Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Mai 2018 | Profession
 

Annoncée il y a un mois, l’offre Nickel Chrome (voir Lmdt du 12 avril) – qui rend accessible toutes les offres d’assurance et d’assistance des cartes premium – est disponible depuis ce 16 mai.

Autre actualité pour la première néobanque française : l’alimentation du compte est désormais possible par carte bancaire.

Nickel Chrome : une carte premium pour tous

En amont de son lancement, plus de 60 000 clients avaient exprimé leur intérêt pour l’offre. 24 heures après sa mise à disposition, 3 000 clients Nickel ont déjà commandé cette nouvelle carte. Fidèle à ses valeurs de simplicité et d’utilité, Nickel a construit cette offre avec l’ambition de rendre accessible au plus grand nombre des options jusqu’ici réservées aux plus aisés financièrement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Compte Nickel des buralistes : déjà 3 000 clients au lancement de Nickel Chrome   ,
8 Mai 2018 | Profession
 

Confidences de Hugues Le Bret … alors que Nickel a connu l’ouverture de son 900 000ème compte, ce lundi 7 mai.  

Kiss My Frogs (KMF) – site d’information des startups et de la tech en France, édité par Microsoft France – a voulu entendre le témoignage du co-fondateur de Nickel, Hugues le Bret (voir Lmdt du 4 avril), « un entrepreneur inclassable au discours sans langue de bois sur l’écosystème ».

Extraits.

• KMF : Cela fait un an que vous avez été racheté par BNP Paribas (voir Lmdt du 28 février). Et depuis début avril, Compte Nickel, le « compte sans banque », est devenu Nickel, « le compte pour tous » (voir Lmdt du 12 avril). Au fond qu’est-ce qui a changé ?

• Hugues Le Bret : Si peu. Nous sommes passés de 140 à 2 actionnaires (BNP et Confédération / ndlr), c’est plus simple. Pour le reste, on est comme un stylo Bic. On ne va pas le changer alors que des millions de personnes l’achètent pour sa simplicité. Oui, j’insiste là-dessus, Nickel est une filiale autonome de BNP Paribas. On a conservé notre indépendance et notre autonomie de parole. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur 900 000 comptes Nickel des buralistes : « on est comme un stylo Bic, on ne va pas le changer … » (Hugues Le Bret)  ,
18 Avr 2018 | Profession
 

Campagne média à 360 degrés (radio, TV, réseaux sociaux et points de vente) pour la carte prépayée PCS Mastercard du 3 avril jusqu’au 15 juillet collant à l’événement sportif de l’année : le mondial de football qui se déroulera en Russie. Signature : « PCS : on a tous une carte à jouer ».

Avec plus de 2 millions de cartes émises depuis son lancement en 2010, PCS se positionne comme le leader des cartes de paiement prépayées en France. Accessible et simple d’usage, la carte PCS séduit de plus en plus de consommateurs souhaitant maîtriser leur budget. Dont les amateurs de paris sportifs en ligne et les fans de football désireux de retirer de l’argent aux distributeurs de billets du réseau Mastercard.

•• Le plan média, orienté vers la cible des amateurs de football, allie des partenariats sponsoring, des spots radios et TV classiques (RMCL’Équipe 21), une présence forte sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube). En plus, chaque nouveau client bénéficiera de 2 mois d’abonnement gratuit à l’offre numérique de L’Équipe.

•• La campagne investit le principal réseau de distribution : les buralistes. Avec des affiches, de la PLV (Publicité sur Lieu de Vente), des écrans TV dans 3 000 points de vente.

Au total, ce sont 30 millions de contacts potentiels en radio et TV qui seront touchés sur la période, et plus de 20 millions sur le web ainsi que chez les buralistes.

 Commentaires fermés sur PCS Mastercard joue la carte « Mondial Foot » pour sa campagne de communication   ,
12 Avr 2018 | Profession
 

Suite à une conférence de presse, organisée chez un buraliste de l’Ouest de Paris ce matin, Nickel (voir Lmdt des 4 avril 2018 et 16 octobre 2013) a diffusé un communiqué que nous reprenons intégralement.

