Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Nov 2020 | Profession
 

Ce jeudi 19 novembre, les grandes festivités, organisées chaque année depuis les années 50, sont carrément compromises.

Et pourtant, les vignerons du Beaujolais ont fait exprimer le meilleur de leurs terroirs malgré un millésime de l’extrême (sécheresse et précocité des vendanges). Dilemme.

L’interprofession des vins du Beaujolais (Inter Beaujolais) a donc imaginé des solutions alternatives.

•• Des outils de communication collectifs ont été mis en place pour la campagne des Beaujolais Nouveaux, mais aussi des outils plus individuels (affiches, vidéos, visuels pour les réseaux sociaux, bannières de sites et signatures emails … le vigneron pouvant personnaliser chaque outil).

•• Les maisons et domaines du Beaujolais, les Bistrots Beaujolais et tous les ambassadeurs du vignoble invitent les amateurs à consulter le site web rendez-vous beaujolais.com afin de découvrir et déguster le nouveau millésime.

•• Les lieux d’achat, cavistes, grandes et moyennes surfaces, et autres points de vente … dont des buralistes – avec leurs solutions de ventes à emporter – ont sélectionné de nombreuses références.

•• Il n’y a plus un « Nouveau », mais une diversité de « Nouveaux » : des classiques et traditionnels de maisons et caves reconnues ; des « Nouveaux » élaborés par de jeunes vignerons, un peu de bio, des Beaujolais-Villages Nouveaux, une pincée de rosés … ; des plus légers, d’autres plus enveloppés, bref tout un choix pour tous les goûts.

•• « Les festivités autour des Beaujolais Nouveaux seront très singulières et inédites, mais gardons cet esprit festif et cette joie de vivre à l’arrivée des « Nouveaux » et réinventons chacun à notre façon ce moment tant attendu » souligne Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais.

 Commentaires fermés sur Boissons : le « Beaujolais Nouveau » veut échapper au confinement   ,
3 Oct 2020 | Observatoire
 

Nespresso commercialisait déjà des dosettes bio dans les circuits professionnels. Mais Nestlé a mis au point aussi une version bio de son café en dosette pour le grand public qui fera l’objet d’un lancement mondial à la fin octobre.

C’est une étape clé dans l’offensive bio de la marque qui souhaite élargir la démarche à d’autres références (une cinquantaine) de la gamme Nespresso. Mais une telle conversion ne va pas sans barrières : le zéro pesticide fait reculer beaucoup de planteurs qui redoutent de perdre leur récolte à l’occasion d’une mauvaise année sur le plan climatique.

Rappelons que le café est pour Nestlé une priorité. C’est un de ses marchés les plus rentables. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire de la consommation : Nespresso lance des capsules bio sur un marché du café toujours porteur  
24 Sep 2020 | Profession
 

Le brasseur néerlandais a gagné des parts de marché, dans les linéaires en France, depuis le début de l’année, mais a beaucoup souffert de la fermeture des cafés, explique son dirigeant pour la France, Pascal Gilet, dans Les Échos

Heineken estimant que ses performances en magasin ne compenseront pas les pertes ainsi subies.

•• Le marché en grandes surfaces a été très dynamique, mais sa progression (+6 % en volume, +11,4 % en valeur à fin août selon IRI) ne gommera donc pas la chute de la consommation « hors domicile » (-40 %)  selon le brasseur. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : 15 % de ses clients en faillite ? Heineken pense « que la crise n’est pas finie »  , ,
11 Sep 2020 | Profession
 

Le groupe néerlandais – deuxième brasseur mondial avec près de 300 marques de bières – accuse un recul de près de 20 % de son chiffre d’affaires selon ses résultats semestriels publiés ce lundi 3 août. Comme cela pouvait être prévu (voir 5 août). 

Les « skypéro » et autres festivités de confinés n’auront donc pas suffi …

•• Selon le président du conseil d’administration et directeur général d’Heineken, Dolf Van den Brink, « l’impact de la pandémie s’est aggravé au deuxième trimestre », et s’est traduit par une baisse de volume de -19,4 %.

Après une forte baisse en avril, la production a commencé à se rétablir progressivement en juin, avec la levée du confinement et la reconstitution des stocks. Au total, sur six mois, la baisse est de -11,5 %. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : effet Covid … Heineken accélère sur la numérisation et la bière à domicile    , ,
10 Sep 2020 | Profession
 

Avec la pandémie de la Covid-19, c’est l’ensemble des bars et cafés d’Alsace qui tente aujourd’hui de retrouver une activité normale.

Fort de son ancrage alsacien et bière populaire par tradition, Kronenbourg se mobilise et organise une tournée d’animation dans 9 établissements de la région en septembre.

