Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Août 2018 | Profession
 

L’un des deux grands groupes mondiaux de transformation de feuilles de tabac, Alliance One, vient d’annoncer un accord avec France Tabac. Objectif : le marché de la chicha.

En fait, Alliance One International a communiqué, le 8 août, sur le fait que sa filiale allemande (Alliance One Rotag) et « France Tabac / Union des Sociétés Coopératives Agricoles » avaient conclu un accord sur l’approvisionnement, le traitement et la commercialisation de Tabac Virginia de haute qualité pour la chicha (« high-quality flue-cured Virginia shisha style tobacco »).

Il est précisé qu’Alliance One Rotag assurera l’approvisionnement en tabacs venant d’Allemagne et de Pologne, lesquels feront l’objet d’un process commun avec du tabac d’origine française : à l’usine France Tabac de Sarlat. Lire la suite »

9 Août 2018 | Trafic
 

L’été ne voit pas seulement la recrudescence attendue des achats frontaliers de particuliers mais on sait aussi que des trafiquants « professionnels » mettent à profit les grands flux routiers pour passer plus facilement avec leurs marchandises illégales.

Cela ne marche pas à tous les coups. Comme le prouve, une fois encore, ces deux saisies de tabac de contrebande par les agents de la brigade des douanes d’Arras, en moins d’un mois.

•• Le 25 juin, positionnés au péage de Fresnes-les-Montauban (sens Nord-Sud), ces agents décident de procéder au contrôle d’un véhicule avec deux hommes à bord. Le chauffeur déclare se rendre en région parisienne. Lire la suite »

7 Août 2018 | Profession
 

Cette récolte a démarré courant juillet et doit durer encore plusieurs semaines : elle devrait se terminer début septembre pour la collecte à la main, voire mi-octobre pour la récolte mécanisée.

L’Alsace produit 2 500 tonnes de tabac de Virginie chaque année, une variété légère appréciée par les adeptes de la chicha.

Seuls 20 % des plants de tabac sont collectés manuellement, un geste technique qui est pourtant un gage de qualité, rapporte France Bleu (du 4 août).

•• À Hilsenheim, près de Benfeld (Bas-Rhin), Éric Schaeffer et son frère cultivent quatre hectares de tabac. Ils emploient actuellement sept saisonniers pour cueillir le tabac à la main, le matin, avant les grosses chaleurs. Ils se font aider par leurs proches pour enfourner et trier la production. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabaculture : la récolte bat son plein en Alsace … pour le marché de la chicha   ,
4 Août 2018 | Trafic
 

La découverte a été faite – presque – par hasard, mercredi dernier 1er août. Les agents de la police municipale effectuaient un simple contrôle d’hygiène dans une épicerie du centre-ville de Chilly-Mazarin (Essonne) et sont tombés sur près de 13 kilos de tabac à narguilé de contrebande. 

« Au cours de leur visite, ils ont découvert ce tabac dissimulé dans une trappe au fond du magasin » précise la Direction régionale des Douanes de Paris-Ouest. « Il faut savoir que ce type de produit ne peut être vendu que par les buralistes.  Ce genre de saisie par nos services est de plus en plus fréquent. » La Douane est intervenue le lendemain pour saisir la marchandise.

•• Ouvert depuis deux ans, le commerce était dans le collimateur de la municipalité depuis quelque temps déjà. « Nous avions remarqué des problèmes sur le plan sanitaire. Des produits mal conservés, des congélateurs pas toujours très nets », précise le maire Jean-Paul Beneytou (LR). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Ile-de-France : « chaque semaine, nous signalons deux ou trois points de vente illégaux de tabac à chicha à la douane qui réalise un gros travail » (Bernard Gasq)  ,
20 Juil 2018 | Trafic
 

Au terme d’un long travail d’investigation, les agents de la Direction nationale du Renseignement et des Enquêtes douanières (DNRED) ont mis au jour, à Herblay (Val-d’Oise), un véritable laboratoire – permettant la fabrication, en quantités industrielles, de tabac à chicha – dissimulé dans l’entrepôt de vente de meubles orientaux (voir Lmdt de ce jour).

Selon des détails fournis par Le Figaro, l’endroit abritait des instruments professionnels de pesage et de sertissage, mais également des emballages, des fûts et des bacs, dans lesquels du tabac était en phase de décantation, ainsi que de nombreux paquets de tabac. La « fabrique » tournant à plein régime pouvait produire chaque semaine environ une tonne de marchandises à destination de bars à chicha de la région parisienne.

