Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Avr 2021 | Profession
 

Philip Morris International vient de présenter ses résultats du premier trimestre (voir 26 octobre 2020, 15 février 2021). Au total, le groupe aura livré dans le monde 167,25 milliards d’unités (cigarettes et tabac chauffé), soit -3,7 % par rapport au premier trimestre 2020.

En fait, les unités de tabac chauffé (les Heets de Iqos) ont connu une croissance de +29,9 %, à 21,73 milliards d’unités. Alors que les cigarettes ont reculé de -7,3 % (à 145,51 milliards d’unités).

•• On se rend compte ainsi que le tabac à chauffer représente 13 % du volume global du groupe.

On apprend aussi, au fil des résultats, que les produits à risques réduits – c’est à dire tabac à chauffer plus vapotage (sur certains marchés), appareils et consommables compris – pèsent pour 28 % dans le revenu mondial de PMI.

•• Philip Morris annonce compter 19,1 millions d’ utilisateurs d’Iqos dans le monde (soit pratiquement 5 millions de plus que l’année dernière). 73 % ont arrêté de fumer des cigarettes conventionnelles, soit 13,9 millions de personnes.

Sur la seule ville de Londres, le tabac à chauffer représente 5,1% du marché du tabac (2,2%, il y a un an).

17 Avr 2021 | Profession
 

La Française des Jeux, privatisée fin 2019, a retrouvé au premier trimestre un niveau de mises supérieur à celui de 2019, avant la pandémie de Covid, reprend l’AFP à l’occasion d’une dépêche sur les résultats trimestriels de l’opérateur que nous vous avons présentés hier (voir 16 avril).

Les mises se sont élevées pour le premier trimestre 2020 à 4,6 milliards d’euros, soit une hausse de 12% par rapport au premier trimestre 2020, marqué par le début de la pandémie de Covid, mais aussi en hausse de 6% par rapport au premier trimestre de 2019, selon un communiqué de la Fdj (…)

La Fdj souligne que, pour cause de mesures prises pour endiguer l’épidémie de Covid-19, près de 10 % des points de ventes du groupe étaient fermés pour ce premier trimestre de 2021 alors qu’en 2020 seule la deuxième quinzaine de mars était concernée par ces mesures. Lire la suite »

16 Avr 2021 | Profession, Récents
 

+12 % de mises par rapport au premier trimestre (atypique) de 2020. Mais aussi +6 % par rapport à 2019. Ils sont encourageants, les chiffres de la FDJ pour ces trois premiers mois 2021.

Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ, les a d’ailleurs commentés hier soir de la façon suivante : « malgré un environnement toujours affecté par le contexte sanitaire, le premier trimestre confirme la bonne orientation de nos activités, avec des mises qui dépassent les niveaux enregistrés avant la crise.

« Après avoir atteint près de 10 % de l’activité en 2020, les mises digitales poursuivent leur croissance à un rythme élevé et l’activité du réseau se maintient. Le programme d’évènements pour la loterie et un calendrier sportif dense, avec notamment l’Euro de football, devraient nous permettre de poursuivre cette dynamique dans les mois à venir. » Lire la suite »

12 Avr 2021 | International, Profession
 

Les mesures anti-Covid et les restrictions de voyages ont fait baisser les ventes de tabac dans les zones frontalières, a indiqué, ce dimanche 11 avril, Cimabel, l’association des producteurs de tabac en Belgique et au Luxembourg (voir 10 décembre et 9 février 2020).

Cela a, selon elle, fait diminuer les recettes fiscales belges de 61,5 millions d’euros, rapporte l’avenir.net.

En début de semaine dernière, la Fédération de l’Industrie alimentaire belge (Fevia) avait souligné que les restrictions de déplacement avaient empêché les Belges d’acheter de la nourriture ou de l’alcool moins cher, hors du pays, et fait augmenter les recettes liées à la TVA et aux accises de quelque 40 millions d’euros. Lire la suite »

9 Avr 2021 | L'essentiel, Profession
 

Après les statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour mars (en volume au niveau de la France continentale, voir 7 avril), quelques éléments d’évaluation complémentaire (source : livraisons Logista, voir 9 mars).

•• Pour mars, sachant que ce mois a connu un jour de livraison de plus qu’en 2020. Et que mars 2019 avait déjà été un mois atypique avec le confinement commençant le 17.

EN VOLUME (par rapport à mars 2020)

marché global : +18,6% (-5,7 % en février,-8,9 % en janvier)
• cigarettes : +15,9 %
• tabac à rouler : +25,7 %
• cigares/ cigarillos : +21,1 %

EN VALEUR (par rapport à mars 2020, soit avec l’« effet prix » de la hausse de novembre dernier).

marché global : +24,9 % (+5,8 % en février, +2 % en janvier)
• cigarettes : +22,2 %
• tabac à rouler : +33,9 %
• cigares/cigarillos : +32,3 %

•• Sur les trois premiers mois de l’année

EN VOLUME (par rapport à 2020)

• marché global : +0,9 %
• cigarettes : -2,1 %
• tabac à rouler : +9,5 %
• cigares/cigarillos : +4,3 %

EN VALEUR

• marché global : +10,9 %
• cigarettes : +7,6 %
• tabac à rouler : +22,8 %
• cigares/cigarillos : +19,5 %

7 Avr 2021 | Profession
 

La Douane a publié le chiffre de ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de mars (en volumes par rapport à mars 2020 / voir 9 mars).