Le 11 septembre, la camionnette « le Petit Bistrot Kronenbourg » (voir 8 juin 2019) démarre … À chaque « stop », elle s’arrêtera devant un établissement partenaire et fera office d’extension de terrasse. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : une « Tournée Kronenbourg » de soutien à 9 établissements alsaciens  , ,
4 Sep 2020 | Observatoire
 

Le chiffre d’affaires du groupe Pernod Ricard a diminué de 8 % à 8,5 milliards d’euros et le résultat net part du groupe a plongé de 77 % … sachant que les ventes de la vodka suédoise Absolut ont reculé de 24 % sur le second semestre de l’exercice. 

« Cette marque est surexposée aux achats dans les aéroports et à l’activité des bars et boites de nuit, fermés pour cause de Covid », souligne Alexandre Ricard, le PDG, dans Les Échos, en commentant le résultat du dernier exercice du groupe, clos le 30 juin.

Refusant de céder au catastrophisme, le patron de Pernod Ricard affirme être parvenu à maintenir le cap dans la tempête. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : Pernod Ricard « a maintenu le cap dans la tempête »    ,
27 Août 2020 | Observatoire
 

Poids lourd des sodas, jus de fruits, cafés et eaux et acteur des boissons le plus exposé au hors-domicile, Coca-Cola paye un lourd tribut à la crise.

Au deuxième trimestre, et malgré des ventes toniques en grandes surfaces, le chiffre d’affaires organique du propriétaire de Coca, Sprite, Fanta, Minute Maid ou Fuze Tea a dévissé – dans le monde – d’un quart (-26 %), à 7,1 milliards de dollars, rapporte Le Figaro.

•• En cause : sa forte exposition aux cafés, hôtels, restaurants et à la restauration collective, qui écoulent près de la moitié de ses boissons. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire Boissons : secoué par la crise, Coca-Cola va faire le ménage dans ses marques et leurs formats  ,
5 Août 2020 | Observatoire
 

Un poste très convoité, la France étant à la fois un marché stratégique en termes d’investissements, avec sept sites de production, et un marché de cœur où Coca a fêté en 2019 son centenaire. 

Le leader mondial de la boisson a annoncé, fin juin, la nomination de Page Guillot – jusque-là patronne de la zone Hongkong-Taïwan-Mongolie-Macao – à la présidence de la filiale tricolore à compter du mois d’août.

•• La nouvelle patronne (42 ans) maîtrise à la fois stratégie et business et peut se prévaloir d’un parcours équilibré entre activité d’embouteilleur (qui produit, distribue et commercialise les produits) et The Coca-Cola Company (qui fournit le concentré et développe les marques). C’est aussi une familière du terrain international. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : une Américaine à la tête de Coca Cola France   
5 Août 2020 | Observatoire
 

Le groupe Heineken devrait communiquer ses résultats définitifs du premier semestre en août.

Mais dans un communiqué préliminaire, le brasseur a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires mondial de -16,4 % (-11,5 % des volumes) pour le premier semestre, suite aux fermetures des cafés-restaurants un peu partout pour cause de pandémie. 

Au-delà de sa performance opérationnelle très dégradée, Heineken met en avant sa forte présence sur le segment du hors domicile, ce qui a affecté de manière « disproportionnée » ses marges.

•• Son concurrent Carlsberg s’en tirerait relativement mieux selon des chiffres préliminaires. La chute semestrielle de ses ventes serait limitée à -11,6 % et de ses volumes à -7,7 %.

Le groupe danois semble avoir bénéficié de sa présence plus forte et plus ancienne sur le marché chinois : son premier marché tant en termes de volumes, de chiffre d’affaires (13 %) que de résultat opérationnel. Le brasseur indique y avoir profité d’un « fort rebond au deuxième trimestre ». En Europe, il met en avant une résistance « surprise » à la crise.

•• Si les deux soulignent un redressement progressif des ventes en juin, ils se gardent bien de toute prévision chiffrée, après la suspension début avril de leurs objectifs annuels.

 Commentaires fermés sur Observatoire des boissons   : quel impact du Coronavirus sur les grands groupes de brasseurs ?   , ,
26 Juin 2020 | Profession
 

Pernod Ricard est en passe d’emménager dans son nouveau siège mondial du quartier Saint Lazare.

Après deux mois de retards liés à la pandémie, le groupe débarque enfin sur « The Island », baptisé ainsi en référence aux îles Paul Ricard situées au large de Toulon.

Au-delà du clin d’œil, y sont réunies sept entités auparavant séparées : le siège du groupe, la direction Europe / Afrique / Moyen-Orient /Amérique latine, la société Pernod, la direction des ventes régionales Ricard, le siège de la marque Havana, etc., indique un porte-parole du groupe à l’Agence Option Finance. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Boissons : Pernod Ricard implante son nouveau siège au cœur de Paris    ,