Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Sep 2017 | L'Info
 

On sait que les buralistes mobilisent actuellement contre le paquet à 10 euros. Une manifestation est prévue le mercredi 4 octobre, dans le centre de Paris, pour se rendre à l’Assemblée nationale. 

Le point de rassemblement est fixé à 12 heures 30, au ministère de la Santé.

En prélude, la fédération des buralistes de la fédération Ile-de-France/Oise/Seine-Maritime a prévu d’organiser une « opération-escargots » en région parisienne.

Le rendez-vous est fixé, le matin du mercredi 4 octobre dès 6 heures, à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) devant le « Petit Caporal » (1, rue Eugène Renault).

Des buralistes de province ont déjà annoncé qu’ils se joindraient aussi à cette opération-escargots.

24 Sep 2017 | Profession
 

« On se demande jusqu’où ils peuvent aller … »

• Périgord. Les propriétaires d’un tabac-restaurant de Périgueux allaient se mettre au lit, vers 1 heure du matin ce samedi 23 septembre, quand ils ont entendu du bruit dans leur établissement situé au rez-de-chaussée.

Sur les images de la vidéo-surveillance, ils voient deux jeunes commencer à attraper des paquets de cigarettes. En attendant la police alertée, le couple a gardé le silence pour ne pas faire fuir les cambrioleurs. Les forces de l’ordre, qui les attendaient dehors, les ont donc interpellés à leur sortie. Ils avaient dans leur sac des cigarettes, des jeux à gratter et le fond de caisse du tabac.

L’un des jeunes, âgé de 24 ans, était déjà condamné pour vol avec effraction et a été écroué le jour même. Son complice et ami, un périgourdin également âgé de 23 ans a été libéré. Les deux seront convoqués au tribunal correctionnel de Périgueux, le 15 novembre.

« Quand j’ai vu qu’ils étaient à l’intérieur, c’était angoissant et stressant, on sait qu’ils sont là pour voler mais on se demande jusqu’où ils peuvent aller » devait déclarer la propriétaire.

« Autant de dégâts pour voler des cigarettes, c’est inouï »

• Yonne. Dégâts importants pour le tabac-presse-alimentation de Leugny après un casse à la voiture-bélier dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 septembre : rideau métallique arraché, portes vitrées et mur écroulés, mobilier cassé, équipement informatique hors-service … Évidemment, les malfaiteurs ont fait une razzia avec les cartouches de cigarettes, les cigares, les briquets jusqu’à la caisse enregistreuse qui va être retrouvée … à quelques kilomètres à l’intérieur du véhicule incendié.

Un épais panneau de bois a été posé en lieu et place de la devanture, un vigile va surveiller le site jusqu’aux travaux de remise en état. La buraliste est dépitée : « faire autant de dégâts pour voler des cigarettes, c’est inouï. Et s’attaquer à un petit commerce de proximité, c’est rageant. »

23 Sep 2017 | Profession
 

Déterminés, les buralistes du Gard, réunis en assemblée générale ce jeudi 21 septembre, au lendemain de l’annonce du calendrier à 10 euros (voir Lmdt du 20 septembre 1 et 2).

« Pendant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait annoncé le paquet de cigarettes à 10 euros pour 2020 », rappelle Ghislaine Mazoyer, présidente de la chambre syndicale du Gard, « mais en contrepartie, il avait fait part de sa volonté d’harmoniser les taxes au niveau européen. Là, nous venons d’apprendre que la ministre de la Santé annonce déjà une augmentation du paquet de cigarettes. Et on ne parle plus d’harmonisation européenne. C’est prendre les buralistes pour des imbéciles. » Lire la suite »

22 Sep 2017 | Profession
 

C’est ce vendredi que débute « le tour de France » officiel des candidats à l’élection du nouveau président de la Confédération, prévue pour le 19 octobre. Les candidats étant Jean-Luc Renaud, Philippe Coy et Laurent Mazal (voir Lmdt du 25 août).

Cette première étape a lieu à Agen.

En effet, le comité électoral – mis en place par le Conseil d’administration de la Confédération – a prévu cinq réunions inter-fédérations régionales, à travers la France, où les candidats pourront rencontrer directement les présidents de chambres syndicales départementales (qui sont les électeurs), accompagnés des membres de leur bureau.

