Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Fév 2018 | Trafic
 

« On ne saura jamais si monsieur a transporté ce tabac pour son compte ou pour quelqu’un d’autre … ». Le tribunal correctionnel de Mulhouse statuait, ce mercredi 14 février, sur la saisie d’une tonne de tabac à chicha, il y a deux ans, par les douaniers haut-rhinois sur l’autoroute A 36. En l’absence du prévenu.

L’homme de 26 ans, habitant en Seine-Saint-Denis, avait été contrôlé en pleine nuit, le 18 mars 2015, à hauteur de Pfastatt, à bord d’une voiture de location. Il avait vite indiqué qu’il transportait du tabac. « Or ce n’était pas un paquet de cigarette mais 1 059 kilos de tabac à narguilé ! » a souligné le président du tribunal. Lire la suite »

7 Fév 2018 | Trafic
 

Un bar à chicha de Dreux avait fait l’objet d’un contrôle du Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) en novembre.

Et la sanction vient de tomber … fermeture administrative et perte de licence d’exploitation. Mais il y avait de quoi. 

Non seulement l’établissement n’était pas en règle … Mais les enquêteurs ont découvert des liens entre « L’Oasis » et les personnes interpellées, le 8 novembre dernier, dans le cadre d’une saisie d’armes et d’une enquête sur un trafic de stupéfiants à large échelle sur les communes de Lucé, Dreux, Vernouillet, Sainte-Gemme-Moronval, Ezy-sur-Eure (Eure) ainsi que Saulx-Marchais (Yvelines). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar … chicha … stupéfiants … armes … tabac  
30 Jan 2018 | Trafic
 

Un an après une inspection de la Douane qui s’est soldée par une fermeture administrative pour plusieurs infractions, le jeune Congolais patron d’un bar à chicha d’Évreux-Nétreville (Eure) a dû se présenter devant le tribunal, la semaine dernière. 

•• L’inculpé avait créé une société, au nom de sa compagne, ayant pour objet un … salon de thé. Mais les inspecteurs se sont rapidement avisés que les consommateurs y fumaient surtout la chicha à l’intérieur d’un bar servant à profusion du champagne.

Lors de la visite inopinée d’un contrôleur, la salle était entièrement enfumée, sans le moindre espace aménagé. Lire la suite »

 

Dans un communiqué du 15 décembre, la ministre rwandaise de la Santé a déclaré que l’interdiction de la chicha qu’elle prend pour son pays fait suite à un avis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a évoqué le caractère « addictif et dangereux » de cette forme de tabagisme devenu très populaire chez les jeunes en Afrique : particulièrement au Rwanda.

Le Rwanda devient le deuxième pays d’Afrique, après la Tanzanie, à interdire la chicha.

15 Déc 2017 | Observatoire
 

Heureusement qu’ils abordent les fêtes en étant champion d’automne. Mais l’adversaire coriace qui les attend en 8ème de finale de la Ligue des Champions (le Real Madrid) va placer les joueurs du PSG sous la surveillance scrupuleuse de tous ces observateurs qui leur veulent du bien et encombrent les antennes.

Dernier buzz : si le onze parisien s’est révélé autant décevant devant le Bayern et Strasbourg, c’est la faute à la chicha.

Ainsi, tout dernièrement, de Daniel Riolo, consultant sur RMC : « Personne n’a envie de le dire mais ce sera bientôt révélé. Tu compares les tests physiques de mecs comme Rabiot ou Verratti d’il y a un an et ceux de maintenant, après consommation de chicha, tu verras quels sont leurs résultats. Non seulement, c’est nocif, mais aujourd’hui dans le football français on est à l’état de catastrophe.

« Les médecins et dirigeants de clubs n’osent pas le dire parce qu’ils ont peur des emmerdes. Si tu vas prendre les tests physiques au PSG, tu verras les inquiétudes sur certains cas. »

10 Nov 2017 | Trafic
 

La préfecture du Rhône a annoncé, ce vendredi 10 novembre, la fermeture administrative, pour six mois, d’un bar à chicha à Lyon, où un homme qui y organisait régulièrement des soirées est suspecté d’avoir commis des viols le week-end dernier, annonce l’AFP.

Le suspect, âgé de 42 ans selon la presse locale, avait été interpellé dimanche dans l’établissement « Le Time Out », dans le 9e arrondissement de la ville. Il est soupçonné d’avoir séquestré deux jeunes femmes et de leur avoir imposé des relations sexuelles « sous la menace d’une arme ».

