Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Sep 2019 | International, Profession
 

British American Tobacco (BAT) a annoncé, ce jeudi 12 septembre, la suppression de 2 300 emplois dans le monde afin de s’adapter au changement d’habitudes de consommation et à l’essor des cigarettes électroniques.

Le groupe, l’un des poids lourds mondiaux d’un secteur confronté à la baisse des volumes vendus de cigarettes traditionnelles, a annoncé dans un communiqué que ce plan de restructuration sera achevé d’ici janvier 2020, ce qui lui permettra d’atteindre plus facilement son objectif d’un chiffre d’affaires de 5 milliards de livres (5,5 milliards d’euros) d’ici 2023-2024 dans les nouveaux produits, rapporte l’AFP (voir Lmdt des 22 et 2 août).

•• Les suppressions d’emplois prévues représentent moins de 5 % des effectifs totaux du groupe qui compte quelque 55 000 salariés dans le monde. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur BAT annonce la suppression de 2 300 emplois dans le monde  ,
11 Sep 2019 | Profession
 

La Douane a publié, ce matin, les ventes officielles de tabac en France continentale pour août (en volume, par rapport à août 2018 / voir Lmdt du 2 août).

Cigarettes : -9,03 %
Tabac à rouler : -7,30 %
Cigares / cigarillos : -4,26 %

Sachant que le nombre effectif de jours de livraison, par Logista, a été de 21 en août de cette année, contre 22 en août 2018 (voir Lmdt du 12 août).

8 Sep 2019 | Profession
 

Le dernier site de transformation du tabac en France, à Sarlat, va donc fermer ses portes en octobre (voir Lmdt des 28 et 29 août).

Mais l’usine est déjà vide comme nous a invité à le constater un reportage du 13 heures de TF1, le 6 septembre.

•• « C’est dommage, il y avait un bel outil. Moi, comme mes collègues on y a passé une partie de notre vie, à essayer de faire au mieux » déclare une des derniers salariés présents. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabaculture : « on comptait 7 000 tabaculteurs en France, il en reste à peine 400 » (le maire de Sarlat)   , ,
6 Sep 2019 | Profession
 

Le marché de l’emploi se porte mieux en France (95 000 emplois créées au premier trimestre et 62 000 au deuxième selon l’Insee) et il se trouve que les entreprises de proximité participent activement à ce mouvement. 

Selon le baromètre annuel de l’Union des Entreprises de Proximité (U2P) – qui regroupe des artisans, tous types de petit commerce et des professions libérales – celles-ci sont 18 % à avoir embauché au premier semestre 2019, contre 16 % en 2018. Elles ont également recruté davantage : 1,9 salarié en moyenne contre 1,4 l’année précédente.

•• « Nous avons traversé une très longue période de difficultés, mais depuis trois ou quatre trimestres, nous notons une amélioration sensible de l’activité » explique aux Échos (édition 3 septembre) Alain Griset, le président de l’U2P. La proportion d’entreprises ayant embauché est particulièrement significative dans le secteur de l’hôtellerie-restauration (33 %). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Conjoncture :  elles embauchent … les activités de proximité   ,
3 Sep 2019 | International, Profession
 

Japan Tobacco prévoit une vaste réorganisation de ses fonctions administratives (hors Japon) qui devrait affecter 3 720 salariés, soit 6 % du total de ses effectifs, a confirmé, ce mardi 3 septembre à l’AFP, un porte-parole du groupe.

JTI compte recentrer ses activités de services sur trois sites : Varsovie (Pologne), Saint-Pétersbourg (Russie) et Manille aux Philippines, a indiqué ce porte-parole dans un courriel à l’AFP.

« Malheureusement, cette proposition risque d’affecter nos centres de services existants à Manchester au Royaume-Uni et à Kuala Lumpur en Malaisie dans les deux prochaines années », selon la même source. Lire la suite »

26 Août 2019 | Profession
 

En Corse, la saison estivale représente jusqu’à 40% du chiffre d’affaire de certains buralistes. Mais jusqu’à quand ? rapporte un reportage de France 3 Corse de ce 23 août.

Avant de reprendre le bateau pour le continent, certains ont pris soin de mettre dans leurs valises une bouteille de vin, un pot de miel, voire une serviette de plage arborant un militant du FLNC en position de tir …

Et dans la liste des derniers achats avant le retour, l’île affiche une particularité : le paquet, voire plus généralement, la cartouche de cigarettes, 14 % moins cher que sur le continent, en moyenne. Lire la suite »

12 Août 2019 | Profession
 

En complément des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour juillet (en volume au niveau national / voir Lmdt des 2 août et 17 juillet), quelques éléments complémentaires.

