Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Sep 2020 | Trafic
 

Cela devait être un simple aller-retour en Allemagne. Deux individus, originaires de la région parisienne, avaient loué une voiture pour aller récupérer du tabac à chicha à Sarrebruck, en août 2019.

Au retour, ils ont été contrôlés à Forbach par les équipes douanières avec 480 kilos de tabac. Un lot considérable. 

Ce 14 septembre, les deux étaient jugés au tribunal de Sarreguemines. Un des prévenus a indiqué qu’on lui a proposé 1 000 euros pour faire cet aller-retour. Un voyage tranquille, a priori, pour lequel il a embarqué un ami qui tient un bar à chicha. Lire la suite »

14 Sep 2020 | Trafic
 

Ce vendredi 11 septembre, le conducteur d’une Kangoo s’est fait prendre, à Choisy-le-Roi, après avoir grillé un feu rouge … tout en téléphonant au volant.

Outre le fait qu’il n’avait plus de permis de conduire, la Brigade anticriminalité locale remarque des cartons dans l’habitacle : des boîtes de masques chirurgicaux et, surtout, 4 kilos de tabac pour chicha et 2 kilos d’arômes.

Direction son domicile pour perquisitionner les lieux … Lire la suite »

9 Sep 2020 | Trafic
 

Quand les douaniers de Narbonne ont intercepté un fourgon immatriculé en Espagne, ce 31 août sur l’aire d’autoroute de Bages (A9), les deux occupants ont déclaré qu’ils allaient faire une livraison de thé à Nîmes depuis l’Espagne. 

Quand les agents ont fouillé le véhicule, aucune trace de thé … mais 53 cartons remplis de tabac à chicha, soit un total de 630 kilos. La marchandise était destinée à être consommée à Nïmes.

Les deux hommes, d’origine marocaine, ont été déférés devant la justice ce 3 septembre, en comparution immédiate. Le tribunal les a condamnés à 12 mois de prison chacun doit 8 mois avec sursis. Ils ont été maintenus en détention. Ils devraient dans le même temps payer une amende douanière de 134 000 euros.

9 Sep 2020 | Trafic
 

211 kilos de tabac à chicha … Un joli lot découvert par les douaniers, au cours de la nuit du 25 au 26 décembre derniers, vers 1 h 45 au péage de l’autoroute de Thun-l’Évêque, dans une Citroën en direction de Paris.

Ne possédant aucun document justifiant le transport, le conducteur a dû s’expliquer devant le tribunal de Cambrai la semaine dernière.

 •• « Je rentrais d’Allemagne, le tabac n’était pas caché, il se trouvait sur le siège arrière, je devais aller le vendre en Algérie pour rembourser une dette », a-t-il déclaré, précisant qu’il avait emprunté de l’argent pour acheter le produit en Belgique.

De quoi provoquer l’étonnement du procureur et du représentant de la Douane qui lui ont rappelé qu’en Algérie le prix du tabac à narguilé est beaucoup plus bas qu’en Belgique.

 •• Finalement, le tribunal l’a condamné au versement d’une amende de 45 060 euros et à trois mois de prison avec sursis.

 Commentaires fermés sur De retour de Belgique : les 200 kilos de tabac à chicha de contrebande étaient destinés à … l’Algérie  ,
1 Sep 2020 | Pression normative
 

Mathieu Hanotin, le nouveau maire socialiste de Saint-Denis, vient de prendre un arrêté interdisant l’utilisation du narguilé dans les places et espaces verts de la commune, ainsi que sur deux artères importantes.

L’interdiction concerne aussi l’enceinte et les abords de tous les bâtiments publics (crèches, écoles collèges, lycées, médiathèques …)

•• Une décision sans précédent en Seine-Saint-Denis. Objectif : « empêcher les nuisances sonores liées aux attroupements de personnes fumant la chicha jusque tard dans la nuit », résume Mathieu Hanotin, contacté par Le Parisien. Lire la suite »

6 Août 2020 | Trafic
 

Après un an d’enquête et de filatures, le service d’enquête de la Douane a mis la main sur 12 tonnes de tabac à chicha de contrebande et 17 000 euros.

