Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Sep 2020 | Profession
 

Le groupe néerlandais – deuxième brasseur mondial avec près de 300 marques de bières – accuse un recul de près de 20 % de son chiffre d’affaires selon ses résultats semestriels publiés ce lundi 3 août. Comme cela pouvait être prévu (voir 5 août). 

Les « skypéro » et autres festivités de confinés n’auront donc pas suffi …

•• Selon le président du conseil d’administration et directeur général d’Heineken, Dolf Van den Brink, « l’impact de la pandémie s’est aggravé au deuxième trimestre », et s’est traduit par une baisse de volume de -19,4 %.

Après une forte baisse en avril, la production a commencé à se rétablir progressivement en juin, avec la levée du confinement et la reconstitution des stocks. Au total, sur six mois, la baisse est de -11,5 %. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : effet Covid … Heineken accélère sur la numérisation et la bière à domicile    , ,
10 Sep 2020 | Profession
 

Avec la pandémie de la Covid-19, c’est l’ensemble des bars et cafés d’Alsace qui tente aujourd’hui de retrouver une activité normale.

Fort de son ancrage alsacien et bière populaire par tradition, Kronenbourg se mobilise et organise une tournée d’animation dans 9 établissements de la région en septembre.

Le 11 septembre, la camionnette « le Petit Bistrot Kronenbourg » (voir 8 juin 2019) démarre … À chaque « stop », elle s’arrêtera devant un établissement partenaire et fera office d’extension de terrasse. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : une « Tournée Kronenbourg » de soutien à 9 établissements alsaciens  , ,
4 Sep 2020 | Observatoire
 

Le chiffre d’affaires du groupe Pernod Ricard a diminué de 8 % à 8,5 milliards d’euros et le résultat net part du groupe a plongé de 77 % … sachant que les ventes de la vodka suédoise Absolut ont reculé de 24 % sur le second semestre de l’exercice. 

« Cette marque est surexposée aux achats dans les aéroports et à l’activité des bars et boites de nuit, fermés pour cause de Covid », souligne Alexandre Ricard, le PDG, dans Les Échos, en commentant le résultat du dernier exercice du groupe, clos le 30 juin.

Refusant de céder au catastrophisme, le patron de Pernod Ricard affirme être parvenu à maintenir le cap dans la tempête. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : Pernod Ricard « a maintenu le cap dans la tempête »    ,
27 Août 2020 | Observatoire
 

Poids lourd des sodas, jus de fruits, cafés et eaux et acteur des boissons le plus exposé au hors-domicile, Coca-Cola paye un lourd tribut à la crise.

Au deuxième trimestre, et malgré des ventes toniques en grandes surfaces, le chiffre d’affaires organique du propriétaire de Coca, Sprite, Fanta, Minute Maid ou Fuze Tea a dévissé – dans le monde – d’un quart (-26 %), à 7,1 milliards de dollars, rapporte Le Figaro.

•• En cause : sa forte exposition aux cafés, hôtels, restaurants et à la restauration collective, qui écoulent près de la moitié de ses boissons. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire Boissons : secoué par la crise, Coca-Cola va faire le ménage dans ses marques et leurs formats  ,
5 Août 2020 | Observatoire
 

Un poste très convoité, la France étant à la fois un marché stratégique en termes d’investissements, avec sept sites de production, et un marché de cœur où Coca a fêté en 2019 son centenaire. 

Le leader mondial de la boisson a annoncé, fin juin, la nomination de Page Guillot – jusque-là patronne de la zone Hongkong-Taïwan-Mongolie-Macao – à la présidence de la filiale tricolore à compter du mois d’août.

•• La nouvelle patronne (42 ans) maîtrise à la fois stratégie et business et peut se prévaloir d’un parcours équilibré entre activité d’embouteilleur (qui produit, distribue et commercialise les produits) et The Coca-Cola Company (qui fournit le concentré et développe les marques). C’est aussi une familière du terrain international. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : une Américaine à la tête de Coca Cola France   
5 Août 2020 | Observatoire
 

Le groupe Heineken devrait communiquer ses résultats définitifs du premier semestre en août.

Mais dans un communiqué préliminaire, le brasseur a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires mondial de -16,4 % (-11,5 % des volumes) pour le premier semestre, suite aux fermetures des cafés-restaurants un peu partout pour cause de pandémie. 

Au-delà de sa performance opérationnelle très dégradée, Heineken met en avant sa forte présence sur le segment du hors domicile, ce qui a affecté de manière « disproportionnée » ses marges.

