Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juin 2020 | Trafic
 

La nuit du 22 au 23 avril, en plein confinement donc, les policiers avaient procédé au contrôle d’un fourgon à Quiévrechain (ville de l’agglomération de Valenciennes frontalière de la Belgique).

À l’intérieur, ils avaient découvert 194 kilos de tabac à chicha. Les deux jeunes occupants détenaient également 2 510 et 1 100 euros en liquide : ce qui n’avait rien à voir avec la chicha d’après eux.

Lors de leur comparution devant le tribunal, ils ont répété que « le tabac avait été déposé là par un ami dont ils ne connaissent pas le nom ». L’argent leur appartient et a été honnêtement gagné, toujours selon eux, et ils ignoraient tout bonnement que détenir ainsi du tabac était illégal.

Des « explications lunaires » pour le substitut du Tribunal de Valenciennes. Le tribunal les a tous deux condamnés à la peine de six mois de prison ferme qu’ils pourront faire aménager.

 Commentaires fermés sur Nord : trafic de tabac à chicha et « explications lunaires » devant le tribunal   ,
19 Juin 2020 | Trafic
 

Dans une grande enquête de l’édition Ile-de-France du Parisien / Aujourd’hui en France (titrée « Les milliards perdus du tabac à chicha »), Bernard Gasq (président de la Fédération des buralistes Ile-de-France / Seine-Maritime / Oise) estime que l’État n’entame aucune démarche réelle pour mettre fin à ce marché noir.

« Coup de gueule » exprimé alors qu’il a envoyé des courriers aux pouvoirs publics pour demander que la loi soit appliquée et qu’ils se portent partie civile dans chaque procédure judiciaire pour contrebande.

•• « Les saisies ne suffisent pas, il y a tellement d’importation que cela ne freine pas le trafic. Il est difficile d’avoir des chiffres sur un phénomène illégal. Mais le marché noir représenterait près de 5 milliards euros de taxes qui ne rentrent pas dans les caisses de l’État chaque année. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Trafic de tabac à chicha : « rien n’est fait pour que cela s’arrête » (Bernard Gasq)  ,
9 Juin 2020 | Trafic
 

Coup de filet nocturne opéré par les agents de la Douane de Nogent-sur-Oise.

Le vendredi 29 mai, vers 2 heures du matin, ils ont intercepté au niveau de la commune de Monceaux (au sud du département de l’Oise) un véhicule qui transportait une cargaison de 506 kilos de tabac à chicha destinés, selon toute vraisemblance, à la contrebande en Ile-de-France.

•• Les deux hommes interpellés, un Irakien résident à Épinay-sur-Seine et un Syrien qui venait d’Allemagne, ont été condamnés, ce mercredi 3 juin, par le tribunal de Beauvais à 8 mois de prison et à régler une amende douanière de 116 000 euros.

•• La nuit du flagrant-délit, les douaniers avaient commencé par contrôler l’un d’eux avant de le laisser partir. Mais en le voyant faire demi-tour dans la foulée et être suivi par un autre véhicule, les agents ont décidé de les intercepter. La demie-tonne de tabac se trouvait dans la deuxième voiture.

•• Selon les enquêteurs, le premier était venu retrouver le deuxième dans le nord de la France pour lui ouvrir la route, afin d’éviter les forces de l’ordre jusqu’à leur destination en Ile-de-France.

À leur procès, les deux hommes ont partiellement reconnu les faits, à savoir le transport de tabac. Mais ils ont prétendu … ne pas savoir que c’était illégal.

9 Juin 2020 | Trafic
 

C’est ce qu’on appelle une « carotte » dans le milieu des trafiquants, c’est-à-dire voler l’argent destiné à une transaction, sans fournir la marchandise.

Quatre hommes, âgés de 23 à 31 ans, ont comparu mardi 19 mai devant le tribunal correctionnel de Versailles, pour un guet-apens sur fond de trafic de tabac à chicha à Mantes-la-Jolie (voir 6 avril).

•• Les magistrats les ont été condamnés à des peines de 18 mois de prison, dont 6 mois ferme, pour le moins impliqué, qui a joué le rôle de « commercial » … et de 2 ans de prison ferme pour les trois autres, rapporte Le Parisien.

•• Durant les débats, les quatre prévenus ont reconnu les faits mais ont tenté de les minimiser. Ils affirment que la vente devait bien se faire mais qu’un « geste suspect » des victimes a entraîné leur réaction. D’ailleurs le fournisseur précise qu’il a fait demi-tour avec … 50 kilos de tabac dans chaque main quand les choses ont mal tourné.

« J’ai cru qu’ils voulaient nous mettre une carotte et finalement, c’est nous qui les avons volés. J’en suis désolé » a expliqué à la barre le plus âgé du groupe qui serait à l’origine de tout. « J’étais sur Snapchat pour trouver des chantiers, et j’ai repéré cette annonce. Quelqu’un cherchait du goût à chicha et je l’ai proposé aux autres. On se connaissait parce qu’on allait tous les week-ends au Pacha Club (ndlr, une boîte de nuit de Louveciennes). » Il a dit avoir giflé l’acheteur et pris l’argent.