•• Sur le mois de juillet (par rapport à juin 2018)

En volume
. marché global : -4,3 %
. cigarettes : -4,2 %
. tabac à rouler : -6,8 %
. cigares / cigarillos : -0,8 %

En valeur
. marché global : + 4,1 %
. cigarettes : + 4,2 %
. tabac à rouler : + 1,4 %
. cigares / cigarillos : + 7,9 %

•• Sur les 7 premiers mois de l’année

En volume
. marché global : -6,5 % ( nous en étions à -6,9 % à fin juin, -6,5 % à fin mai )
. cigarettes : -6,9 %
. tabac à rouler : -6,7 %
. cigares / cigarillos : -0,3 %

En valeur
. marché global : + 2,6 % (nous en étions à + 2,3 % à fin juin, à + 3,1 % à fin mai)
. cigarettes :  + 2 %
. tabac à rouler : + 4 %
. cigares / cigarillos : + 7,7 %

12 Août 2019 | Profession
 

Effet répliques, phénomène médiatique bien connu …

Après Le Bien Public et RTL (voir Lmdt du 9 août 1 et 2), BFMTV se penche sur l’évolution du métier de buraliste face à la chute des ventes de tabac.

« Voici un peu moins de deux ans, en octobre 2017, une grande manifestation de protestation contre la hausse du paquet de cigarettes, qui doit passer à 10 euros en 2021, a été organisée (voir Lmdt des 4 et 5 octobre 2017). Ce temps-là est révolu. Désormais, l’heure est plutôt à l’action entrepreneuriale visant à accompagner la transformation de leur métier » démarre ainsi le sujet. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : « l’heure est à l’action entrepreneuriale visant à accompagner la transformation de leur métier » (BFMTV)  ,
9 Août 2019 | Profession
 

Difficile de parler de la situation du réseau des buralistes « globalement », tant le réseau est riche de sa diversité et se caractérise par des situations différentes. 

Comme le révèle cette séquence, consacrée aux buralistes, aux infos de 6 heures sur RTL, le 7 août. 

•• Bénédicte Tassart a démarré sur une note négative : « il devient de plus en plus difficile de trouver un débit de tabac, surtout dans les zones rurales. On compte aujourd’hui un peu plus de 24 000 buralistes en France et les panneaux à vendre se multiplient dans les communes de moins de 3 500 habitants ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : « aujourd’hui, les nouveaux buralistes sont souvent jeunes » (RTL)  ,
9 Août 2019 | Profession
 

Sur un site spécialisé dans la vente de fonds de commerce, Le Bien Public recensait, au mois de juillet, plus d’une quarantaine d’annonces de débits de tabac à vendre, dans Dijon et son agglomération proche. Le quotidien régional a cherché à en savoir plus (édition du 6 août). 

« S’il est bien géré, le débit de tabac reste l’un des commerces les plus rentables » affirme Philippe Maitre, expert en transmission d’entreprise et en implantations commerciales. Pour le mandataire immobilier, l’augmentation du prix du tabac n’est pas en cause : « il y a bien une baisse des volumes, mais la hausse du prix du paquet de cigarette est profitable aux buralistes ».

•• « De nombreuses personnes qui vendent partent en retraite » assure Fabienne Aouidat, la présidente de la chambre syndicale des buralistes de Côte-d’Or.

Mais le papy-boom n’est pas le seul facteur à prendre en compte. « Les gens lisent de moins en moins la presse, il faut se diversifier mais dès qu’il y a un nouveau concept, il est repris par d’autres boutiques » regrette une salariée du « Tabazinc », mis en vente il y a peu de temps.

•• Pour le buraliste du « Tabac des Ducs », dont la devanture affiche un panneau « À vendre » », la mise en place du paquet neutre est aussi à prendre en compte : « avant, je n’avais pas assez de place pour mettre toutes les marques de tabac sur mon étal. Maintenant, j’en vends seulement une quinzaine ».

•• « C’est un travail fastidieux, il faut être dix à douze heures debout chaque jour » rappelle Fabienne Aouidat. « On croit que c’est un métier facile mais c’est difficile de prendre des vacances. Il faut travailler six à sept jours par semaine » confirme Philippe Maitre.

Pour lui, on assiste, chez certains, à « un phénomène de lassitude lié à la société des loisirs » dans laquelle nous vivons. « Avant, on attendait sept ans, le temps de valoriser son fonds de commerce mais de plus en plus de buralistes vendent après trois ans d’activité, une fois que leur contrat de douane arrive à échéance ». Les personnes désireuses d’ouvrir un commerce « maintenant, sont beaucoup à se tourner vers d’autres métiers du commerce, et particulièrement vers les franchises », analyse aussi l’expert immobilier.

 Commentaires fermés sur Dijon : « s’il est bien géré, le débit de tabac reste l’un des commerces les plus rentables » (un expert en transmission d’entreprise)    ,