Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Fév 2017 | Profession
 

Tout juste quinze ans

• Loire. En fin de matinée de ce vendredi 15 février, un jeune homme parvient à obtenir, sous la menace, l’argent de la caisse d’un tabac-presse de Roche-la-Molière. Le butin en poche, il repart à pied.

Mais il se retrouve avec la police aux trousses, une dizaine de véhicules étant mobilisés. Il sera interpellé au beau milieu d’un champ. Le jeune, mis en garde à vue, est âgé de quinze ans. 

Voiture-bélier en marche arrière

• Seine-et-Marne. Vers 2h30, ce vendredi 17 février, une BMW a défoncé en marche arrière le rideau métallique d’un bar-tabac de Magny-le-Hongre. Sur les images de vidéo-surveillance, on aperçoit plusieurs individus encagoulés s’emparer de la totalité du stock de cartons et cartouches de la réserve ainsi que d’un peu d’argent. Selon un témoin, un autre homme faisait le guet à l’extérieur.

19 Fév 2017 | Profession
 

C’est le buzz médiatique qui compte. Cette fin de semaine, les collègues du député – maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, ne trouvaient pas encore, à l’Assemblée nationale, trace de ses propositions de loi annoncées (voir Lmdt du 16 février) mais Le Figaro Magazine (rubrique Entrées libres) rebondit sur le sujet en lui donnant la parole. Et le parlementaire de persister et signer avec son interprétation du marché parallèle du tabac.

Extrait. « De l’aveu même d’un cigarettier, 98,8 % du commerce parallèle est constitué de tabac sortant de leurs usines. Cette manipulation fait perdre 3 milliards d’euros par an aux contribuables », affirme Laurent Degallaix, qui lance le débat en pleine campagne présidentielle pour que les candidats s’en saisissent.

18 Fév 2017 | Profession
 

À Chaumont (Haute-Marne), ils sont onze buralistes (tabac-presse-jeux) à voir, sans cesse, leur profession malmenée. Mais ils font face et parviennent à préserver leur activité.

« Nous avançons dans le métier mais je ne sais pas à combien et comment nous serons demain », déclare Patrick Laumont (président de la chambre syndicale des buralistes de Haute-Marne) dans Le Journal de la Haute-Marne, à quelques jours de la hausse du prix du tabac à rouler (voir Lmdt des 2 février et 31 janvier).

La seule certitude dans cette ville de 23 000 habitants : un seul bureau de tabac a fermé dans les dix ans qui viennent de s’écouler. « Sans attendre des compensations de l’État, les professionnels ont su trouver des diversifications comme les cigarettes électroniques, la fabrication de clés ou même la maroquinerie. Et surtout, Chaumont, en tant que ville moyenne, possède un nombre « raisonnable » de bureaux de tabac » assure le quotidien. Lire la suite »

18 Fév 2017 | Profession
 

« La caisse ou je vous plante ! » 

• Côtes-d’Armor. Trois clients venaient de quitter le bar-tabac-presse de Pontrieux, ce jeudi 16 février, et les deux employées s’apprêtaient à fermer l’établissement. Un homme armé d’un gros couteau et le visage masqué par une écharpe déboule alors en criant : « la caisse ou je vous plante ! ». Les deux jeunes femmes n’ont opposé aucune résistance, comme leur avaient recommandé plusieurs fois leur patron. 

L’argent en poche et avant de s’enfuir à pied, le malfaiteur leur ordonne de ne pas appeler les forces de l’ordre avant un quart d’heure : « un homme vous surveille dehors avec un fusil ». Là, elles n’ont pas obtempéré. Lire la suite »

17 Fév 2017 | Profession
 

Voici les principaux messages de Pascal Brie (président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube) – repris dans les médias – lors de l’opération menée, ce jeudi matin, devant la préfecture de Troyes (voir Lmdt de ce 16 février).

« Les carottes sont l’emblème des buralistes. Elles sont déversées parce qu’on est des laissés pour compte. On est là aujourd’hui parce qu’on a un gros souci avec le marché parallèle et depuis l’arrivée du paquet neutre, on a perdu 15 % de volume de ventes, en moyenne, en décembre et janvier. Et ce ne sont pas les fumeurs qui ont arrêté, mais les fumeurs qui ont acheté aux frontières. » 

« C’est une opération symbolique d’une vingtaine de collègues pour montrer qu’on n’est pas content. Beaucoup voulaient venir, mais ils ont dû rester travailler dans leur établissement parce que les temps sont très durs actuellement.