Chaque candidat y planchera 1 heure 30 afin de présenter son programme et de répondre aux questions. L’ordre de passage est tiré au sort. Ces réunions se tiennent à huis clos.

Les réunions suivantes se tiennent à Nancy (le 25 septembre), Lille (le 29 septembre), Lyon (le 3 octobre) et Angers (le 10 octobre).

22 Sep 2017 | Profession
 

À la voiture-bélier

• Seine-et-Marne. Réveil désagréable pour un couple de buralistes à Saint-Thibault-des-Vignes, ce jeudi 21 septembre vers 4 h 30. Une voiture-bélier vient de s’encastrer contre le rideau de fer de leur établissement où les malfaiteurs ont fait main basse sur les cartouches de cigarettes. L’intérieur a été aspergé de poudre d’extincteur, pour effacer toute trace de leur passage.

« Il y a de la colère et du découragement, mais je compte bien rester ici où je suis très bien » a déclaré qui compte rouvrir dès ce samedi.

Double peine

• Ardèche. Bizarrement accoutré de lunettes de ski, un homme tout vêtu de noir a fait son apparition, vers 13 heures ce jeudi 21 septembre, dans un débit de tabac de Le Teil. Sous la menace d’un couteau, il s’est fait remettre le contenu de la caisse. Sa fuite n’aura pas duré longtemps : il a été interpellé deux heures plus tard avant de finir en garde à vue. Ce n’est pas la première fois que l’établissement est visé. Début septembre, une employée du tabac s’était fait dérober son sac contenant la recette sur le chemin de la banque (voir Lmdt du 8 septembre). Et, en 2012, le commerce avait déjà été braqué. Lire la suite »

21 Sep 2017 | Profession
 

Le communiqué commun Santé / Bercy publié hier soir (voir Lmdt du 20 septembre 2017) soulève inévitablement des questions :

•• Un calendrier du passage à 10 euros y est indiqué, entre 2018 et 2020. Mais pas de précision sur l’outil fiscal utilisé. Encore moins sur la hausse prévue … avant la fin 2017 et annoncée par Agnés Buzyn hier matin (voir Lmdt du 20 septembre 2017).

•• Un nouveau plan « de prévention et de réduction du tabagisme complétera les mesures existantes » est annoncé sans autre éclaircissement. Quand ? Quoi ? Lire la suite »

21 Sep 2017 | Profession
 

Dans une lettre adressée aux parlementaires, les buralistes de la chambre syndicale de l’Hérault-Béziers dénoncent le projet visant à porter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros. Et lors d’une interview, dans Le Midi Libre de ce mercredi 20 septembre, Sophie Lejeune, leur présidente, détaille les conséquences pour la profession. C’était avant le communiqué du ministère de la Santé et de Bercy (voir Lmdt du 20 septembre) …

•• « Nous n’avons pas été pris en traître, c’était annoncé, certes. Mais cette mesure devait s’appliquer en même temps que les autres pays européens. Finalement non, et on nous l’annonce de but en blanc d’un mois sur l’autre. Emmanuel Macron n’a pas respecté la deuxième partie de sa promesse. La contrebande va exploser. Et les consommateurs iront s’approvisionner au-delà de la frontière. Surtout qu’en Andorre on trouve des paquets à 2,50 euros. »

•• « À ce rythme, cette hausse soudaine du paquet causera la fermeture de 5 000 bureaux de tabac d’ici 2020 en France. Ce sont des prévisions mais sur Béziers même, nous regrettons déjà trois enseignes qui ont mis la clé sous la porte en 2017. Entre 2003 et 2007, nous avons perdu 1 000 buralistes dans le Languedoc-Roussillon, dont 150 dans l’Hérault. Ça fait froid dans le dos. » Lire la suite »

21 Sep 2017 | Profession
 

« Dégage où je t’éclate ! »  

• Doubs. En décembre dernier, Aurélien Harat avait été condamné par la cour d’assises du Doubs à dix ans de prison pour deux braquages –  à Aldi Audincourt et Dia Exincourt – et pour une tentative, aussi avortée que rocambolesque, à Sainte-Suzanne. Ces lundi 17 et 18 septembre, avait lieu le procès en appel devant la cour d’assises de Haute-Saône. Et la défense comptait bien mettre en avant l’aspect amateur de l’accusé.

