Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Août 2017 | International
 

Après sa récente légalisation en Californie et à Las Vegas, le marché du cannabis – potentiellement colossal – stimule plus que jamais l’imagination des entrepreneurs.

Ainsi, depuis 12 mois consécutifs, les ventes de marijuana dans le Colorado (le premier État à avoir permis sa vente contrôlée en 2014) rapportent chaque mois plus de 100 millions de dollars. On comprend mieux l’appétit de certains pour cette manne lucrative. L’un d’eux s’appelle Leira Cannagars et vise la niche des 1 % les plus riches du monde.

Sa gamme de cigares artisanaux à la weed (chanvre) – dont les prix varient entre 100 et 420 dollars l’unité – promet de transformer le cannabis en produit de luxe. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : jusqu’où va le business du cannabis !  ,
4 Août 2017 | Profession
 

À nombre de jours de livraison comparable (20 jours), le marché officiel du tabac en juillet présente un aspect différent de la tendance du premier semestre (voir Lmdt du 10 juillet) :

cigarettes : -3,40 %

tabac à rouler : -8,80 %

cigares/cigarillos : + 7,40 %

tabac à mâcher/à priser : + 7,20 %

(Sources : Douane / Logista )

17 Juil 2017 | International
 

C’est Xinhua – l’agence Chine nouvelle – qui l’annonce : avec 19 000 tonnes, les autorités cubaines s’attendent à enregistrer la plus grosse récolte de tabac de la décennie. Une bonne saison climatique y ayant contribué.

Pourtant, la célébrissime région de Pinar del Rio serait en retard de 4 000 tonnes sur les prévisions la concernant, à 13 000 tonnes.

En visite dans des plantations, le vice-président cubain, José Ramon Machado, a souhaité une augmentation des volumes pour l’année prochaine.

Il est vrai que cigare compte toujours parmi les toutes premières sources de revenus du pays à l’export. Avec, l’année dernière, un chiffre d’affaires de 450 millions de dollars (393 millions d’euros).

 Commentaires fermés sur Cuba : la meilleure récolte de la décennie ?  ,
30 Juin 2017 | Profession
 

Lancée lors du dernier « Festival Habanos » (voir Lmdt du 22 février 2017), l’édition régionale « Secreto Cubano » du cigare Quai d’Orsay connait un succès qui avait été soigneusement préparé par les équipes de Seita Cigares. 

C’est le magazine économique Challenges qui nous apprend qu’il a été vendu à 20 000 exemplaires en deux mois.

•• Il est vrai que le Quai d’Orsay (voir Lmdt du 22 novembre 2015 et du 5 janvier 2014) bénéficie toujours, parmi les aficionados, d’un rare privilège.

C’est un cigare « hecho en Cuba » commandé, au tout début des années 70, par le ministre français des Finances … Valéry Giscard d’Estaing. Dans une lettre à la Seita, il était demandé : « la France brille dans le monde entier par ses vins, sa haute couture et ses parfums, mais elle est absente dans le domaine du cigare, il serait souhaitable de remédier à cette lacune ».

La Seita, à l’époque, c’était le Service d’Exploitation Industriel du Tabac et des Allumettes, dont le prestigieux siège était sis au 53, quai d’Orsay sur les bords de Seine.

•• Depuis, chaque nouveauté « Quai d’Orsay » suscite l’intérêt des connaisseurs. Challenges annonce aussi la sortie de deux gros modules à l’automne.

 Commentaires fermés sur Un « Secreto Cubano » qui fait grand bruit  
14 Juin 2017 | International, Profession
 

Après avoir fait l’acquisition de plantations de tabac dans la région de Condega au Nicaragua et dans la vallée de Jamastrán au Honduras, le fabricant (et distributeur) suisse de cigares a investi dans un site au Honduras en 2015 afin de créer une nouvelle usine de production de cigares.

Le 22 mai, Oettinger Davidoff AG a donc inauguré officiellement le site de Danlí, au cœur de la principale région de la culture du tabac du pays.

•• Cet investissement va permettre de répondre à la demande mondiale de sa marque-clé – et à succès – « Camacho » (non distribuée en France mais disponible en Espagne et Belgique) dont les ventes mondiales ont doublé au cours des cinq dernières années, ainsi qu’à la forte croissance aux États-Unis de ses marques locales « Baccarat », « La Fontana » et « Legendario ». Lire la suite »

25 Avr 2017 | Profession
 

Nous savons que la procédure de traitement par Logista de la reprise, auprès des buralistes, des produits du tabac non-conformes au 1er janvier (paquets non-neutres et non-directive) a connu du retard, pour des raisons de complications administratives.

Elle a repris avec les remboursements correspondants (voir Lmdt des 4 et 6 avril).

