Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Nov 2019 | Profession
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac en octobre (en volume, au niveau de la France continentale / voir 8 novembre), quelques éléments d’évaluation complémentaires (sachant qu’il s’agit des chiffres sur l’ensemble de la France).

•• Sur le mois d’octobre (par rapport à octobre 2018)

En volume
. marché global : -3,4 %
. cigarettes : -4,2 %
. tabac à rouler : -1,8 %
. cigares / cigarillos : + 0,3  %

En valeur
. marché global : + 4,9 %
. cigarettes : + 4,2 %
. tabac à rouler : + 6,7 %
. cigares / cigarillos : + 8,4 % Lire la suite »

8 Nov 2019 | Profession
 

La Douane a publié, ce jeudi 7 novembre, les ventes officielles de tabac en France continentale (en volume, par rapport à novembre 2018 / voir 9 octobre).

• Cigarettes : -4,20 %

• Tabac à rouler : -1,78 %

• Cigares / cigarillos : + 0,31 %

Sachant que le nombre effectif de jours de livraison chez les buralistes (23) a été le même qu’en 2018 (voir aussi 10 octobre).

31 Oct 2019 | E-cigarette
 

Après un panorama des turbulences de la cigarette électronique outre-Atlantique (voir Lmdt du 30 octobre), Marie-José Cougard, responsable de la rubrique « Consommation » des Échos, se penche sur la situation hexagonale où les ventes ont plongé de -10 % à -40 %, selon les boutiques spécialisées. 

 Notre chiffre d’affaires a baissé de 20 % depuis le mois de septembre. C’est la première fois en dix ans. Nous avons dû rassurer nos 150 salariés » constate Olivier Martzel, directeur général de Gaïatrend, qui se revendique leader sur le marché français des e-liquides (voir Lmdt des 23 et 9 octobre 2018).

•• Les plus de 30 décès associés à de mauvais usages de l’e-cigarette, aux États-Unis, ont eu un effet boomerang très important : les ventes de produits de la vape ont reculé de 15 à 20 % chez les buralistes et de 10 à 40 % dans les boutiques spécialisées.

Pour Olivier Martzel, il ne fait pas de doute que « les décès Outre-Atlantique sont dus à la consommation de substances interdites, telles que le tetrahydrocannabinol (THC) ou la vitamine E sous forme d’huile ou le diacétyle. » 

•• En France, les e-liquides contiennent quatre substances normalisées – par l’Association française de Normalisation (Afnor) – à la demande des représentants des fabricants : propylène glycol, glycérine végétale, nombreux arômes autorisés par l’Union européenne et nicotine à divers taux (6) mais toujours inférieurs à 20 mg par millilitre (contre 60 mg aux États-Unis).

Gaïatrend élabore ses recettes dans son laboratoire et s‘appuie sur un département R&D, dans lequel il investit de 1 à 2 millions par an avec l’aide d’un crédit recherche. Une partie des cent industriels français de la cigarette électronique préfèrent externaliser la fabrication des liquides. Mais tous doivent déposer les recettes sur une plateforme européenne depuis 2017.

•• Pour Gaïatrend, les perturbations actuelles du marché ne dureront pas. L’entreprise veut croire dans la poursuite du développement de la cigarette électronique. C’est, selon Olivier Martzel, « la meilleure alternative à la cigarette classique » et « le meilleur moyen de sevrage ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : « les perturbations actuelles du marché ne dureront pas » (Olivier Martzel, Gaïatrend)  ,
20 Oct 2019 | International, Profession
 

Lors de ce troisième trimestre, Philip Morris International a livré, dans le monde,199 milliards de sticks : cigarettes et heets de Iqos confondus. À comparer avec le même trimestre de l’année dernière : 203 milliards de sticks.

En fait, le nombre de cigarettes livrées est descendu de 195 milliards (au 3ème trimestre 2018) à 183 milliards (ce 3ème trimestre). Alors que les livraisons des recharges heets de Iqos ont quasiment doublé de 8,6 milliards à 16 milliards, sur la même période.

•• « Iqos est lancé sur le marché américain, où c’est actuellement le seul produit de tabac non-chauffé à être autorisé par la FDA » a commenté, lors de la sortie de ces résultats trimestriels, André Calantzopoulos, CEO de Philip Morris International (voir Lmdt du 1er mai).

•• Selon l’analyste Bonnie Herzog (Wells Fargo Securities) : « les ventes de recharges de tabac chauffé sont supérieures à nos prévisions. Notamment sur des marchés comme l’Italie, la Russie, l’Ukraine et le Japon ».

Voir aussi Lmdt du 19 juillet.

15 Oct 2019 | E-cigarette
 

À l’occasion de la 3e édition du Sommet de la Vape, organisé à Paris hier (voir Lmdt du 15 avril 2019), Sovape (voir Lmdt du 31 juillet) a dévoilé les résultats d’un sondage BVA (réalisé en septembre sur un échantillon représentatif de la population française de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus).

Ceci, en pleine montée en puissance de l’épidémie de maladies pulmonaires aux États-Unis liée à un mauvais usage de la cigarette électronique (voir Lmdt des 13, 12 et 11 octobre).

Et l’affaire semble avoir eu une répercussion sur l’attitude des Français vis-à-vis de la cigarette électronique. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : les boutiques spécialisées auraient vu leur CA baisser de 20 à 30 %, à la rentrée    , ,
10 Oct 2019 | Profession
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac en septembre (en volume et au niveau de la France continentale : voir Lmdt du 9 octobre), quelques éléments d’évaluation complémentaires (sachant qu’il s’agit des chiffres globaux). Ceci, avant l’augmentation des prix, programmée le 1er novembre.