Le 15 septembre 2014, cet homme, alors âgé de 29 ans, avait pénétré masqué et armé dans un bureau de tabac. La buraliste, qui avait déjà subi… trois braquages en vingt jours lorsqu’elle travaillait dans le Nord, sept ans plus tôt, avait vu rouge. Face au pistolet automatique brandi sous son nez, la commerçante avait riposté en dégainant son Taser et en menaçant son assaillant : « Dégage ou je t’éclate ! » Le malfaiteur avait alors battu en retraite et s’était engouffré dans un break Ford Focus de couleur verte, aisément repérable, ce qui avait permis une interpellation de l’auteur dans la semaine qui avait suivi.

Alors, braqueur ou branquignol ? L’avocat général a requis la peine prononcée en première instance. La cour est allée légèrement en deçà : huit ans de prison pour 800 euros de butin. Les treize condamnations accumulées par l’accusé ayant sans doute pesé lourd dans la balance.

Grâce à la vidéo surveillance 

/ Côtes-d’Armor. Le 11 septembre dernier, un client d’un débit de tabac de Saint-Brieuc était reparti avec une cartouche de cigarettes à la main, en prenant la poudre d’escampette et sans payer. Et le buraliste n’était pas parvenu à le rattraper.

Les images de vidéo-surveillance ont fait le reste … Les enquêteurs ont pu identifier un suspect déjà connu de leurs services. Interpellé ce mardi 19 septembre, ce Briochin de 19 ans sera jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc le 28 mars prochain.

20 Sep 2017 | Profession
 

Le prix du paquet de tabac augmentera six fois d’ici fin 2020 pour atteindre 10 euros, à commencer par une hausse de 35 centimes cette année, a annoncé mercredi la ministre de la Santé, suscitant la grogne du secteur, rapporte l’AFP.

•• « Nous allons harmoniser le prix du paquet du tabac, notamment les (prix) plus faibles, dès la fin de l’année (…) en augmentant en moyenne de 35 centimes d’euros pour aboutir à des paquets à 7,10 euros. Puis il y aura une hausse d’un euro en mars prochain », a déclaré Mme Buzyn sur Europe 1.

« Il y a aura ensuite des hausses de 50 centimes d’euros en avril et en novembre 2019, de 50 centimes en avril 2020 et de 40 centimes en novembre 2020 », a détaillé la ministre.

Le prix du paquet de tabac à 10 euros était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Lire la suite »

20 Sep 2017 | Profession
 

Le communiqué de la Confédération des buralistes publié ce mercredi 20 septembre suite au calendrier annoncé par Agnès Buzyn (voir Lmdt de ce jour) :

« La Ministre de la Santé a annoncé le calendrier de mise en œuvre de la forte augmentation du paquet à 10 euros qu’elle souhaite faire voter par le parlement. La Confédération conteste une mesure inefficace, gravement pénalisante pour le réseau des buralistes et qui lui a été imposée sans concertation. Les buralistes annoncent une manifestation nationale et une opération escargot pour le mercredi 4 octobre.

Suite à l’interview d’Agnès Buzyn sur Europe 1 détaillant le calendrier de l’augmentation du paquet à 10 euros, la Confédération des buralistes déplore une mesure imposée sans aucune concertation, mais surtout sans l’annonce simultanée d’une quelconque disposition de lutte contre le marché parallèle.

« Car avec une hausse dès mars prochain, après celle prévue en fin de cette d’année, la première marche est très élevée ! Ce n’est pas 1euro, mais 1,35 euro. Les fumeurs vont donc se trouver en face d’un choix. Soit arrêter brusquement, ce dont tout le monde se félicite. Soit s’arranger pour trouver leurs cigarettes sur le marché parallèle : aux frontières, dans la rue, ou sur Internet. Là où tout le monde sait bien qu’il est très facile de trouver du tabac moins cher », explique Pascal Montredon, Président de la Confédération des buralistes.

Le projet de passer le prix du paquet à 10 euros n’a pas fait l’objet d’une seule réunion de travail sur ses conséquences, à savoir le développement du marché parallèle (à plus de la moitié de la consommation) et la déstabilisation du réseau des buralistes (5 000 fermetures en 3 ans).

La Confédération des buralistes annonce une manifestation nationale et une opération escargot le mercredi 4 octobre contre ce projet de paquet à 10 euros, à Paris. La manifestation partira du Ministère de la Santé à 13h et se rendra à l’Assemblée nationale. »