Un résultat hors norme obtenu après quatre perquisitions, le 28 juillet, dans des entrepôts situés en Ile-de-France à Villiers-le-Bel, Garges-lès-Gonesse et Pierrefitte-sur-Seine.

•• La marchandise, qui avait transité par la Turquie puis l’Allemagne avant d’arriver en France, devait alimenter tout le nord de Paris, rapporte Le Parisien / Aujourd’hui en France.

Elle aurait pu rapporter plus de 2,4 millions d’euros aux trafiquants qui structuraient ce réseau criminel international. Acheté 10 euros pièce aux contrebandiers, le pot de 1 kilos devait être écoulé 6 à 8 fois plus cher.

•• Les malfaiteurs, aujourd’hui en détention provisoire, avaient même créé leur marque, Mazo, mot né de la compilation des initiales de leurs prénoms et de leurs noms …

Le marketing, à destination des adolescents, était notamment assuré sur le réseau social Snapchat. L’affaire, hors norme, illustre l’augmentation de la contrebande de tabac sous ses différentes formes depuis la fin du confinement commente le quotidien (voir les 7 avril 2018 et 14 mars 2019).

15 Juil 2020 | Trafic
 

Maintenant, les forces de l’ordre sont encore plus regardantes. La BAC de Vitrolles a mis la main, ce dimanche 12 juillet dans la soirée, sur 10 cartons de cigarettes de contrebande, dans un quartier où elle a l’habitude de tourner. 

La marchandise, où il y avait également du tabac à chicha et des cigares, était en train d’être transférée entre deux véhicules lors de l’intervention policière.

Activité de contrebande organisée ? Recel d’un buraliste cambriolé ? Les trois hommes surpris en flagrant délit ont été interpellés et placés en garde à vue.

6 Juil 2020 | Trafic
 

En France, 1 jeune sur 4 fume du tabac à chicha, au moins une fois par mois. Pourtant les buralistes tirent la sonnette d’alarme : ils en vendent de moins en moins.

« Les mafieux ont pris le marché » dénonce Bernard Gasq (président de la Fédération des buralistes Ile-de-France / Seine-Maritime / Oise et administrateur de la Confédération) dans une enquête au JT de 20 heures de TF1, ce 5 juillet (voir 19 juin 2020 ).

•• Son établissement du Perreux-sur-Marne a vu effectivement ses ventes de chicha s’effondrer. Alors qu’il vendait encore une centaine de paquets, il y 5 ans, il n’en écoule plus que quelques unités par mois. « Vous voyez ce paquet plein de poussière, ça fait six mois qu’il est là … J’y crois plus, c’est fini. Je ne vendrai plus ce produit » se plaint-il face aux caméras. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Trafic de tabac à chicha : « les autorités ont d’autres priorités » (Mathieu Zagrodzki, expert en sécurité)  ,
 

Le royaume hachémite interdit, depuis 2008, de fumer des cigarettes dans des lieux publics. Mais l’interdiction de consommer e-cigarettes et chicha qui vient d’être décidée est une première.

Et elle témoigne clairement d’un manque de discernement. Notamment en ce qui concerne le vapotage.

•• « Afin de protéger la santé et la sécurité de nos citoyens, notamment dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences, tout acte de fumer (cigarettes, électroniques ou non, narguilés) est interdit dans les espaces publics clos » a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué publié le 1er juillet. Lire la suite »

5 Juil 2020 | Trafic
 

Durant la crise sanitaire, les douaniers belges n’ont pas chômé. Plus de 754 000 euros d’amendes pour détention de tabac ont été dressées à des conducteurs aux postes frontières avec l’Allemagne. 

« Vu qu’on regardait la frontière pendant des heures alors qu’en général on ne le fait plus, il y a eu pas mal de prises. On a fait beaucoup mais vraiment beaucoup plus de chiffre que d’habitude » confirme un agent des douanes belges.

Parmi les composantes essentielles du butin : du tabac à chicha de contrebande, soit 1 373 kilos saisis lors de ces contrôles Covid. Dont 350 kilos de tabac à chicha en une seule prise, en avril. Lire la suite »