« Après quatre ans d’existence, Compte-Nickel devient Nickel et renforce son identité de marque en réaffirmant sa mission et ses valeurs originelles. L’entreprise en profite pour lancer la carte Nickel Chrome, qui rend accessible à tous les offres d’assurance et d’assistance des cartes premium.

UNE NOUVELLE IDENTITÉ QUI RÉAFFIRME LES VALEURS DE NICKEL

• Le nom Nickel joue avec l’expression populaire bien connue et met en avant l’utilité et la simplicité de la marque.

• La signature : « Compte pour tous » réaffirme l’ambition sociétale de Nickel. À travers cette expression, Nickel démontre son engagement pour une véritable inclusion bancaire et une présence bienveillante au quotidien.

• Le signe : la mise en valeur du réseau de distribution Nickel, une référence claire aux buralistes.

Dès le 16 avril, cette nouvelle identité prendra vie sur l’ensemble des supports de communication Nickel : points de vente, site internet compte-nickel.fr, application, réseaux sociaux. Lire la suite »

9 Avr 2018 | Observatoire
 

La banque sur smartphone de La Banque Postale serait certes loin d’être la première sur le marché mais pour compenser ce retard à l’allumage face au Compte-Nickel des buralistes (voir Lmdt des 4 avril et 28 février), au N26 et autres, elle veut jouer la carte de l’image.

Baptisée « Ma French Bank », précisément pour évoquer la mission territoriale de La Banque Postale, elle se veut un outil bancaire du quotidien mais « solidaire ».

Concrètement, seront associés aux services bancaires quotidiens (compte courant, moyens de paiements, crédit à la consommation, services d’assurance, etc.), des offres de « crowdfunding » en intégrant celles de la plate-forme KissKissBankBank, acquise il y a un an par la filiale bancaire de La Poste. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Néobanque et nouvelle proximité : la Banque Postale joue la carte « solidaire »  
4 Avr 2018 | Profession
 

Dans une interview au Journal du Net (JDN), Hugues le Bret l’un de ses fondateurs) dresse un bilan de Nickel et les évolutions du compte sans banque des buralistes, depuis son rachat par BNP Paribas (voir Lmdt des 4 avril 2017 et 28 février 2018). Extraits. 

Buralistes. « Le réseau de distribution par les buralistes est toujours très impliqué. C’est très important car on a un objectif de passer de 3 000 aujourd’hui à 10 000 buralistes d’ici 2020. Il faut donc en installer environ 200 par mois ».

Clients. « Chaque fois qu’on intègre un nouveau buraliste, il ouvre 12 comptes par mois. Nous continuons à garder un très bon rythme de conquête ». À ce jour, près de 868 000 clients.

Synergies et finances. « On a renégocié nos contrats avec Mastercard. Ils sont désormais homogénéisés avec ceux de BNP Paribas. On a fait des gains là-dessus. On a aussi renégocié avec Gemalto (ndlr : société spécialisée dans la sécurité numérique et premier fabricant mondial de carte SIM). En résumé, on a considérablement amélioré l’efficacité du modèle Compte-Nickel en ayant des prix d’achats bien meilleurs ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Compte Nickel des buralistes : un an après le rachat par BNP Paribas … paroles de Hugues Le Bret   ,
30 Mar 2018 | Profession
 

C’est une obligation pour les banques depuis 2013 : détecter les clients dont la situation financière se dégrade, et leur proposer des solutions pour sortir du rouge. Une responsabilité qui incombe également aux « néobanques ». 

•• Pour ce faire, le Compte Nickel a fait le choix de tisser des partenariats locaux. Comme celui, daté du 22 mars, signé avec le Crédit Municipal de Bordeaux. « Compte Nickel associera désormais le Crédit municipal de Bordeaux à ses projets d’accompagnement des clients fragiles (…) De son côté, le Crédit municipal de Bordeaux informera tous ceux qui n’ont pas accès au système bancaire classique de l’existence des services et fonctionnalités de Compte Nickel », détaille un communiqué commun. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Compte Nickel des buralistes : signature d’un partenariat avec le Crédit Municipal de Bordeaux  
15 Mar 2018 | Observatoire
 

Selon le Wall Street Journal, le géant du commerce en ligne, qui pèse deux fois plus en Bourse que la plus grosse banque américaine, envisage de se lancer dans les services bancaires.

