Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Fév 2020 | Profession
 

Toujours lors de cette journée de lancement de l’activité « Point de Proximité » chez les buralistes (voir ce jour et 22 février), Philippe Coy a été interviewé chez Jean-Jacques Bourdin (sur RMC). Extraits :

•• De la fiscalité chez les buralistes ? 

« C’est un métier que l’on fait déjà depuis de nombreuses années : vendre du tabac c’est déjà de la fiscalité. On pouvait aussi acheter sa vignette automobile chez le buraliste. Le Paiement de Proximité est un service complémentaire, modernisé, qui a surtout le sens de donner plus de proximité, plus de lien social avec les contribuables ».

•• Comment ça marche ? 

« Vous arrivez chez le buraliste avec votre feuille d’impôt qui contient un QR Code. Vous le scannez vous-même pour des raisons de confidentialité alors que le buraliste ne voit que le montant. Comme lorsqu’il valide une grille de jeu où il ne voit pas la combinaison mais encaisse le montant affiché. »

•• L’engagement des buralistes

« L’avantage de cette proximité, ce sera 6 200 points de contact à partir du 1er juillet où vous pourrez payer en numéraire ou par carte bancaire. Et je suis satisfait de voir que nous avions candidaté avec 4 600 points de contact, ce qui était notre engagement. Or nous avons aujourd’hui 6 200 buralistes qui peuvent prétendre à ce service.

•• L’avantage pour les buralistes 

« En dehors de la commission par transaction (1,50 euro), l’intérêt pour le buraliste est d’être inscrit dans le quotidien des Français – nous avons changé notre signature « Commerce d’utilité locale » – et de générer du flux avec cette activité qui fera venir de nouveaux clients. Ce qui donnera encore plus de sens à l’ancrage territorial du réseau.

•• En conclusion, Philippe Coy a ouvert la perspective de règlements d’autres factures sur le même modèle.

25 Fév 2020 | Profession
 

Coup d’envoi, ce lundi 24 février, dans dix départements pionniers, du paiement de certains impôts et services au public locaux chez un buraliste : ce qu’on appelle le « Paiement de Proximité ».

Événement largement repris dans les médias qui se sont inspirés de la dépêche AFP (voir 22 février).

Quelques extraits de reportage et d’interventions.

•• France Info. « La proximité du tabac fait qu’on vient chercher le café ici ». Yannick, 40 ans, vient chercher des cafés durant sa pause chez un buraliste, voisin de son entreprise, à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines). Là où est testée depuis ce 24 février la possibilité d’y payer ses impôts.

« Pourquoi pas ? » commente-t-il, « on n’a pas beaucoup de pauses. Si en allant chercher des cigarettes on peut payer nos impôts, faire ci, faire ça, aller chercher la baguette … Ça nous fait gagner du temps et ce n’est pas négligeable par rapport à nos vies avec les enfants, le travail … un confort de vie ».

« Ça va peut-être rajouter un petit peu de passage, un petit peu de consommation sur d’autres services et d’autres produits » espère Sébastien Hardy (photo) et sa femme qui tiennent l’établissement depuis quatre mois.

Pour Jean-François Vigouroux, président des buralistes des Yvelines (et administrateur de la Confédération), il s’agit bien d’un système d’avenir : « si l’État fait confiance aux buralistes pour encaisser les impôts, demain, ce sera d’autres institutions ou d’autres entreprises qui pourront nous demander autre chose. Nous sommes le premier commerce de proximité. »

•• TF1. « C’est parti » a lancé Jean-Pierre Pernaut au JT de 13 heures. Direction Noyon (Oise) où le bar-tabac arbore l’affichette « Paiement de Proximité ».

Les clients habituels semblent approuver le nouveau service. Surtout si l’on compare les horaires d’ouverture du centre des impôts et ceux de la buraliste : six jours sur sept. « On va même pouvoir venir le week-end » fait remarquer une passante. Lire la suite »

22 Fév 2020 | Profession, Récents
 

Les particuliers pourront désormais acquitter leurs impôts, amendes, factures de cantines scolaire, d’hôpital, de crèche ou de piscine chez leur buraliste dans dix départements à compter du 24 février, selon la direction des Finances publiques et la Confédération nationale des buralistes, développe un communiqué AFP que nous reproduisons intégralement (voir 20 et 18 février 2020, 23 et 24 juillet 2019).

Ce « paiement de proximité » sera possible dès lors que la facture comporte un code QR, dans des bureaux de tabac équipés de machines de la Française des Jeux dont la liste est détaillée auprès du centre des finances publiques local ou sur le site impots.gouv.fr.

•• Le déploiement se fera progressivement, de 22 buralistes dès lundi à plus de 600 fin mars, précise la Française des jeux. Lire la suite »

21 Fév 2020 | Profession
 

Bombe lacrymogène 

• Loire-Atlantique. Un individu masqué et armé a surgi, ce mercredi 19 février vers 19h30, dans un tabac-presse à Saint-Nazaire. Il n’y avait qu’un client à cette heure-là qui a pris la fuite.