•• Les protagonistes de l’organisation criminelle, très structurée et démantelée par la DNRED, ont été interpellés puis remis au Service national de Douane judiciaire à qui le parquet du TGI de Pontoise a confié l’enquête judiciaire en flagrance. Lire la suite »

20 Juil 2018 | Trafic
 

Quelque 740 kilos de tabac à narguilé, d’une valeur estimée à 130 000 euros, ont été saisis fin mai lors du démantèlement inédit d’un laboratoire clandestin en région parisienne par la douane française, a indiqué, ce vendredi 20 juillet, le ministère de l’Action et des Comptes publics.

La marchandise était prête à être aromatisée et conditionnée : plus de 4 000 emballages d’un kilo encore non utilisés, 300 kilos d’arômes et une centaine de kilos de glucose liquide ont été découverts dans ce laboratoire caché derrière une enseigne spécialisée dans la vente de meubles orientaux, rapporte une dépêche AFP. Lire la suite »

17 Juil 2018 | Trafic
 

Le tabac à chicha en question a été intercepté, le 30 juin, à l’aéroport de Saint Denis de La Réunion, suivant une opération conjointe entre les autorités réunionnaises et mauriciennes. Quatre hommes ont été arrêtés.

Les douaniers mauriciens avaient été informés au préalable que quatre Réunionnais transportaient du tabac à chicha dans leurs bagages. Ces derniers, qui revenaient d’un voyage à Dubaï, étaient en transit à Maurice avec les 181 kilos.

Il faut savoir que le tabac à chicha est interdit à La Réunion. N’empêche que sa consommation se répand de plus en plus, forçant les autorités réunionnaises à renforcer le contrôle.

 Commentaires fermés sur La Réunion : 181 kilos de tabac à chicha saisis grâce à la coopération douanière   ,
28 Juin 2018 | Trafic
 

Le vendredi 22 juin, suite à une enquête menée par la Direction Départementale de la Sécurité Publique de l’Oise, la douane et le Groupe d’Intervention Régional de Picardie, 670 kilos de tabac à narguilé ont été saisis dans un commerce à Creil, annonce un communiqué du ministère de l’Action et des Comptes publics.

•• Les gérants de la structure, déclarée comme laverie et commerce de détails de produits orientaux et de boissons, étaient soupçonnés de recourir à du travail dissimulé et de commercialiser, sans avoir la qualité de buraliste, d’importantes quantités de tabac à chicha.

La perquisition de la boutique et d’un appartement ont permis la découverte et la saisie douanière du tabac de contrebande. Les deux individus feront l’objet d’une audience au Tribunal correctionnel de Senlis le 30 juillet prochain. Lire la suite »

27 Juin 2018 | Trafic
 

Le bar à chicha de la place Au-Bois, à Thionville, était dans les radars des services de police depuis quelque temps.

Le 22 juin, une visite de policiers, de douaniers et de représentants de l’ARS (Agence régionale de Santé) a révélé (plutôt confirmé) que le gérant n’avait en fait … pas de licence pour exploiter l’établissement.

Autre découverte : deux sacs de chicha d’une vingtaine de kilos – qui, selon les enquêteurs, auraient été proposés à la vente – ainsi que du matériel pour fumer.

Ce n’est pas la première fois que ce lieu fait l’objet de surveillance. Le frère de l’actuel gérant avait été condamné à de la prison avec sursis et à une interdiction d’exercer pour avoir également enfreint les modalités d’exploitation du bar.

Tabac saisi, contravention et enquête en cours.

 Commentaires fermés sur Thionville : quand l’administration se coordonne contre la chicha illégale   ,
27 Juin 2018 | Pression normative
 

Une nouvelle brigade des plages – composée de huit agents de police municipaux – fera la police à Cannes à partir de ce dimanche et durant tout l’été, a-t-on appris auprès de la mairie, qui a aussi créé deux plages non-fumeurs sur son littoral.

« Ils veilleront à faire appliquer la règlementation en vigueur sur les plages, à assurer la sécurité des estivants, lutter contre l’incivisme et renseigner les touristes », selon la ville, rapporte l’AFP.

•• L’interdiction de la cigarette sera appliquée sous peine d’amende de 38 euros, en plus de l’interdiction visant la consommation de chicha (narguilé), interdite sur les plages depuis le début de la belle saison, le 25 mai. Cet arrêté anti-chicha s’étend à de nombreuses rues touristiques, parcs et autres espaces publics jusqu’au 30 septembre.

•• La brigade des plages –  « armée mais en tenue décontractée » selon la communication municipale – viendra renforcer les maîtres-nageurs sauveteurs des postes de secours et le groupe des agents de surveillance du littoral qui compte une petite vingtaine de saisonniers.