Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Fév 2017 | Profession
 

Voici les principaux messages de Pascal Brie (président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube) – repris dans les médias – lors de l’opération menée, ce jeudi matin, devant la préfecture de Troyes (voir Lmdt de ce 16 février).

« Les carottes sont l’emblème des buralistes. Elles sont déversées parce qu’on est des laissés pour compte. On est là aujourd’hui parce qu’on a un gros souci avec le marché parallèle et depuis l’arrivée du paquet neutre, on a perdu 15 % de volume de ventes, en moyenne, en décembre et janvier. Et ce ne sont pas les fumeurs qui ont arrêté, mais les fumeurs qui ont acheté aux frontières. » 

« C’est une opération symbolique d’une vingtaine de collègues pour montrer qu’on n’est pas content. Beaucoup voulaient venir, mais ils ont dû rester travailler dans leur établissement parce que les temps sont très durs actuellement.

« On fait une demande concrète aux élus. On attend d’avoir un plan d’action contre le marché parallèle, on veut qu’ils le mettent dans leur programme de campagnes. On veut la traçabilité jusqu’à nos caisses et des peines plus sévères contre tous les contrevenants ».

12 Fév 2017 | Trafic
 

On sait que les buralistes de Strasbourg souffrent de la concurrence directe des boutiques de tabac allemandes de Kehl, de l’autre côté du pont du Rhin. À 8 kilomètres. Un coup de voiture, vite fait.

À partir du 29 avril, ce sera encore plus facile. Il suffira, avec son ticket valable sur le réseau de transport strasbourgeois, d’emprunter le tram franco-allemand, soit l’extension de la ligne D jusqu’à Kehl. Les derniers essais donnent satisfaction.

Alors que l’Alsace se caractérise par un prix du tabac sensiblement plus cher qu’Outre-Rhin – phénomène qui va s’aggraver avec la forte hausse du tabac à rouler au 20 février – ce prolongement de la ligne de tramway suscite de fortes inquiétudes du côté des buralistes locaux.

« Certains spécialistes pourront prendre le tram plusieurs fois par jour et ramener à chaque fois quatre cartouches … ils ne risquent strictement rien, si ce n’est qu’on leur demande éventuellement un jour si c’est pour leur consommation personnelle » commente Patrice Soihier (président de la chambre syndicale des buralistes du Bas-Rhin).

 Commentaires fermés sur Strasbourg : vers une recrudescence des achats « tram-frontaliers »  
12 Fév 2017 | International
 

On sait que les prix des cigarettes et du tabac ont été revus à la hausse au Luxembourg, eldorado des fumeurs frontaliers (voir Lmdt du 21 janvier).

Mais les nouveaux prix ont été appliqués sur les stocks arrivés dans les points de vente … après le 1er février. Ce qui fait qu’actuellement, les paquets déjà en rayon ne sont pas plus chers, selon plusieurs médias du Grand-duché.

La hausse est de 6 centimes en moyenne par paquet de cigarettes et 20 centimes par paquet de tabac à rouler de 50 grammes, si les fabricants laissent leurs marges inchangées. Les prix pratiqués seront de toute façon inférieurs à ceux de la France, surtout après l’augmentation du prix du tabac à rouler du 20 février.

Pour appel, 930 millions de cigarettes vendues au Luxembourg sont consommées en fait par des Français, 130 millions par des Allemands et 170 millions par des Belges. Sur un marché de 2,84 milliards d’unités.

 Commentaires fermés sur Luxembourg : l’art de la hausse des prix en douceur   ,
4 Fév 2017 | International
 

Pour les Français tentés par les activités culturelles qu’offre le Grand-Duché du Luxembourg, ce week-end …

Il ne leur faudra pas rater cette remarquable exposition de linéaires colorés, explicites et bien achalandés dans les stations-services où tout est mis en valeur aux yeux du visiteur pouvant passer par hasard …

Avec une mise en avant, particulière, des cigarettes à capsules. Sans parler des seaux de tabac à rouler (voir Lmdt du 30 septembre 2016).

On aura une pensée pour la politique d’harmonisation assurée par la directive Tabac européenne.

28 Jan 2017 | Trafic
 

Les mille et un petits détours de l’approvisionnement du marché parallèle …

Pas vraiment le profil de trafiquants, ces deux jeunes habitants de Perrecy-les-Forges (Saône-et-Loire) qui comparaissaient ce mercredi 25 janvier devant le tribunal correctionnel de Mâcon, après quatre voyages, effectués récemment au Luxembourg, pour en ramener cigarettes et tabac à rouler. 

Ils ont avancé, l’un comme l’autre, que la marchandise rapportée du Grand-Duché n’était destinée qu’à leur consommation personnelle. Sauf que des écoutes téléphoniques – menées dans le cadre d’une enquête sur trafic de stupéfiants – ont permis de conclure qu’il y avait revente.

Même si le profit a été apparemment minime, les deux compères ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis et 1 000 euros d’amende chacun.

27 Jan 2017 | Profession, Trafic
 

Particulièrement inquiets des perspectives de développement du marché parallèle du tabac en zones frontalières, l’ensemble des bureaux des chambres syndicales des buralistes de la région Midi-Pyrénées ont prévu de se réunir ce dimanche 19 février. À l’initiative de leur président, Gérard Vidal (voir Lmdt du 20 décembre).

