Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Août 2020 | Profession, Récents
 

Suite à la publication des statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour juillet (en volume au niveau de la France continentale, voir 10 août), quelques éléments d’évaluation complémentaires (source Logista / voir 17 juillet).

•• Sachant que ce mois de juillet comprend un jour de moins par rapport à l’année dernière.

En volume (par rapport à juillet 2019)

marché global : +1,1 % (+16,3 % en juin ; -0,7 % en mai)
• cigarettes : -2,8 %
• tabac à rouler : +17,1 %
• cigares / cigarillos: -0,4 % Lire la suite »

10 Août 2020 | Profession
 

La Douane vient de publier le chiffre des ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de juillet (en volume par rapport à juillet 2019 / voir 17 juillet).

• cigarettes : -2,80%

• tabac à rouler : +17,07 %

• cigares /cigarillos : -0,40 %

On notera que le nombre de jours de livraison a été de 22 en juillet de cette année contre 23 en juillet 2019.

6 Août 2020 | Profession
 

Revenons, plus en détail, sur les résultats forcement atypiques de la Française des Jeux pour ce premier semestre 2020 marqué par une pandémie aussi perturbante pour l’activité des détaillants que troublante dans le comportement des joueurs (voir 29 et 30 juillet).

•• Total des mises : 6,9 milliards d’euros (-18 % par rapport au 1er semestre 2019).

En fait, l’activité aura joué les montagnes-russes : +5 % jusqu’à mi-mars ; -60 % (sur les 2 mois du confinement) ; reprise progressive à partir de mi-mai puis s’accélérant en juin. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : les résultats semestriels à la loupe  ,
5 Août 2020 | Observatoire
 

Le groupe Heineken devrait communiquer ses résultats définitifs du premier semestre en août.

Mais dans un communiqué préliminaire, le brasseur a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires mondial de -16,4 % (-11,5 % des volumes) pour le premier semestre, suite aux fermetures des cafés-restaurants un peu partout pour cause de pandémie. 

Au-delà de sa performance opérationnelle très dégradée, Heineken met en avant sa forte présence sur le segment du hors domicile, ce qui a affecté de manière « disproportionnée » ses marges.

•• Son concurrent Carlsberg s’en tirerait relativement mieux selon des chiffres préliminaires. La chute semestrielle de ses ventes serait limitée à -11,6 % et de ses volumes à -7,7 %.

Le groupe danois semble avoir bénéficié de sa présence plus forte et plus ancienne sur le marché chinois : son premier marché tant en termes de volumes, de chiffre d’affaires (13 %) que de résultat opérationnel. Le brasseur indique y avoir profité d’un « fort rebond au deuxième trimestre ». En Europe, il met en avant une résistance « surprise » à la crise.

•• Si les deux soulignent un redressement progressif des ventes en juin, ils se gardent bien de toute prévision chiffrée, après la suspension début avril de leurs objectifs annuels.

 Commentaires fermés sur Observatoire des boissons   : quel impact du Coronavirus sur les grands groupes de brasseurs ?   , ,
4 Août 2020 | International, Profession
 

Lors de la présentation de ses résultats pour ce second trimestre 2030, ce vendredi 31 juillet, British American Tobacco a déclaré que ses ventes de cigarettes ont reculé, en volume, de -6,3 % (par rapport au second trimestre 2019) sur l’ensemble de ses marchés dans le monde.

Un résultat explicable essentiellement par les restrictions imposées aux voyages pour cause de pandémie (voir 2 août 2019).

•• Sinon, dans ces résultats , BAT met en avant surtout la croissance de ses activités « nouvelles catégories / NGP » : +14,7 %.
. soit +9,1 % dans la catégorie du tabac à chauffer ;
. soit +41 % dans les produits du vapotage ;
. soit +67 % dans la catégorie « modern oral » (nicotine en sachets). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur British American Tobacco : résultats trimestriels  ,
3 Août 2020 | International, Profession
 

« Bien que l’industrie du tabac n’ait pas été à l’abri de l’impact de la pandémie, nos résultats du premier semestre ont fait preuve de résilience » a résumé, ce 31 juillet, Masamichi Terrabatake, Président et CEO de Japan Tobacco, lors de la présentation des comptes trimestriels du groupe (voir 4 mai).

« Nous croyons que notre solide dynamisme commercial va continuer, même si les challenges posés par le Covid-19 restent prioritaires. La situation reste très volatile et exige d’être suivie au plus près. Nous continuerons de répondre aux évolutions des besoins des consommateurs ainsi qu’à leurs changements de comportements avec flexibilité et agilité. »

•• Les ventes totales du groupe en volumes, dans le monde, ont donc relativement reculé de -8,5 % par rapport au 2ème trimestre 2019 (à 107,8 milliards d’unités). Ce qui s’explique notamment par l’arrêt de l’activité duty-free dans les aéroports ou certaines restrictions aux frontières comme dans le cas du marché espagnol.

Concernant les marques-phares du groupe (Winston, Camel, Mevius, LD), on constatera que le recul n’est que de -4,4 %.