Cigarettes : +15,9 %

Tabac à rouler : +25,7 %

Cigares/cigarillos : +21,1%

On notera que le nombre de jours de livraison a été de 23 en mars de cette année, contre 22 il y a un an. Lire la suite »

19 Mar 2021 | Profession
 

Son premier rapport d’activité de l’Autorité nationale des Jeux (voir 21 février 2021 et 4 novembre 2020) confirme la vitalité générale, observée dans la deuxième moitié de l’année passée, avec des « performances historiques » pour les trois segments de jeux d’argent en ligne : paris sportifs, paris hippiques et poker.

Au global, le marché a généré un produit brut des jeux (PBJ) – différence entre les mises et les gains des joueurs – jamais vu, à 1,74 milliard d’euros, en hausse de 22 %. Sans parler des jeux de loterie de la FDJ (+ 60 % pour les mises sur Internet en 2020, soit 1,1 milliard d’euros).

•• « La progression du marché correspond à la digitalisation de la société. Le jeu en ligne attire les jeunes, tout particulièrement les paris sportifs. C’est un phénomène très culturel », souligne notamment la présidente de l’ANJ, Isabelle Falque-Pierrotin aux Échos.

Les paris sportifs sur Internet ont conforté leur statut de locomotive. Avec l’augmentation d’un million du nombre de joueurs, le total de comptes actifs frôle désormais 4,5 millions (+ 30 %). Après le plongeon du printemps, faute d’épreuves, ils ont retrouvé leur attractivité dès l’été. Le renversement de tendance s’est poursuivi au quatrième trimestre (+34 % en termes de mises). Le PBJ agrégé des opérateurs a ainsi crû de 7 % sur l’ensemble de l’année, à 940 millions, pour un total de mises de 5,3 milliards (+6 %).

•• 2020 a aussi été l’année de tous les records pour les paris hippiques en ligne, avec notamment un PBJ de 354 millions, en hausse de 31 %. La suspension des courses a temporairement pesé au printemps, plombant l’activité du PMU ( voir le 19 février 2021).

Mais ce segment a profité d’un effet report de joueurs en raison de la fermeture de nombreux points de vente physiques. L’activité Internet du PMU en a profité, tout comme celle de son principal concurrent, ZEturf. Ce dernier a terminé 2020 sur une croissance de 50 % alors qu’il avait débuté sur une tendance à +20 %, dans la continuité des années précédentes.

•• Enfin, le rapport de l’ANJ confirme que le poker sur Internet est le grand gagnant de la crise sanitaire , avec un bond de 64 % du PBJ, à 446 millions d’euros, le précédent record remontant à … 2011. Son succès ne s’est de facto pas démenti après le redémarrage des paris sportifs en ligne. Lire la suite »

9 Mar 2021 | Profession
 

Après les statistiques douanières sur le marché officiel du tabac pour février (en volume au niveau de la France continentale, voir 4 mars), quelques éléments d’évaluation complémentaire (source : livraisons Logista, voir 9 février).

•• Sachant que ce mois de février correspond au même nombre de jours de livraison qu’en 2020.

EN VOLUME (par rapport à février 2020)

marché global : -5,7% (-8,9% en janvier, + 5% en décembre)
• cigarettes : -8,1%
• tabac à rouler : -0,1%
• cigares/ cigarillos : -3,5%

EN VALEUR (par rapport à février 2020, soit avec les « effets prix « des hausses de l’année dernière).

marché global : +5,8 % (+2 % en janvier, +17,3 % en décembre)
• cigarettes : +3%
• tabac à rouler : +15%
• cigares/cigarillo : +12,9 %

•• Sur les deux premiers mois de l’année

EN VOLUME (par rapport à 2020)

• marché global : -7,4%
• cigarettes : -10,5%
• tabac à rouler : +1,7%
• cigares/cigarillos : -3,8%

EN VALEUR

• marché global : +3,8%
• cigarettes : +0,4%
• tabac à rouler : +17%
• cigares/cigarillos : +12,9 %

 Commentaires fermés sur Marché du tabac en février : -5,7 % en volume, +5,8 % en valeur  ,
5 Mar 2021 | Profession
 

« Les marchés parallèles se sont effondrés ! Dans le département, on est sur une hausse d’activité de 25 % à 30 % » annonce Gérard Vidal, (buraliste à Toulouse, président de la fédération d’Occitanie et vice-président de la Confédération) dans Actu Toulouse

Soit plus que les chiffres de Seita : +21,3% en trois semaines chez les buralistes français à la frontière espagnole (voir 26 février).

Seule exception, l’hyper-centre de la Ville rose, où les buralistes souffrent davantage du couvre-feu, « les rues du centre-ville étant désertées ces dernières semaines ». Lire la suite »

4 Mar 2021 | Profession
 

La Douane a publié le chiffre de ventes officielles de tabac, en France continentale, du mois de février (en volume par rapport à février 2020 / voir 9 février).

Cigarettes : – 8,15%
Tabac à rouler : – 0,08%
Cigares / cigarillos : – 3,48%

On notera que le nombre de jours de livraison a été le même cette année qu’en février 2020 (20 jours).