Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Nov 2020 | Profession
 

Même si les commerces ont réouvert, toutes les conditions sont réunies pour que le nombre de colis échangés en décembre atteigne le niveau des records (voir 29 octobre et 14 novembre).

•• La Poste qui achemine un colis sur deux prévoit une augmentation d’activité … de 50 % par rapport à l’année dernière. En 2019, 3,1 millions de paquets avaient été acheminés le jour le plus haut.

Cette année, la prévision porte sur 4 millions par jour, avec un pic mi-décembre. Lire la suite »

14 Nov 2020 | Profession
 

Ces jours-ci, de jeunes buralistes à Rethel (7 780 habitants dans les Ardennes, à mi-chemin entre Reims et Charleville-Mézières) reçoivent quotidiennement trois types de livraisons : Chronopost, Colissimo et DPD.

En période calme, c’est environ 80 colis par jour. À Noël ou pendant les soldes, ça peut monter jusque 300.

•• Et justement, avec le confinement, leur nombre ne cesse d’augmenter. « Pour une fois, on sent l’anticipation, les gens préparent déjà Noël » témoigne le couple dans L’Ardennais. « D’habitude, ça ne commence qu’en décembre, voire la semaine d’avant Noël ». Sur les cartons, toujours les mêmes marques : Amazon, Kiabi, Oscaro, Cdiscount … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / Relais Colis : c’est déjà Noël à Rethel  ,
29 Oct 2020 | Observatoire
 

La Poste, qui, depuis le déconfinement, a distribué  un volume de colis supérieur de 30 % à ce qu’elle prévoyait avant le Covid, « s’attend à une fin d’année sans précédent avec des volumes de colis jamais atteints » selon un communiqué présentant, ce mercredi 28 octobre, le dispositif pour cette période cruciale de fin d’année (et avant l’annonce du confinement). 

Entre essor de la vente en ligne, appréhension (voire impossibilité maintenant) à se rendre en magasins, La Poste se prépare à traiter « près de 4 millions de colis » lors des jours les plus denses de la période des fêtes de fin d’année, contre 3,1 millions à la même période en 2019, a expliqué Xavier Mallet, le directeur général de Colissimo, lors d’une conférence de presse. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire de la proximité : La Poste plus de 100 millions de colis pour la fin de l’année  ,
26 Août 2020 | Profession
 

Le confinement avait boosté la vente par correspondance. La tendance ne retombe pas et les points relais font face à un raz-de-marée de colis.

Exemple :  à Angoulême dans un reportage de La Charente Libre.

•• Les paquets s’entassent sur une étagère haute comme le mur … Une marée de paquets en papier kraft, triés par ordre alphabétique, s’étale dans l’arrière-boutique d’une buraliste qui peut recevoir jusqu’à 200 colis par jour : « des fois, on est obligés de refuser des colis car on n’a pas la place », illustre-t-elle. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Relais Colis / Buralistes : « on se doit d’avoir le service » (Alain Lagarde)  ,
14 Août 2020 | Observatoire
 

C’est la « Bancassurance » qui sauve La Poste, ces jours-ci. 

Sans son mariage récent avec CNP, le groupe public aurait affiché une perte historique de 1,2 milliard d’euros, selon les résultats du premier semestre publiés le 4 août.

Finalisé le 4 mars, soit quelques jours avant le confinement, le rapprochement entre La Banque Postale et CNP Assurances a permis de sauver les résultats financiers de La Poste, mise à mal par de nombreux dysfonctionnements – c’est le moins que l’on puisse dire – pendant le confinement (voir 7 mai, 10 et 2 avril ainsi que 25 mars). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Poste : « inquiet de ce que cela révèle des tendances profondes de notre groupe » (Philippe Wahl)   , ,
23 Juil 2020 | Profession
 

La crise sanitaire a fait gagner deux à trois ans de croissance à l’e-commerce : soit des volumes que les acteurs de la livraison doivent encaisser. Xavier Mallet, directeur général de Colissimo, s’attend donc à de fortes tensions sur la fin d’année. Interview dans LSA.

« Nous avons vécu une crise avec plein de crises. Avant le confinement, nous étions sur un traitement de 1,3 million de colis par jour, enregistrant une croissance de 7 %. Nous sommes tombés à 1 million de paquet par jour avec une déstabilisation du marché jusqu’à mi-avril, puis la hausse a été de 50 % après le 11 mai », détaille-t-il. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / Colis : depuis fin juin, Colissimo fait l’équivalent du pic de début d’année   
18 Mai 2020 | Profession
 

À l’initiative des six grandes enseignes françaises du e-commerce (Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé), les French Days de printemps (voir 26 avril 2019) se dérouleront du mercredi 27 mai à 7 heures, au mardi 2 juin à 7 heures.