Cela ne doit pas être un hasard s’il est envisagé que cette réunion de mobilisation se tienne à Tarascon-sur-Ariège, ou à proximité. Sur la route venant d’Andorre.

Un dimanche de retour de vacances dans la région.

 Commentaires fermés sur Vers un nouveau « coup de gueule » des buralistes frontaliers contre le marché parallèle  ,
26 Jan 2017 | Trafic
 

Au détour d’une visite au grand salon professionnel du tourisme – FITUR – qui vient de se tenir à Madrid, ce chiffre mis en avant sur le stand d’Andorre : « Andorre : 75 000 habitants, 8 millions de visiteurs par an ».

Sûr que tous ces visiteurs ne se pressent pas seulement pour visiter la maison seigneuriale d’Areny-Plandolit, l’un des musées emblématiques de la Principauté.

Où l’on trouve aussi, d’ailleurs, un musée du tabac. Soit l’ancienne fabrique de tabac Reig, fermée en 1957.

3 Jan 2017 | Trafic
 

Alors qu’à Toulouse, les réseaux et les revendeurs de tabac venant d’Andorre sont sous pression (voir Lmdt des 31 et 17 décembre 2016), la Douane se montre toujours vigilante en Ariège sur les routes descendant de la Principauté.

Ainsi, pour ne prendre que cet exemple, la Douane a effectué, avec le soutien des gendarmes de Saint-Girons, un contrôle systématique des cars venant du site andorran du Pas-de-la-Case.

Un jour ne correspondant pas particulièrement à un pic de fréquentation touristique : le samedi 10 décembre. Et sur un laps de temps relativement réduit : de 16 à 20 heures.

Sachant que la franchise pour le tabac acheté en Andorre porte sur 300 cigarettes ou 400 grammes de tabac à rouler ou 150 cigarillos par personne … la Douane à trouvé les quantités suivantes, « hors franchise » :
– 5 440 cigarettes ;
– 1 kilo de tabac à rouler ;
– 200 cigarillos.
Pour un quasi-échantillon, c’est probant.

« La collaboration fructueuse des services des Douanes et de la Gendarmerie conduira très probablement à la réitération de ces opérations » préviennent les gendarmes dans La Gazette ariégeoise datée du 23 décembre.

Avec les week-ends à la neige qui s’annoncent, cela va devenir urgent.

15 Déc 2016 | Trafic
 

Question courte et percutante du député Jean-René Marsac (LR, Ille-et-Vilaine), déposée sur le bureau de l’Assemblée nationale ce lundi 13 décembre, quant au tourisme fiscal du tabac. Elle s’adresse à Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances. 

•• « Lutter contre le commerce illicite du tabac est avant tout une mesure de santé publique. Il s’agit d’empêcher que des consommateurs, avérés ou potentiels, notamment les mineurs, puissent disposer de cigarettes à bas prix. L’article 32 de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a renforcé les sanctions pour lutter contre la contrebande de tabac.

•• Néanmoins, il semblerait que des autocaristes organisent des voyages à l’étranger afin de permettre à des consommateurs français de se fournir à l’étranger à moindre coût. Ces agissements, s’ils sont avérés, contribuent à la fragilisation du réseau des buralistes qui constituent pourtant un ensemble de commerces de proximité qu’il faut préserver ».

Le député demande quelles mesures il compte prendre afin de lutter contre ces agissements.

2 Déc 2016 | Observatoire
 

ContrepointsProfesseur d’économie et éditorialiste à ces heures sur le site « Contrepoints », Guy Dartiailh n’aime pas les contradictions de la politique publique (voir Lmdt du 21 mai). Ce jeudi 1er décembre, il décortique la logique « contreproductive » des mesures anti-tabac en vigueur prochainement. Extraits

•• « Pour Christian Eckert, le nouveau prélèvement sur le chiffre d’affaires des distributeurs (voir Lmdt du 29 novembre) ne devrait entraîner qu’une augmentation limitée du prix du paquet, de l’ordre de 10 à 20 centimes (…) Il ajoute faire « le pari que, avec le lancement simultané du paquet neutre, les fabricants peuvent absorber cette taxe ».

« Un pari aussi fou qu’irréalisable alors qu’il est évident que les fournisseurs de tabac, Logista (le distributeur principal en France) et une trentaine d’autres petites entreprises, vont répercuter cette hausse des taxes sur les fabricants de tabac qui vont de leur côté avoir du mal à l’absorber sans augmenter leurs prix. Ainsi, cette nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires revient de fait à une hausse de prix dissimulée.

•• « Paquet neutre et hausse de fiscalité : la conséquence de l’addition de ces mesures ne sera pas une baisse de la prévalence tabagique, mais un report massif des consommateurs sur le marché parallèle et notamment vers les pays voisins. Rappelons que la France est entourée de pays vendant un paquet entre 4 et 6 euros, certains pays de l’Union européenne descendant même jusqu’à moins de 2,50 euros.

En 2015, 7,7 milliards de cigarettes provenaient déjà d’achats faits à l’étranger (voir Lmdt du 8 juin). De surcroît, cette nouvelle hausse risque bien de s’avérer contre-productive, tant pour les caisses de l’État (qui prélèvera moins de taxes du fait de la baisse des ventes sur son territoire) que pour celles des buralistes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelles taxes sur le tabac : « une hausse de prix a toujours poussé les fumeurs à chercher des alternatives moins chères »  , ,