•• Son concurrent Carlsberg s’en tirerait relativement mieux selon des chiffres préliminaires. La chute semestrielle de ses ventes serait limitée à -11,6 % et de ses volumes à -7,7 %.

Le groupe danois semble avoir bénéficié de sa présence plus forte et plus ancienne sur le marché chinois : son premier marché tant en termes de volumes, de chiffre d’affaires (13 %) que de résultat opérationnel. Le brasseur indique y avoir profité d’un « fort rebond au deuxième trimestre ». En Europe, il met en avant une résistance « surprise » à la crise.

•• Si les deux soulignent un redressement progressif des ventes en juin, ils se gardent bien de toute prévision chiffrée, après la suspension début avril de leurs objectifs annuels.

 Commentaires fermés sur Observatoire des boissons   : quel impact du Coronavirus sur les grands groupes de brasseurs ?   , ,
26 Juin 2020 | Profession
 

Pernod Ricard est en passe d’emménager dans son nouveau siège mondial du quartier Saint Lazare.

Après deux mois de retards liés à la pandémie, le groupe débarque enfin sur « The Island », baptisé ainsi en référence aux îles Paul Ricard situées au large de Toulon.

Au-delà du clin d’œil, y sont réunies sept entités auparavant séparées : le siège du groupe, la direction Europe / Afrique / Moyen-Orient /Amérique latine, la société Pernod, la direction des ventes régionales Ricard, le siège de la marque Havana, etc., indique un porte-parole du groupe à l’Agence Option Finance. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : Pernod Ricard implante son nouveau siège au cœur de Paris    ,
3 Juin 2020 | Profession
 

Kronenbourg SAS s’associe à la plateforme 1 2 3 Soutenonsnosentreprises.fr, lancée par Pro France qui délivre la certification Origine France Garantie, et Tudigo (financement participatif) afin d’aider les entreprises françaises certifiées OFG et confrontées à des difficultés économiques suite à la pandémie.

Ce soutien se fait à travers sa marque « 1664 », certifiée OFG depuis le lancement de la certification en 2011.

•• Ce soutien financier prend deux formes :

1• Un fonds de solidarité lancé par Origine France Garantie et Tudigo, et doté initialement de 55 000 euros. Ce montant sera complété dans les semaines et mois à venir par des opérations solidaires portées par « 1664 » dans la Grande Distribution. Au final, le fonds pourra être doté jusqu’à 400 000 euros.

Les montants du fonds seront entièrement reversés aux entreprises dans le besoin. Un jury composé du Conseil d’Administration d’Origine France Garantie, de chefs d’entreprises ainsi que d’un représentant par Grand Donateur (dont Kronenbourg SAS) procèdera aux attributions. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Relance économique : Kronenbourg et « 1664 » soutiennent les entreprises certifiées « Origine France Garantie »  , ,
14 Mai 2020 | Observatoire
 

Dans les spiritueux, le passage au bio se fait plutôt timide : c’est encore l’apanage d’acteurs de niche ou artisanaux, aux tarifs plutôt élevés. Avec le lancement de deux produits, Ricard est la première marque grand public à s’y mettre.

La griffe lance des versions de pastis – à la fois bio et fruités – avec, pour l’un, des notes de citron et, pour l’autre, d’amande.

•• « Il faut valoriser la catégorie des anisés, qui a des atouts comme l’origine naturelle de ses ingrédients, et casser les codes pour éliminer les clichés » estime, dans Les Échos, Isabelle Pernet, manager innovation de Ricard. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tendances boissons : Ricard se met au pastis … bio   ,
21 Fév 2020 | Profession
 

Un premier salon international consacré au cidre vient de fermer ses portes à Caen.

Les producteurs veulent dépoussiérer l’image d’une boisson encore trop associée aux crêpes. Premier signal : les ventes « hors grande distribution » ont progressé de plus de 10 % sur les dix premiers mois de l’année 2019.

« Nous avons cent ans de retard par rapport au vin. Mais il y a une vraie effervescence. Une nouvelle génération se bouge et tire toute la filière » affirme, dans Les Échos, Jean-Baptiste Aulombard, à la tête depuis deux ans de la cidrerie Hérout, une maison du Cotentin fondée en 1946. Ce trentenaire fait partie de cette vague de jeunes entrepreneurs récemment installés, comme ceux de la maison Sassy (Orne) ou Antoine Marois, du domaine du même nom (Calvados). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : le cidre se refait une jeunesse   ,