•• Le groupe aurait en effet approché, il y a quelques mois, plusieurs grands établissements bancaires, dont JP Morgan et Capital One, pour proposer à ses clients un produit de type compte courant.

Amazon n’envisage pas de devenir une banque – la réglementation rend une telle transformation quasiment impossible – mais veut plutôt nouer des partenariats avec des établissements existants. L’idée sous-jacente serait bien de réduire les commissions prélevées par les grandes banques à chaque fois qu’un de ses clients achète sur son site en payant avec une carte de crédit.

•• Amazon ciblerait en priorité ceux de ses clients qui ne sont pas bancarisés, ainsi que les jeunes adultes comme les Millenials (nés entre 1980 et 2000), dont les habitudes de consommation en matière de services financiers sont différentes de celles de leurs aînés. Ceux-ci se passent des banques pour des services de base comme les virements et utilisent très peu les réseaux d’agences, préférant gérer leur argent via leurs smartphones.

Ils sont en outre méfiants vis-à-vis des cartes de crédit qui, aux États-Unis, sont systématiquement adossées à un crédit à la consommation au taux très élevé, et sont très rentables pour les banques. Selon un sondage, 38 % des clients d’Amazon ont la même confiance dans le site d’e-commerce pour gérer leurs finances que dans une banque traditionnelle.

Peu de détails ont encore filtré sur la nature exacte du produit qu’Amazon souhaite proposer.

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : Amazon envisage de se lancer … dans les services bancaires pour les non-bancarisés   
14 Mar 2018 | Profession
 

Il aura fallu attendre 26 minutes pour enfin arriver au Compte Nickel dans l’enquête de « Capital » (M6) – manifestement très suivie –  de ce dimanche 11 mars sur « Les frais bancaires : comment les éviter ? ».

Sachant que l’ensemble de l’émission était consacré aux « Nouveaux casseurs de prix : alimentation, banques, énergie ».

•• Après une incursion dans une agence de banque traditionnelle, lors de l’ouverture d’un compte, et un long, très long, descriptif du fonctionnement de la banque en ligne Boursorama (5 millions de clients), arrive … « mais il y a une banque qui a connu une croissance encore plus spectaculaire et cela sans offrir de prime à qui que ce soit » Suspens …

« Ce jour-là, il y a quatre ans, en présence de la maire de Paris, Hugues Le Bret (ancien patron de Boursorama) et Ryad Boulanouar ont inauguré leur premier guichet ». Suspens …

« Quatre ans plus tard, Compte Nickel a conquis 800 000 clients. Et pourtant leur pari paraissait impossible en accueillant les clients que d’autres banques ne voulaient pas ». Lire la suite »

13 Mar 2018 | Profession
 

Un compte courant, une carte bancaire et un accès direct sur smartphone, à des prix hyperconcurrentiels … les néobanques ont bouleversé jusqu’aux banques en ligne. 

« La généralisation des smartphones et le développement du temps réel ont ouvert le marché, y compris vers monsieur tout le monde », explique Arnaud Giraudon, directeur général de Compte Nickel – le pionnier en la matière, il est bon de le rappeler – dans Challenges.fr qui fait le point, à sa façon, sur cette activité en développement.

•• L’article démarre par « le pionnier » : le Compte Nickel, remontant à 2014, un compte que n’importe qui – notamment les non-bancarisés – peut ouvrir en quelques minutes chez un buraliste. Avec un succès allant bien au-delà de sa cible initiale, puisque la banque compte déjà plus de 800 000 clients (voir Lmdt du 28 février).

•• Depuis, d’autres établissements ont proposé des offres mobiles : fintechs, grandes banques (comme le Crédit agricole et son offre Eko), la grande distribution (Carrefour, Leclerc) et jusqu’à l’opérateur télécoms Orange, lequel a débarqué en novembre 2017 dans le monde bancaire et qui compte sur ses millions d’abonnés pour conquérir deux millions de clients en dix ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Compte Nickel et autres néobanques : « après avoir gagné la bataille des prix et celle de l’innovation, reste à gagner celle de la confiance des consommateurs » (Challenges.fr)