Le « commercial » a juste reconnu avoir négocié une vente. Quant à celui qui était armé, il a tout avoué … sauf les coups assurant qu’il tenait un faux pistolet.

•• Aucun des condamnés ne va toutefois retourner en prison car toutes ces peines sont … aménageables.

 Commentaires fermés sur Yvelines : peines aménageables pour une grosse transaction « foirée » de tabac à chicha de contrebande  , ,
6 Juin 2020 | Trafic
 

Officiellement, deux frères d’origine turque, résidant en Allemagne, transportaient des vêtements à bord de leurs fourgons respectifs et se dirigeaient vers Paris venant de Belgique. 

Lors d’un contrôle au péage autoroutier de Thun-L’Évêque (Nord),  ce 26 mai vers 14 h 30, ils ont présenté des bons de livraison aux douaniers qui ne s’en sont pas laissés compter, rapporte La Voix du Nord.

•• En fait, les agents de la Douane ont découvert, dans leurs chargements, un produit à base de cellulose entrant dans la composition de certains produits du tabac (soit 5 tonnes et 322 kilos) ainsi que 135 kilos de tabac à chicha. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nord : on trouve de tout sur la route de la contrebande tabac vers Paris   ,
19 Mai 2020 | International, Trafic
 

On sait que le tabac à chicha règne sur le marché clandestin. On a de bonnes raisons de le penser du moins. Et l’on en a confirmation au détour de saisies. Comme le montre cet excellent travail de la douane belge. 

Lors de descentes opérées, ce mardi 12 mai, dans des entrepôts de Dilbeek, Forest et Lierde, le service des enquêtes de la douane belge a saisi pas moins de 10,6 tonnes de tabac à chicha, fabriqué illégalement, et 8,5 tonnes de tabac coupé ainsi que de nombreuses matières premières. Sur chaque site, du matériel de fabrication a été trouvé. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : grosses saisies coordonnées … dans trois usines clandestines de tabac à chicha  ,
25 Avr 2020 | Trafic
 

Décidément … encore une saisie à la frontière franco-espagnole (voir 23 avril).

En effet, les douaniers de Perpignan ont découvert 109 kilos de tabac à chicha, lors du contrôle de deux automobilistes, sur une aire de repos de l’autoroute A9, ce mercredi 22 avril.

Les deux suspects, originaires du centre de la France, transportaient à bord de leur véhicule de nombreux cartons contenant le tabac dont ils n’ont pu justifier la provenance légale. D’autant qu’ils revenaient d’Espagne sans motif justifié et avaient donc franchi la frontière en totale violation des règles de confinement en vigueur. Lire la suite »

23 Avr 2020 | Trafic
 

Mardi 20 avril, en surveillance sur la commune frontalière du Perthus (Pyrénées-Orientales), les gendarmes du Peloton d’Autoroute ont procédé au contrôle d’un véhicule dont le conducteur, seul à bord, avait adopté un comportement suspect.

Lors des vérifications, celui-ci a concédé être venu de Nice pour acheter du tabac en grande quantité. En effet, dans son coffre, il y avait un peu plus de 47 kilos de tabac à chicha, 250 grammes de tabac à rouler et cinq cartouches de cigarettes. Lire la suite »

6 Avr 2020 | Trafic
 

Prévu au tribunal correctionnel de Versailles, le procès des auteurs présumés d’un véritable guet-apens – mené l’an dernier à Mantes-la-Jolie (Yvelines) – sur fond de trafic de tabac à chicha, a été renvoyé au 19 mai prochain.

Retour sur cette sombre histoire qui confirme autant l’obstination policière que l’ambiance parmi les voyous de la contrebande du tabac.

•• Dans la soirée du 20 février 2019, deux jeunes de 20 et 25 ans se sont présentés au commissariat de Mantes-la-Jolie. Ils ont racontés qu’ils étaient venus du Loiret pour acheter une Clio III à deux interlocuteurs, connus via Snapchat. Lire la suite »

26 Mar 2020 | Observatoire
 

En plein confinement, certains bars à chicha n’hésitent pas à continuer à recevoir des clients. Deux exemples avec fermeture administrative et risque de peine de prison à la clé. 

•• Dunkerque.

Sur plainte de riverains, les forces de l’ordre ont constaté, ce dimanche 22 mars, l’activité d’un établissement, mais aussi la présence de trois clients. Ces derniers ont été verbalisés pour non-respect du confinement et écopent d’une amende de 135 euros, chacun.

Le gérant de l’établissement a été interpellé pour mise en danger de la vie d’autrui et violation délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité. Il devra s’expliquer devant le tribunal de Dunkerque le 6 juillet prochain. Il risque une lourde amende ainsi qu’une peine de prison. Lire la suite »