 15 novembre) annoncent de nouvelles difficultés pour l’industrie du tabac, analyse Marie-Josée Cougard dans Les Échos de ce jour. D’autant que ces derniers mois, les grands cigarettiers ont vu leur capitalisation boursière chuter. Extraits. 

•• La limitation de la vente d’e-cigarettes aux magasins spécialisés et l’interdiction du menthol dans le tabac aux États-Unis portent « deux coups durs » à l’industrie du tabac.

Les fabricants avaient largement investi les réseaux sociaux sur la cigarette électronique. Mais la progression de l’usage de l’e-cigarette chez les collégiens américains – + 78 % entre les printemps 2017 et le printemps 2018 – a alerté la FDA.

Quant au menthol, il représente un tiers des cigarettes vendues sur le marché américain. « Pour un groupe comme BAT, l’impact risque d’être considérable … il a beaucoup misé sur le menthol et s’est encore renforcé dans ce domaine en prenant le contrôle à 100 % de JR Reynolds » précise le quotidien. Lire la suite »

15 Nov 2018 | Profession
 

Dans le numéro d’octobre de la Revue des Tabacs, Didier Ellena, le nouveau président de JTI France (voir Lmdt des 7 septembre et 8 août) fait partager son analyse du marché français du tabac.

Sur la situation du marché du tabac

« La baisse du marché officiel est déjà de 10 % en moyenne pour 2018 et cache une situation très disparate en fonction des départements …  Il est fort probable que la situation se détériore encore plus nettement avec les augmentations de taxes à venir, sans aucune garantie sur la baisse de consommation réelle.

« À ce sujet, je note que le Protocole d’Accord sur la transformation du réseau des buralistes (voir Lmdt du 4 février) prévoit une clause de revoyure si la situation venait à se dégrader. Toute la filière doit rester vigilante.

« Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, s’est engagé à œuvrer à l’harmonisation de la fiscalité avec nos voisins européens. En cas d’absence de résultats concrets, tant sur la baisse de la prévalence que sur la convergence fiscale, une mobilisation de la filière en 2019 me paraîtrait indispensable, au vu des enjeux, pour obtenir un moratoire sur la hausse des taxes. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Marché du tabac : « la nécessité de mesurer les effets de la politique fiscale » (Didier Ellena / JTI)  , ,
8 Nov 2018 | Profession
 

D’après la Douane, les ventes de tabac en France continentale se sont comportées de la façon suivante en octobre (en volume, par rapport à octobre 2017 / voir Lmdt du 8 octobre)

• cigarettes : -4,7 %
• tabac à rouler : -4,5 %
• cigares / cigarillos : -1,7 %

Sachant que le nombre de jours de livraison en octobre 2018 a été de 23 contre 22 en octobre de l’année dernière.

22 Oct 2018 | Profession
 

Ce mardi entre en vigueur la nouvelle liste de prix des cigarettes, établie par les industriels et homologuée fin septembre par les ministres de la Santé et des Comptes publics. Mais, chez les buralistes, les tarifs vont encore rester stables, au grand dam des rivaux de Marlboro, annonce Ivan Letessier dans un article publié dans Le Figaro de ce matin et que nous reproduisons (voir Lmdt du 30 septembre).

« Depuis l’entrée en vigueur, en mars, de la première étape du choc de prix décidé par le Gouvernement (qui veut porter le paquet à 10 euros en 2020), le leader Philip Morris (44 % du marché) a absorbé une grande part de la hausse de taxes. Il a porté le prix du paquet de Marlboro à 8 euros, au lieu de 8,40 euros s’il avait continué à se positionner 50 centimes au-dessus du minimum de perception, l’indicateur fiscal fixant un prix plancher théorique du paquet. Lire la suite »