Le quadragénaire « avait consommé de l’alcool et de la cocaïne. Il organisait régulièrement des soirées dans ce bar à chicha qui ne détenait pas de licence permettant la vente et la consommation d’alcool et de tabac », a précisé la préfecture dans un communiqué qui indique que la gravité des faits présumés et les infractions constatées ont conduit à la décision de fermeture.

24 Oct 2017 | Trafic
 

Le trafic était-il organisé depuis la Suisse vers la France ? Les quatre prévenus qui comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Compiègne, le 26 septembre dernier, étaient-ils de mèche pour importer, depuis la Suisse, du tabac à narguilé acheté à Dubaï (voir Lmdt du 28 septembre) ?

Les juges ont répondu partiellement « oui » à ces questions, ce mardi 24 octobre, relaxant deux personnes et condamnant deux autres.

•• Ont été relaxés le gérant de la société de transports de l’Aisne, dans le camion de laquelle 1,9 tonne de tabac avait été saisie par des douaniers dans l’Yonne. Celui-ci avait indiqué, lors de ses auditions, qu’il n’était pas au courant de ce qu’il y avait dans sa remorque ce jour d’avril 2014. Il l’avait répété lors de l’audience : il avait été contacté pour transporter des détergents dans un camion qui revenait, à vide, d’Italie. Également relaxé, l’ami principal du prévenu qui a admis un voyage en Suisse, mais rien de plus.

•• Jabir Habbou, entrepreneur compiégnois de 38 ans, et gérant de plusieurs sociétés (celle d’où étaient partis les paquets de tabac saisis par les douanes, mais aussi celle qui était destinataire des colis, dans le Nord), a été jugé coupable de détention en bande organisée de tabac, sans document justificatif régulier. Il a été condamné à 14 mois de prison, dont six mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans ainsi qu’une amende douanière de 500 000 euros.

Un de ses proches, qui a fourni une aide logistique et une aide au transport, a écopé de six mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans, avec à la clé une amende douanière de 250 000 euros.

19 Oct 2017 | International, Trafic
 

Une nouvelle pièce à mettre au dossier du financement du terrorisme par le trafic du tabac (voir Lmdt des 29 et 18 août). 

Accusé de terrorisme et de production illégale de tabac à chicha, un commandant du groupe État Islamique (EI) a été arrêté en Bulgarie, le 29 septembre. Ainsi, Ahmed Rafi Musto (d’origine syrienne et de nationalité bulgare depuis 2008), a été placé en détention provisoire avec deux complices dont une femme. 

•• Selon le parquet qui a mis deux semaines pour annoncer l’arrestation, le tabac était destiné à la vente en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Bulgarie. Les bénéfices devaient financer l’activité terroriste du chef du groupe, Ahmed Rafi Musto. Lire la suite »

13 Oct 2017 | Trafic
 

On entend moins parler des opérations « coup de poing » du CODAF (Comité opérationnel départemental anti-fraude) , notamment dans les bars à chicha aux activités plus ou moins clandestines (voir Lmdt du 4 mai 2017, 21 et 8 juin 2016) qui sont, pourtant, dans la ligne de mire d’une association anti-tabac, DNF (Droit des Non-Fumeurs).

Des signalements et un incident antérieur ont motivé les douanes et le commissariat de Lagny-sur-Marne à se rendre dans un bar lounge-karaoké de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne). L’opération de contrôle s’est déroulée ce mercredi 11 octobre, en fin de journée.

Outre que l’établissement ne respectait pas les horaires légaux et que n’était pas déclaré le toit-terrasse pour s’adonner aux pipes à chicha, les agents douaniers ont saisi 7 kilos de tabac à narguilé, venu des Émirats Arabes Unis. Ce tabac à chicha était vendu sur place.

12 Oct 2017 | Trafic
 

La brigade des douanes de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry a enchaîné les saisies de tabac de contrebande ces derniers jours, annonce Le Progrès du 11 octobre, qui ne manque pas de faire le lien avec les revendications actuelles des buralistes contre le paquet à 10 euros.

•• Ainsi, le 2 octobre, 106 kilos de tabac à narguilé ont été découverts dans trois bagages d’un seul voyageur.

Le 4 octobre, trois individus d’un même vol ont été contrôlés avec des quantités respectives de 15, 28 et 29 kilos. Toujours du tabac à narguilé.

Le 8 octobre, un voyageur a été intercepté avec une centaine de cartouches, tandis que le 10 octobre, ce ne sont pas moins de 284 cartouches qu‘un individu avait entassées dans ses bagages.

•• Ce qui porterait à près de trois tonnes la quantité de tabac de contrebande saisie à l’aéroport depuis le début de l’année.

Mais ce qui donne aussi une idée de ce qui apparait manifestement comme une accélération du flux.