Très agité, le braqueur a pointé son arme d’une main, tendu un sac de l’autre, et exigé la caisse. Le patron s’est emparé d’une petite bombe lacrymogène et a aspergé son agresseur, qui a immédiatement pris la fuite à pied, sans butin.

Lire la suite »

20 Fév 2020 | Profession
 

Exclusivement centré sur le cautionnement des fournisseurs des buralistes pendant des années (tabac, jeux), le groupe EDC se positionne désormais comme un outil financier au service de la profession.

De quoi booster les projets des buralistes, notamment dans le cadre du plan de Transformation … comme le détaille Yvan Parrot, directeur général, dans le dernier Losange.

•• Trois types de services peuvent ainsi faciliter la démarche de Transformation : Lire la suite »

20 Fév 2020 | Profession
 

À quelques jours de l’ouverture d’une première série de Points Paiement de Proximité dans dix départements, ce lundi 24 février, quelques rebonds médiatiques après un premier article du Parisien / Aujourd’hui en France (voir 18 février). 

•• Pragmatique le journal de 20 heures de TF1 … qui a tenté l’expérience chez Gilles Grangier (président des buralistes de la Loire / voir 23 et 11 janvier) dans son multi-services à Saint-Galmier (à une vingtaine de kilomètres de Saint-Étienne). Lire la suite »

20 Fév 2020 | Profession
 

Infructueuse chasse à l’homme 

• Isère. Un important dispositif de recherches a été déployé – ce mardi 18 février – après le braquage d’un buraliste à Saint-Siméon-de-Bressieux (à 10 kilomètres de l’aéroport de Grenoble-Isère).

Le malfaiteur isolé, armé d’un fusil, a fait irruption vers 16h15 et s’est fait remettre le contenu de la caisse. Puis il a disparu dans la nature.

Solidarité familiale

• Loiret. Trois individus armés d’un pistolet automatique et d’une bombe lacrymogène ont fait irruption, ce lundi 17 février, à l’heure de la fermeture, dans un bar-tabac à Vennecy (à une dizaine de kilomètres d’Orléans).

Sous la menace, ils sont parvenus à se faire remettre dix cartouches de cigarettes. Mais ils n’ont pas eu le temps de s’emparer de la caisse : s’il n’y avait plus de clients dans le commerce, le buraliste accueillait des membres de sa famille qui …sont parvenus à mettre en fuite les agresseurs. Lire la suite »

19 Fév 2020 | Profession
 

Élargissement de la clientèle, internationalisation … Le magazine économique Challenges (édition du 30 janvier) dresse son analyse du développement, passé et à venir, du Compte Nickel des buralistes.
Extraits.

•• Nickel, créé en 2014, affiche désormais 1,5 million de comptes. Pourtant, peu d’acteurs croyaient au départ au projet un peu fou lancé par Hugues Le Bret, un ancien de Société générale et de sa filiale Boursorama, et l’ingénieur Ryad Boulanouar.

« Leur coup de génie, c’est d’avoir fait appel à un réseau existant et efficace à moindre coût : les buralistes » commente Stéphane Court, vice-président de Cognizant Consulting France et expert du secteur. Lire la suite »

18 Fév 2020 | Profession
 

Pleine page ce matin dans Le Parisien / Aujourd’hui en France sur la mise en place des premiers points « Paiement de Proximité » (DGFiP/ voir 23 janvier 2020 et 23 juillet 2019). 

« À partir du 24 février (ou du 4 mars, pour certains), plus de 600 bureaux de tabac situés dans dix départements (Corrèze, Côtes-d’Armor, Corse-du-Sud, Gard, Loire, Marne, Oise, Haute-Saône, Yvelines, Vaucluse) proposeront aux contribuables de régler leurs factures, taxes et autres impôts locaux (taxe d’habitation ou foncière) dans leur commerce » annonce le quotidien.

•• Et de rappeler que « la Confédération nationale des buralistes, associée à la Française des jeux, a remporté ce contrat en proposant, si cette première phase de test est validée, de généraliser ce service, à terme, dans plus de 6 000 bureaux de tabac partout en France. En avril, neuf nouveaux départements offriront cette possibilité avant un déploiement total à l’été 2020, si Bercy donne son aval ». Lire la suite »

18 Fév 2020 | Profession
 

Ce dimanche 16 février, les buralistes de l’Allier tenaient leur assemblée générale, en présence de Philippe Coy.

Cette rencontre a été marquée par la signature d’une convention avec l’Association des Maires du département, entre son président Bruno Rojuan et Laurent Mazal, président des buralistes de l’Allier (et administrateur de la Confédération).

RCF Allier a rencontré Laurent Mazal quelques heures avant …

•• Le paquet à dix euros : « L’augmentation des prix n’arrivera pas toujours à augmenter la hausse des recettes de l’État. Et il est clair que la politique de hausse des prix doit cesser parce que nous n’avons plus de visibilité. Et c’est un véritable enjeu économique pour les territoires, si on ne veut pas que les petits commerces d’utilité locale que nous sommes ne se retrouvent fermés ». Lire la suite »