•• Ce qui se traduit par des évolutions contrastées par grands marchés (toujours en volumes) : -12,6 % au Japon, -13,7 % en Russie, + 20,9 % en France, +11,7 % en Allemagne, +19,5 % au Royaume-Uni, -7,6 % en Italie, -18,3 % en Espagne, -25,9 % en Turquie.

•• Dans la catégorie des produits à risques réduits (RRP / Reduced-Risk Products), on apprend, à l’occasion de la publication de ces résultats, que celle-ci représente, en volume, 25 % de l’ensemble du marché du tabac au Japon.

La part des produits de Japan Tobacco sur ce nouveau marché est de 10 %. Avec une progression, en un an, passant de 400 millions à 1,8 milliard d’unités. (Voir 12 et 18 juin).

 Commentaires fermés sur Japan Tobacco : résilience et présentation des comptes trimestriels  ,
30 Juil 2020 | Profession
 

La Française des Jeux a limité l’impact de la pandémie sur son activité semestrielle, grâce à un plan d’économies qui a permis de stabiliser sa rentabilité, alors qu’une « bonne reprise » est constatée depuis mi-mai, annonce, suite à la publication des résultats semestriels de l’opérateur (voir 29 juillet), une dépêche AFP que nous reprenons.

Sur les six premiers mois de l’année, la FDJ – entrée en Bourse fin 2019 – a enregistré un total de 6,9 milliards d’euros de mises, soit « un recul limité à 18 % » sur un an, selon le communiqué. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : l’AFP revient sur des résultats semestriels atypiques mais encourageants … grâce au plan d’économies  ,
29 Juil 2020 | Profession
 

La Française des Jeux (FDJ), premier opérateur de jeux d’argent et de hasard en France, annonce ses résultats du premier semestre 2020 dans un communiqué que nous reprenons.

•• Pour les mises, la bonne dynamique du début d’année (+5 % à mi-mars) a été stoppée par les conséquences de l’épidémie de Covid-19 (près de -60 % sur les deux mois de confinement). La reprise progressive depuis la sortie du confinement mi-mai s’est accélérée avec le retour graduel des compétitions sportives, notamment de la plupart des championnats nationaux de football en Europe, et le redémarrage d’Amigo le 8 juin. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : résultats semestriels, « bonne reprise de l’activité depuis mi-mai »  ,
27 Juil 2020 | Profession
 

Philip Morris International annonce des résultats, pour ce deuxième trimestre 2020, « meilleurs que prévus » malgré la crise du coronavirus (voir 24 avril).

•• Ses ventes totales dans le monde (cigarettes et tabac chauffé) se montent à 170 milliards d’unités (-14,5 % par rapport au 2ème trimestre 2019).

Mais ce sont les cigarettes qui accusent le plus le coup : de 183,8 milliards d’unités, en 2019, à 151 milliards d’unités, cette année. Alors que les Heets de IQOS sont passés de 15,1 milliards d’unités à 18,7 milliards (+ 24,3 %). PMI annonce que sur l’ensemble des marchés où IQOS est présent (56), sa part de marché se consolide nettement : à 6,3 %.

•• À l’occasion de la publication de ces résultats, André Calantzopoulos (CEO de Philip Morris International) est revenu sur la récente décision de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, favorable à l’innovation développée par le groupe (voir 10, 13 et 15 juillet) : « cette autorisation à présenter l’IQOS comme un produit du tabac à risque modifié nous satisfait pleinement. Elle marque une étape cruciale tant pour la santé publique que pour PMI. Elle reflète le fait que la FDA reconnaisse que IQOS est un produit fondamentalement différent de la cigarette et doit donc faire l’objet d’une réglementation distincte ».

•• Mais on retiendra de la publication de ces résultats trimestriels que l’IQOS représente désormais plus de 10 % des volumes mis sur le marché mondial par PMI. Chiffre encore plus significatif : la part des produits à risques réduits dans le chiffre d’affaires total de Philip Morris International est de 24 %.

•• Derrière les efforts de recherche et de développement commercial de PMI, se profilent de premiers résultats concrets en termes d’usage consommateur :

lors de ce 2ème trimestre, le nombre d’utilisateurs d’Iqos dans le monde se monte à 15,4 millions. En fait, l’augmentation est d’1 million par trimestre ;

parmi ces 15,4 millions d’utilisateurs, 11 millions (72 %) ont totalement abandonné la cigarette ;

l’Europe compte 4,3 millions d’utilisateurs de Iqos.

24 Juil 2020 | L'Info
 

L’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) constate que les ventes totales de tabac, à jours constants dans le réseau des buralistes (France continentale), ont augmenté de 5,3 % entre le deuxième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020 (et de +19,4 % en valeur).

La hausse a atteint + 23,1 % entre le premier et le deuxième trimestre de 2020 (et +27 % en valeur).

Cette évolution est expliquée « notamment par la fermeture des frontières et la limitation des déplacements jusqu’au 11 mai, soit la neutralisation des possibilités d’approvisionnement à l’étranger » selon l’OFDT. (Voir le 17 juillet).