« Décalée à l’issue de la période de confinement, pour permettre aux enseignes physiques de bénéficier pleinement de sa dynamique, cette édition du printemps 2020 a pour vocation de célébrer la renaissance du commerce. Singularité de cette édition, les commerçants proposeront un focus sur les produits de marques françaises et la défense du pouvoir d’achat », peut-on lire dans un communiqué.

 Commentaires fermés sur Relais Colis : Les French Days de printemps auront bien lieu  ,
10 Mai 2020 | Profession
 

Une campagne télévisée le confirme, ce week-end. Fermé depuis le 17 mars (voir 23 mars), le service Mondial Relay reprend ce lundi 11 mai.

La suspension d’activités avait été expliquée par le souhait de ne pas créer d’afflux chez les commerçants chargés de réceptionner et d’expédier les colis.

Mondial Relay s’avère très prisé de certains sites de e-commerce, mais également par les particuliers qui souhaitent revendre des marchandises, via Leboncoin ou Ebay par exemple (voir 5 mars 2020 et 16 octobre 2019).

Les buralistes sont les premiers partenaires du réseau Mondial Relay, en représentant 30 % de ses points d’implantation (voir 28 novembre 2019).

 Commentaires fermés sur Buralistes / Point Relais® : reprise de l’activité Mondial Relay  ,
10 Avr 2020 | Observatoire
 

Confronté en audition, ce mercredi 8 avril, au mécontentement de sénateurs, qui relaient les griefs des maires et de leurs administrés face aux fermetures unilatérales des bureaux de poste et la diminution drastique du service postal (voir 2 avril), le PDG de La Poste, Philippe Wahl, a promis un « notable allègement du service minimum » pour la fin avril, selon Les Échos.

•• Manifestation concrète de la relance du service postal : « élargir le plus possible le nombre de nos points d’accueil ».

Après avoir sérieusement réduit la toile (1 600 bureaux de poste ouverts et tournées ramenées à seulement trois jours par semaine), les ouvertures vont graduellement s’étoffer : tout d’abord en passant à 2 500 bureaux ouverts dès la fin de cette semaine, comme annoncé précédemment, grâce au renfort de 3 000 personnes, dont des intérimaires ou CDD, et surtout, un nouvel objectif de 5 000 bureaux en fonctionnement à la fin avril.

•• En ajoutant les réseaux partenaires – soit les agences postales communales (APC) et les « relais poste » chez les commerçants, dont les buralistes, dans les petites communes – l’objectif est de revenir sous peu à 10 000 « points de contact postaux » dans tout le pays à la fin du mois.

Sur un total théorique de 17 000 points, le niveau incompressible inscrit dans la loi depuis dix ans. Comme prévu également avec les éditeurs de journaux, la distribution des quotidiens passera progressivement de 3 à 5 jours par semaine, à compter du 14 avril.

•• Seulement, pour reprendre ses tournées, l’état-major de La Poste doit faire avec les moyens disponibles.

L’absentéisme chez les postiers est différent selon les métiers et les régions, pouvant aller jusqu’à 35 % ou 40 % en zone urbaine, reconnaît le PDG, qui compense par de la mobilité entre établissements. La première cause étant la garde d’enfants, plus les salariés médicalement fragiles ou âgés, confinés à domicile. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Poste : 10 000 points de contact, à la fin avril ? 30 000 colis en souffrance, aujourd’hui   , ,
8 Avr 2020 | Profession
 

Une vingtaine de buralistes de l’Aube assurent désormais un service de point relais pour les petits producteurs.

L’idée trottait dans la tête de Pascal Brie, président des buralistes du département et fervent partisan de la diversification du réseau. C’est la crise du coronavirus qui en a accéléré la mise en œuvre.

Confitures, bières artisanales … pas de produits frais, par contre : « on n’a rien pour maintenir la chaîne du froid pour l’instant » explique Pascal Brie dans L’Est Éclair.

•• Sur la plateforme corona-espoir.fr, on peut retrouver les buralistes et producteurs participants sur une carte interactive, fruit du Slow tourisme lab du Comité départemental de tourisme, ce dernier étant de la partie. Lire la suite »