•• Sur le mois de septembre (par rapport à septembre 2018)

En volume
• marché global : -1,5 %
• cigarettes : -0,8 %
• tabac à rouler : -5,3 %
• cigares / cigarillos :  0,1 %

En valeur
• marché global : +7,1 %
• cigarettes : +7,8 %
• tabac à rouler : +3 %
• cigares / cigarillos : +9,1 %

•• Sur les neuf premiers mois de l’année 

En volume
• marché global : -6,2 % (nous en étions à – 6,7 % à fin août, – 6,5 % à fin juillet)
• cigarettes : -6,5 %
• tabac à rouler : -6,6 %
• cigares / cigarillos : -0,7 %

En valeur
• marché global : +2,7 % (nous en étions à +2,2 % à fin août, à +2,6 % à fin juillet)
• cigarettes : +2,2 %
• tabac à rouler : +3,5 %
• cigares / cigarillos : +7,5 %

9 Oct 2019 | Profession
 

La Douane a publié, hier, les ventes officielles de tabac en France continentale pour septembre (en volume, par rapport à septembre 2018 / voir Lmdt du 11 septembre).

• Cigarettes : -0,85 %

• Tabac à rouler : -5,33 %

• Cigares / cigarillos : + 0,14 %

Sachant que le nombre effectif de jours de livraison, par Logista, a été de 21 en septembre de cette année, contre 20 en septembre 2018 (voir Lmdt du 13 septembre).

8 Oct 2019 | Profession
 

Retour en détail sur les résultats de la Française des Jeux qui annonce une croissance toujours soutenue au 3ème trimestre, en ligne avec les objectifs annuels (voir Lmdt du 7 octobre). C’est ce que confirme, du moins, Stéphane Pallez (présidente de la FDJ), dans un communiqué.

« La croissance continue du chiffre d’affaires et des mises sur tous nos segments d’activités confirme les perspectives favorables et que le Groupe est en bonne voie pour atteindre ses objectifs 2019.

« Le nouveau cadre réglementaire stable, qui confie à FDJ l’exclusivité des jeux de loterie et des paris sportifs en points de vente, pour vingt-cinq ans (voir Lmdt du 3 octobre) et la solidité de notre modèle économique nous rendent confiants quant à la poursuite de cette dynamique en 2020 et à l’horizon 2025 ».

LES CHIFFRES-CLÉS À FIN SEPTEMBRE 2019 

•• Chiffre d’affaires en progression de + 7 % 

Les mises enregistrées ressortent à 12,54 milliards d’euros, en croissance de + 8 % par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2018. La bonne performance enregistrée sur le 1er semestre (+ 7 %) a été poursuivie au 3ème trimestre (+ 9 %, à 4,12 milliards d’euros).

Les gains des joueurs ressortent à 8,52 milliards d’euros, en hausse de + 8 %, soit un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 68 % vs. 67,8 % sur la même période de 2018 et de 68,4 % au 1er semestre 2019. La hausse du TRJ s’explique par l’évolution du mix produits, liée à la très bonne performance des paris sportifs et à la croissance des jeux instantanés.

FDJ enregistre un Produit brut des Jeux (PBJ = mises – gains des joueurs) en hausse de + 7 %, à 4,02 milliards d’euros. La contribution de FDJ aux finances publiques progresse de + 7 %, à 2,62 milliards d’euros. Le Produit net des Jeux  (PNJ = PBJ – contribution aux finances publiques) s’établit à 1,40 milliard d’euros, soit un taux de 11,2 % des mises, stable vs. fin juin 2019 et fin septembre 2018.

Après prise en compte des autres produits pour 25 millions d’euros, le chiffre d’affaires ressort à 1,42 milliard d’euros, en hausse de + 7 % par rapport à la même période de 2018. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : des résultats qui tombent à point avant la privatisation    ,
7 Oct 2019 | Profession
 

La Française des Jeux, dont le processus privatisation pourrait débuter dès novembre, a engrangé des mises en hausse de 9 % au troisième trimestre (à 4,12 milliards d’euros) grâce à l’envol des jeux de tirage, a-t-elle indiqué, ce lundi 7 octobre, tablant sur une croissance de 7 % des mises en 2019 (voir aussi Lmdt du 25 juillet).

•• Sur l’ensemble des neuf premiers mois de 2019, les mises enregistrées par la FDJ s’élèvent à 12,54 milliards d’euros (+ 8 %), les gains empochés par les joueurs grimpant dans les mêmes proportions à 8,52 milliards d’euros, a précisé la FDJ dans un communiqué, analysé par l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : hausse de 9 % des mises au 3ème trimestre  ,
3 Oct 2019 | International, Profession
 

Imperial Brands a annoncé, ce jeudi 3 octobre, le départ de sa dirigeante Alison Cooper quelques jours après un avertissement sur les résultats du groupe.

Alison Cooper partira « quand un successeur adéquat aura été trouvé » d’après un communiqué.

•• « Alison a travaillé sans relâche, avec énergie et passion, pendant ses vingt ans chez Imperial » et durant ses neuf années comme directrice générale elle a « simplifié considérablement et réformé les activités du groupe pour renforcer son potentiel de croissance à long terme » a commenté le président du conseil d’administration Mark Williamson, qui lui-même avait annoncé en début d’année son départ du groupe. Lire la suite »