Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mai 2019 | Observatoire
 

Des chercheurs australiens se sont lancés dans l’entreprise hardie visant à passer au crible les effets sur la santé de 22 « drogues », ainsi que les préjudices extérieurs engendrés par leur consommation. Dans leur classement, c’est l’alcool qui aurait l’effet le plus dévastateur. Devant l’héroïne et les opioïdes. 

Dans le cadre de ces travaux – publié dans le Journal of Psychopharmacology – une équipe de 25 experts a donc évalué ces 22 drogues – licites et illicites – selon 16 critères.

Parmi ces critères, une première catégorie de 9 correspond aux méfaits directs sur la santé et la vie du consommateur : notamment la mortalité, la dépendance, les troubles mentaux et la perte de relations sociales. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nocivité relative des addictions : classement d’un nouveau type venant d’Australie    , , ,
15 Mai 2019 | Pression normative
 

Certes, ce n’est qu’une question écrite mais il faudra bien que la ministre de la Santé y réponde un jour. D’une façon ou d’une autre.

Le député en question est Jean-Luc Reitzer (député LR du Haut Rhin). Et sa curiosité s’exerce à l’encontre du Fonds de Lutte contre les Addictions (voir Lmdt du 17 novembre 2018).

Il rappelle que ce qui était, à sa création en 2017, le Fonds de Lutte contre le Tabagisme (voir Lmdt du 30 juin 2018) a vu sa mission étendue à la Lutte contre les Addictions aux Substances psychoactives, dans le PLFSS 2019.

Et Jean-Luc Reitzer souhaite donc connaitre le rendement prévisionnel pour 2019 de chacune des taxes appelées à financer le fonds : taxe sur le chiffre d’affaires des distributeurs de tabac, amendes pour consommation du cannabis, augmentation des taxes sur les alcools en outre-mer.

En même temps, il s’enquiert de la destination des montants récoltés par type de substance : tabac, cannabis, alcools.

 Commentaires fermés sur Quand un député pose des questions précises sur le Fonds anti-tabac  ,
15 Mai 2019 | Institutions
 

La e-santé pourrait-elle être un « plus » pour lutter contre les addictions ?

C’est ce que pensent le professeur Michel Reynaud, président du Fonds Actions Addictions (voir Lmdt du 6 janvier) et le docteur Jean-Pierre Thierry, conseiller e-Santé du Fonds, dans un rapport remis ce mardi 14 mai à la Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives (Mildeca).

Il est grand temps, estiment-ils, que les pouvoirs publics investissent un domaine qui a fait ses preuves.

•• Réseaux sociaux, téléconsultations, applis mobiles, objets connectés … Les outils sont nombreux et l’expérience « permet de disposer d’un niveau de preuve suffisant pour justifier leur déploiement », estiment les auteurs. Du repérage au traitement, l’e-addictologie est à même de « révolutionner les prises en charge des conduites addictives ».

« Ce sont des pathologies souvent honteuses que les gens ont du mal à s’avouer dans une société qui a tendance à considérer, en tout cas pour les substances licites, qu’il est normal de consommer, même de surconsommer » détaille Michel Reynaud auprès de l’AFP.

« Et d’un autre côté, on a un dispositif de soins totalement insuffisant au regard des besoins ». La « e-santé » des addictions, estime-t-il, « permet de faciliter le contact avec quelqu’un qui vous aide à y voir clair ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions : un rapport plaide pour l’utilisation des outils de santé connectée  , ,
18 Avr 2019 | Observatoire
 

Près d’un Français sur deux est favorable à la légalisation du cannabis. Cependant, un peu plus d’un sondé sur deux (54 %) y reste opposé, selon une nouvelle enquête de l’OFDT (Office français des drogues et toxicomanies / voir Lmdt de ce jour et du 24 janvier 2018).

Plus de neuf Français sur dix se disent par ailleurs favorables à l’autorisation du cannabis thérapeutique pour traiter certaines maladies.

Comment les Français perçoivent-ils les drogues et leurs usages ? L’Office français des drogues et toxicomanies (OFDT) fait le point sur une enquête dévoilée ce jeudi et reprise par Le Figaro. Menée fin 2018 auprès de 2 001 adultes, elle révèle une tolérance accrue pour le cannabis. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Plus de la moitié des Français (55 %) désapprouvent l’idée d’une augmentation des prix du tabac pour en limiter l’accessibilité »  ,
18 Avr 2019 | Observatoire
 

Pour la septième fois depuis sa création en 1993, l’OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) publie « Drogues et addictions, données essentielles 2019 » (voir Lmdt du 24 janvier 2018), un état des lieux basé sur l’ensemble des connaissances disponibles sur la consommation de drogues en France, qu’elles soient licites ou illicites.

Mais aussi sur l’utilisation des écrans et la pratique des jeux d’argent et de hasard. Le JDD.fr a sélectionné les passages clé de ce rapport de 200 pages, qui souligne notamment que le cannabis reste la substance illicite préférée des Français.

•• En 2017, d’après les enquêtes en population générale fondées sur des données déclaratives, les substances licites (tabac et alcool) restent les produits les plus consommés en France, que ce soit en termes d’expérimentation ou d’usage régulier. Si le tabac est bien moins expérimenté que l’alcool, il est plus souvent associé à un usage quotidien : les adultes qui fument tous les jours (27 %) sont presque trois fois plus nombreux que les buveurs quotidiens (10 %). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions : « chez les jeunes, les consommations de tabac et d’alcool se situent bien en deçà des niveaux observés au début 2000 » (OFDT)  ,
8 Jan 2019 | Pression normative
 

Le plan gouvernemental contre les addictions, publié mardi 8 janvier après plusieurs mois d’attente, veut faire mieux respecter l’interdiction de la vente de tabac et d’alcool aux mineurs mais ne prévoit pas d’augmentation du prix de l’alcool, réclamée par des médecins et associations anti-alcoolisme, annonce l’AFP.