•• Le traitement devrait s’étaler, comme initialement prévu, jusqu’à la fin du mois de mai. 20 700 buralistes sont concernés. Pour un volume total estimé à 250 tonnes de tabac repris.

50 collaborateurs de Logista vont donc travailler pendant cinq mois, en tout, sur ce processus hautement sensible : ouverture des colis, comptage minutieux des paquets et vérification (tous les retours n’ont pas été préparés dans des conditions optimales).

•• On sait aussi que les cigares de plus de 3 grammes, et dont les conditionnements ne satisfont pas à la directive Tabac européenne, seront interdits à la vente à partir du 20 mai (voir Lmdt du 6 septembre 2016). La reprise des produits non-conformes devrait s’effectuer à partir de mi-juin. D’après les spécialistes, il y en aurait pour 10 tonnes.

20 Avr 2017 | Associations
 

Suite au décès de Jean Miot (voir Lmdt du 19 avril), la Confrérie Jean Nicot a émis un communiqué que nous reproduisons. 

« La Confrérie est affectée par la disparition de notre compagnon Jean Miot qui nous a quittés dans la nuit du 17 avril à l’âge de 77 ans. Jean Miot avait été intronisé le 20 janvier 2000 dans la Confrérie, son parrain était le dessinateur Piem. 

Jean a été un grand homme de la presse française au sein de laquelle il a accompli toute sa carrière professionnelle en terminant aux plus hautes fonctions en tant que Président du Conseil de Surveillance du Figaro ou comme Président de l’Agence France-Presse. 

Au-delà de ses talents d’analyste de la vie politique, il était devenu un critique gastronomique reconnu et respecté.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jean Miot : « la Confrérie perd l’un de ses plus grands compagnons » (Jean Nicot)   ,
4 Avr 2017 | International, Trafic
 

On savait les marchés asiatiques amateurs de cigares cubains, mais quand même ….

Mi-mars, les douanes vietnamiennes ont saisi, à l’aéroport de Hanoi, pas moins de 17 000 cigares dans les bagages de quatre passagers venant de Cuba.

En fait de bagages, il s’agissait de 15 colis enveloppés dans des emballages plastiques et scotchés. Sachant que ces trafiquants aficionados sont passés par Paris, en transit. Ils ont donc trompé la vigilance des douaniers cubains et français.

 Commentaires fermés sur Vietnam : une saisie portant sur 17 000 cigares cubains  ,
6 Mar 2017 | Profession
 

Une semaine chargée pour les élus de la Confédération et des chambres syndicales : avec leur premier séminaire de l’année, entre bilan (négatif) de l’implantation du paquet neutre et projets de modernisation (voir Lmdt des 2 et 3 mars).

En fin de semaine, le candidat Emmanuel Macron a quelque peu développé ses propositions de lutte contre le tabagisme. Avec une proposition surprenante de paquet de cigarettes à 10 euros au niveau européen (voir Lmdt des 3, 4 et 5 mars).

Toujours cette semaine, on apprenait le nouveau braquage d’un camion de livraison tabac de Logista. Le 11ème depuis le début de l’année (voir Lmdt du 28 février).

À Cuba, le Festival International Habanos a battu son plein. Avec l’annonce d’un chiffre d’affaires en hausse de 5 % pour le cigare cubain en 2016 (voir Lmdt du 1er mars).

Alors que les « kiosques à tabac », à Genève, font un malheur avec la vente de pots de cannabis « light » (voir Lmdt du 5 mars).

1 Mar 2017 | International, Profession
 

Le volume des ventes mondiales des cigares cubains a atteint les 445 millions de dollars US en 2016 – en hausse de 5 % par rapport à l’année précédente – a annoncé Javier Terres, vice-président chargé du développement de Habanos, à l’ouverture du 19ème Festival international Habanos (voir Lmdt du 22 février).

Javier Terres a expliqué –  d’une façon pour le moins générale – cette hausse des ventes par la croissance régulière des marchés traditionnels comme l’Espagne, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, ainsi que par l’arrivée de nouveaux consommateurs dans les marchés émergents d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient, d’Amérique latine et de la région Asie-Pacifique.

Grâce à une augmentation du tourisme à Cuba, les ventes domestiques de cigares ont également enregistré une hausse. Ce qui a permis à Cuba de se classer au cinquième rang mondial dans la hiérarchie des marchés, derrière l’Espagne, la France, la Chine et l’Allemagne.

L’embargo commercial maintenu par les États-Unis contre Cuba – pourtant le premier marché mondial du cigare – reste néanmoins un obstacle majeur à la croissance, a souligné Javier Terres. Car actuellement, seuls les touristes américains peuvent ramener des cigares (voir Lmdt du 17 octobre 2016).

 Commentaires fermés sur Cuba : hausse de 5 % des ventes de cigares en 2016  ,