Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 38 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 26 et 24 juin).

•• « On a eu l’avant et l’après ». Comme Patrick Falewée (président de la fédération des buralistes du Nord et vice-président de la Confédération), les buralistes se souviendront longtemps de ces trois mois : de la fermeture des frontières, au 15 mars, à leur réouverture le 15 juin.

« Dès le lendemain ou le surlendemain, on a vu revenir sur nos points de vente des clients qu’on n’avait pas eus depuis des mois, voire des années ! » rappelle Patrick Falewee, « certains collègues ont vu multiplier par 4, voire par 7, le nombre de leurs clients. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « on a eu l’avant et … l’après »  ,
26 Juin 2020 | Profession
 

Un buraliste du 15ème arrondissement à Marseille a tenté, entre avril et octobre 2017, de détourner 34 000 euros de mises FDJ. Un vol qu’a rapidement constaté l’opérateur.

Trois mises en demeure de la FDJ n’y feront rien.

•• Elles ont, dès lors, débouché sur une plainte avec constitution de partie civile. À la barre du tribunal, le prévenu devait répondre d’abus de confiance. Lui, s’est défendu en affirmant : « je ne savais pas que je devais ces sommes ». Il a également expliqué avoir été « dépassé ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : condamnation pour détournement de mises  , ,
26 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 37 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 24 et 23 juin).

•• À peine trois personnes, ce matin du 24 juin, à faire tranquillement la queue devant ce tabac-presse de Tourcoing. Loin, très loin des dizaines de clients qui patientaient là, tous les jours, lors du confinement. « La file d’attente atteignait même parfois l’autre côté de la place » se rappelle le patron depuis douze ans.

« Ça nous faisait même peur, car on était seuls avec ma femme et la tension était parfois palpable (…) Ce qui n’empêchait pas certains, pour resquiller dans la file d’attente et être sûr de trouver du tabac, d’enfiler une blouse blanche et de se faire passer pour du personnel soignant ! ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « si la France cessait de jouer cavalier seul »   ,
26 Juin 2020 | Profession
 

Cinq ans ferme pour le braqueur récidiviste 

• Saône-et-Loire. Entre le 10 avril et le 22 mai, un malfaiteur de 19 ans avait braqué deux buralistes et deux boulangeries entre Villefranche-sur-Saône et Mâcon. Il a été condamné, ce lundi 22 juin, à cinq ans de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône.

Il avait été interpellé avec son acolyte mineur le 22 mai, poursuivi de son côté pour un autre hold-up de buraliste à Mâcon (voir 27 mai). À peine cinq minutes. Visage couvert, capuche sur la tête et une arme dans la main, les deux braqueurs agissaient rapidement. Ils menaçaient les commerçants avec un pistolet à bille, une matraque ou un cutter. Et repartaient avec 120 euros en numéraire ici, 200 euros là, des cartouches de cigarettes ou rien du tout.

Comme lors de son premier passage devant les juges (en octobre 2019), l’aîné s’est excusé et a reconnu sa participation. Tout en niant avoir pointé le pistolet et tenu le cutter sous la gorge d’une vendeuse; mais c’est bien lui, a-t-il lâché, qui a frappé le gérant d’une boulangerie .

Conformément aux réquisitions du Parquet, il a été condamné à cinq ans de prison dont un avec sursis probatoire (obligations d’indemniser les victimes et de travailler). Et son précédent sursis d’un an est révoqué. Retour au centre pénitentiaire dès la fin de son procès. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
25 Juin 2020 | Profession
 

Dans le dernier numéro du Losange (voir 12 juin) est publiée une lettre ouverte d’Isabelle Brault (présidente des buralistes du Loir-et-Cher) qui égratigne la posture systématiquement négative entretenue par certains collègues accros des réseaux sociaux. Extraits. 

« Le confinement a créé beaucoup de tensions chez les buralistes. Pourtant, au lieu de nous entraider et de nous serrer les coudes, j’ai constaté avec horreur à quel point les réseaux sociaux n’ont été qu’un lieu de défouloir … Sur nos groupes de buralistes, certains ont choisi de monopoliser la parole en privilégiant les insultes, en stigmatisant des individus (nommés !) et notre organisation syndicale (…) Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Confinement / Buralistes : « à quel point les réseaux sociaux n’ont été qu’un lieu de défouloir … »  ,
24 Juin 2020 | Profession
 

•• Logista

Confirmation de la baisse des commandes ainsi que de la fréquentation des Centres de Réapprovisionnement.

« Les préparations sont effectuées selon les stocks disponibles qui continuent de se reconstituer à un niveau qui permet de réduire de plus en plus les ruptures » selon Logista. Les dépannages livrés ont repris dans 72 départements.

•• Presstalis

Hier, le Tribunal de Commerce a arrêté la date du 1er juillet pour le choix d’un repreneur et la validation d’un plan de cession. En principe (voir 14 juin). D’ici là, chaque éditeur est appelé « à se positionner sur son souhait de maintenir ses flux au sein de la nouvelle messagerie », de source Presstalis.

En attendant, des solutions provisoires ont été mises en place dans les zones desservies (à 90 %) par les anciennes structures Sad et Soprocom, en liquidation. Et courant juillet, de nouveaux acteurs – dépositaires indépendants et autres acteurs logistiques – se mettront définitivement en place.

Les points noirs des perturbations restent les zones de Marseille et, dans une moindre mesure, de Lyon.

24 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 36 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 23 et 18 juin).