Par ailleurs, ce plan met en garde contre « l’usage intensif » des écrans et des jeux vidéos, qui peut devenir « problématique » (voir Lmdt du 8 juin).

•• Ce plan a été publié mardi par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca), placée sous l’égide de Matignon, après des fuites dans la presse. Sa parution avait été reportée à plusieurs reprises ces derniers mois.

« Le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 a été validé par le cabinet du Premier ministre le 19 décembre », a indiqué la Mildeca sur son site internet. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Publication d’un nouveau plan addictions : « mieux faire respecter l’interdiction de vente aux mineurs du tabac, de l’alcool et des jeu »  ,
17 Nov 2018 | Profession
 

Les sénateurs ont terminé l’examen en première lecture du PLFSS 2019 (Projet de loi de Financement de la Sécurité sociale) ce vendredi 16 novembre.

Dans ce cadre, ils ont adopté la création d’un Fonds de Lutte élargi aux autres addictions, comme l’alcool et le cannabis. Dans une lettre ouverte, de nombreux médecins avaient alerté que l’alcool était le grand absent de ce fonds (voir Lmdt du 15 octobre).

Selon Public Sénat, le principe a soulevé moultes réserves. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le Sénat adopte l’élargissement du Fonds de lutte contre le tabac aux autres addictions, sans budget adéquat  , , ,
27 Sep 2018 | Observatoire
 

À 17 ans, les consommateurs de cannabis, de la simple expérimentation à l’usage régulier, sont proportionnellement plus nombreux dans les régions du sud de la France, selon une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée ce jeudi.

La 9e étude Escapad (Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense) a été menée par l’OFDT en mars 2017 auprès de plus de 40 000 adolescents de 17 ans, explique l’AFP.

•• Selon les premiers résultats dévoilés en février, 39,1 % des jeunes interrogés affirmaient avoir déjà essayé le cannabis, soit le niveau de consommation le plus bas enregistré depuis 2000, et 7,2% étaient des consommateurs réguliers (au moins dix fois par mois), un chiffre également en repli par rapport à la dernière étude de 2014 (voir Lmdt des 8 février et 20 mars). L’analyse régionale, publiée jeudi, affine ces données et laisse apparaître « une opposition nord-sud », selon l’OFDT. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac, alcool, cannabis : Bretagne et Nouvelle-Aquitaine, régions les plus touchées (OFDT)    , ,
27 Juil 2018 | Observatoire
 

Les jeux d’argent en ligne entraînent des pratiques « plus intensives et plus problématiques » que les jeux traditionnels, selon une enquête menée par l’Observatoire des Jeux (ODJ) auprès de 6 200 pratiquants en France.

Huit ans après la loi les ayant réglementés, les jeux en ligne (paris sportifs et hippiques, poker, etc.) représentent 10 % de l’ensemble des dépenses en jeux d’argent dans l’Hexagone. Un total de 15 sociétés – Française des Jeux, PMU, BetClic ou Winamax – sont agréées par l’Arjel, l’autorité administrative compétente.

•• « Les pratiques sur internet sont globalement plus intensives en termes de fréquence et dépenses, et plus problématiques que celles sur les supports traditionnels », résume l’ODJ, organisme public qui dépend du ministère de l’Économie et des Finances, dans une « note » publiée mardi. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Les jeux en ligne : « plus problématiques » que les jeux traditionnels (étude gouvernementale)  , , ,
8 Juin 2018 | Observatoire
 

Tabac, alcool, cannabis, cocaïne, porno, jeux vidéo et utilisation des écrans : les niveaux de consommation sont « inquiétants » parmi les jeunes de 14 à 24 ans, selon une vaste enquête sur les addictions conduite auprès d’un millier d’entre eux, publiée vendredi dans Le Parisien.

Quelque 340 000 (3 %) des jeunes de 14-17 ans auraient ainsi déjà consommé de la cocaïne, de l’ecstasy ou du GHB, et 255 000 (5 %) des 18-24 ans en consommeraient toutes les semaines.

« L’enquête confirme l’importance de la consommation de produits licites et illicites, mais l’augmentation de la consommation des drogues festives (ecstasy, cocaïne…) qui apparaît d’un peu plus du double que dans les enquêtes habituelles, suscite une inquiétude particulière », estime le président du Fonds Actions Addictions, Michel Reynaud.

•• Le Fonds, la Fondation Gabriel-Péri (de gauche) et la Fondation pour l’innovation politique (libérale) sont commanditaires de l’enquête, qui a également permis d’interroger les parents et un échantillon représentatif de la population adulte. Elle paraît alors que le Plan national de mobilisation contre les addictions du gouvernement est attendu.

•• « Les parents sous-évaluent les consommations de leurs enfants en matière d’alcool, de tabac, de jeux d’argent et de pornographie » mais « ils sont demandeurs de solutions (contrôle d’identité, identification bancaire …) », remarque le Pr Reynaud. Aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités, tout d’abord en faisant appliquer la loi sur l’interdiction de vente d’alcool et de tabac aux mineurs, estime-t-il. Lire la suite »