« On fait une demande concrète aux élus. On attend d’avoir un plan d’action contre le marché parallèle, on veut qu’ils le mettent dans leur programme de campagnes. On veut la traçabilité jusqu’à nos caisses et des peines plus sévères contre tous les contrevenants ».

17 Fév 2017 | Profession
 

Employée complice

• Loire-Atlantique. L’ex-employée d’un bureau de tabac de Nantes, et son petit ami de l’époque, ont été condamnés, ce mercredi 15 février, par le tribunal correctionnel pour le cambriolage de l’établissement au cours de la nuit du 2 au 3 juin 2016. Les malfaiteurs étaient repartis avec du liquide, le stock de cartons et de cartouches de cigarettes ainsi qu’un coffre-fort … de 350 kilos renfermant seulement des titres de transport. Un butin qui n’a jamais été retrouvé. Lire la suite »

16 Fév 2017 | Profession
 

Ce jeudi 16 février, vers 7 heures du matin, une vingtaine de buralistes de l’Aube ont déversé deux tonnes de carottes devant la préfecture de Troyes.

À l’instar de leurs collègues parisiens, il y a trois semaines (voir Lmdt du 25 janvier), il s’agit de sensibiliser tant l’opinion publique que les élus politiques sur le marché parallèle du tabac, à quatre jours d’une augmentation sensible du prix du tabac à rouler (voir Lmdt du 2 février).

Selon le président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube, Pascal Brie, « le marché parallèle est devenu un fléau qui touche tous les buralistes de France et l’Aube est fortement impactée.

« C’est un manque à gagner pour l’État d’environ 3 milliards d’euros … et de 250 millions d’euros pour le réseau des buralistes.

« Nous demandons la traçabilité jusqu’à nos caisses des produits du tabac. Nous demandons une législation européenne de santé publique, un moratoire sur toute hausse du prix du tabac. Lire la suite »

16 Fév 2017 | Profession
 

Une importante réunion s’est tenue, ce mercredi 15 février, entre Stéphane Pallez (PDG de la Française des Jeux), Pascal Montredon (président de la Confédération), Daniel Panetto (président de l’UNDP / diffuseurs de presse) et leurs équipes respectives.

Comme annoncé par Christian Eckert à l’Assemblée nationale (voir Lmdt du 15 février).

Il en ressort, notamment, qu’une nouvelle procédure va être adoptée pour le fonctionnement des comités tripartites locaux chargés d’examiner les nouvelles implantations jeux.

Avec le principe de deux réunions par an, la mise en place d’un ordre du jour préalable, un allongement des délais pour permettre d’examiner les éventualités de transferts et créations ainsi qu’un mode de reporting normalisé.

Le fonctionnement de ces comités avait posé problèmes, ces derniers temps (voir Lmdt des 15 et 18 janvier).

16 Fév 2017 | Profession
 

Ces propositions de loi ne seront pas examinées dans les semaines qui viennent, mais avec le contexte électoral dans lequel se plonge une opinion publique aussi sceptique que curieuse … ce sont des éléments de débat.  Gageons qu’il y en aura d’autres.

En tout cas, c’est le député-maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, qui ouvre le feu avec deux propositions de loi déposées sur le bureau de l’Assemblée nationale. Lire la suite »

16 Fév 2017 | Profession
 

Un buraliste blessé 

• Rhône. Ce mardi 15 février vers 20 heures, deux buralistes (père et fils) de Caluire voient surgir deux individus portant cagoule et arme de poing pour l’un d’eux. Refusant de leur remettre le contenu de la caisse, ils sont alors frappés. Le père a reçu un coup de crosse à la tête qui a nécessité son hospitalisation. Les malfaiteurs, particulièrement violents, sont repartis, bredouilles, sur le deux-roues avec lequel ils étaient arrivés.

Voisin vigilant

• Oise. Alerté par le bruit, c’est un voisin d’un tabac-presse de Pommeuse qui a prévenu la police, ce mercredi 15 février à 3 heures du matin. Effectivement, le rideau a été forcé et la porte d’entrée en bois enfoncée, quand les forces de l’ordre arrivent sur place. Le stock de cartouches de cigarettes a bien évidemment disparu.

Coup de chance 

• Saône-et-Loire. On ne voyait que les yeux et le nez du malfaiteur qui s’est introduit dans un tabac-presse d’Autun, ce vendredi 10 février en fin d’après-midi. Malgré la menace du pistolet, le buraliste a refusé de donner le contenu de sa caisse, puis les paquets de cigarettes exigés. Il a alors décidé de faire face … sortant du comptoir, il lui a ouvert la porte de sortie … L’agresseur est sorti sans mot dire et s’est enfui en courant.