•• Le brusque arrêt de toute activité a d’abord été très mal vécu par le couple du tabac-hôtel-restaurant de Saint-Gilles-Vieux-Marché (343 habitants, au sud de Saint-Brieuc). Ce temps « libéré » leur a permis de repenser toute la décoration et de refaire eux-mêmes les sept chambres de l’hôtel, avec des travaux de rafraîchissement des peintures et des sols ainsi que des achats de mobilier.

L’établissement est quand même resté ouvert grâce au tabac : « nous avons même enregistré une augmentation des ventes de 30 % … ce qui ne devrait pas manquer pas d’interpeller, espérons-le, le Gouvernement sur le devenir des petits buralistes » fait remarquer le patron. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « ce qui ne devrait pas manquer d’interpeller le Gouvernement sur le devenir des petits buralistes … »  ,
24 Juin 2020 | Profession
 

Chaude enquête sur un vol à main armée

• Drôme. Deux policiers ont été victimes de jets de pierres lancées par une bande d’une dizaine de jeunes, ce mardi 23 juin après-midi au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère (20 kilomètres de Valence). Les policiers venaient poursuivre leurs investigations après le braquage d’un buraliste la veille au soir.

Deux hommes cagoulés et tenant des armes de poing avaient neutralisé le patron en le frappant à la tête, à coup de crosse, et en exigeant que sa femme lui ouvre la caisse. Les deux voleurs armés sont repartis avec de l’argent, des cartouches de cigarettes et ils n’ont pas oublié d’endommager l’installation de vidéo-protection avant de s’enfuir.

C’est donc pour continuer leurs recherches sur ce vol à main armée, que les deux policiers sont revenus dans ce quartier.

Cette enquête a-t-elle dérangé certains jeunes ? Des renforts policiers de Valence ont dû être appelés pour ramener le calme à la Monnaie. Les dix jeunes caillasseurs se sont dispersés lorsque les policiers en tenue sont entrés dans le quartier. Tout est rentré dans l’ordre en fin d’après-midi et certains habitants ont remercié les forces de l’ordre d’avoir sécurisé le secteur … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
23 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 35 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 18 et 17 juin).

•• Dans les bars-tabac de Trégunc (7 000 habitants, près de Concarneau), le retour de la clientèle se fait doucement mais sûrement.

Pendant le confinement, deux confrères s’étaient organisés pour ouvrir en alternance. Aujourd’hui, chacun a repris ses habitudes, même si tout n’est pas tout à fait pareil. « On va voir comment ça évolue, mais, au début, on sentait bien que les gens avaient peur. Là, on commence à retrouver un peu nos consommateurs, y compris en terrasse. Mais au comptoir, avec seulement quatre personnes, on a perdu en convivialité » indique le patron du « Narval ».

La première semaine de la réouverture, les habitués n’étaient pas encore revenus au « Maryland ». « Surtout les plus âgés, on les sent encore frileux. Pendant le confinement, le tabac a bien fonctionné, même davantage ! Le secteur des jeux a baissé d’environ 50 %. Aujourd’hui, on observe un retour à la normale, même si les habitudes ne sont pas encore tout à fait revenues. Mais les gens profitent de la terrasse et cela fait plaisir ! » souligne le buraliste (Le Télégramme).

•• « Nous avons eu l’autorisation de rester ouvert pendant le confinement pour l’activité tabac. On avait déjà mis en place le sens de circulation. Ça se passait relativement bien, le port du masque n’était pas obligatoire » explique le patron d’un bar-tabac-presse face à la gare de Lons-Le-Saunier.

Mais depuis le 2 juin, en appliquant à la règle les consignes sanitaires pour accueillir ses clients, côté bar et brasserie, il subit des retombées négatives sur son quotidien et celui de ses employées : « je commence à saturer. Les gens nous traitent de psychopathes, nous répondent que la maladie n’existe pas ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « les habitudes ne sont pas encore revenues »  ,
23 Juin 2020 | Profession
 

Des spécialistes : une quarantaine de buralistes cambriolés à deux ! 

• Gard. Un tableau de chasse impressionnant. 

Ces deux prévenus à la barre du tribunal d’Alès, la semaine dernière, étaient parvenus à cambrioler plus d’une quarantaine de débits de tabac des départements du Gard, Lozère, Ardèche, Vaucluse, Drôme, et même Hautes-Alpes, entre septembre 2018 et janvier 2019.

En détention à Bourg-en-Bresse, le principal suspect n’était pas rentré de permission et, avec son complice, il avait écumé toute cette zone lors de périples nocturnes. Le mode opératoire était bien rôdé : vol de voiture grâce à un boîtier de démarrage ; repérage de cible un peu au hasard ; perforation du boîtier extérieur de commande d’ouverture de la grille métallique ; porte vitrée démolie à la masse.

Une fois à l’intérieur, les cambrioleurs se concentraient sur les cartons de cigarettes et les quelques liquidités dans la caisse. Les cigarettes étaient ensuite revendues très rapidement à Marseille : 30 euros la cartouche.

En janvier 2019, le complice est interpellé après une tentative de cambriolage à Mende. Le leader est tombé un peu plus tard … Il a reconnu tous les faits, mais sur le chemin du tribunal d’Alès en mai 2019, il s’est échappé à nouveau pour être repris un mois plus tard. Il est, cette fois, condamné à sept ans de prison ferme et six mois de plus pour l’évasion. L’autre prévenu a pris cinq ans ferme. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,