Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Juil 2019 | L'essentiel, Trafic
 

Un fumeur de cigarettes sur cinq, parmi les adultes, s’est procuré son tabac lors de son dernier achat ailleurs que dans un bureau de tabac en France, essentiellement dans des pays frontaliers, d’après une étude de Santé publique France – à partir de travaux de l’Observatoire français des Drogues et Toxicomanies (OFDT) – publiée ce mardi 16 juillet et reprise par l’AFP

En 2018, parmi les adultes, 77,8 % des fumeurs de cigarettes (en paquets ou roulées) ont déclaré avoir acheté leur tabac dans un bureau de tabac en France lors de leur dernier achat, selon l’étude. Cette proportion avait légèrement augmenté entre 2014 et 2017 (passant de 78,7 % à 81,3 %) avant de revenir en 2018 au niveau de 2014. Lire la suite »

27 Juin 2019 | Trafic
 

À Lille, une cigarette sur deux (52,4 %) n’a pas été achetée auprès d’un buraliste français mais provient d’un « marché parallèle », selon une étude réalisée pour Seita Imperial Tobacco.

Dans les Hauts-de-France, cette proportion s’établit à une cigarette sur trois (35,3 %); c’est la deuxième région, derrière le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, affectée par le phénomène.

•• L’étude se fonde sur la collecte de paquets de cigarettes dans 126 villes françaises. « Des équipes qui ont un cahier des charges très précis effectuent un ramassage des paquets sur la voie publique, voire dans certaines poubelles où ils sont facilement accessibles » a expliqué Hervé Natali, responsable Relations Territoriales de Seita / Imperial Brands, à France 3 Hauts-de-France.  Lire la suite »

24 Juin 2019 | Trafic
 

En définitive, et par un jeu d’amendements, les députés auront voté, dans le cadre de la loi Mobilité, deux dispositions destinées à faire pression sur les autocaristes transportant des adeptes du tourisme fiscal (ex : achats de tabac sur Andorre) ou des grands voyageurs à forte fréquence et grosses valises (ex : services de cars venant de l’Est / voir Lmdt du 3 juin).

•• L’obligation pour « les personnes fournissant des services réguliers ou occasionnels de transport routier international de voyageurs » de mettre à disposition des passagers « la source d’information adéquate sur les limites maximales autorisées de transport pour leurs besoins propres de tabacs manufacturés et de boissons alcoolisées » : soit un nouvel article 31 sexies B de la loi (voir Lmdt du 16 juin). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Loi Mobilité : les autocaristes soumis au devoir d’information sur les limites de transport du tabac et … d’étiquetage  , ,
21 Juin 2019 | Trafic
 

C’est « Le fait du jour » de La Dépêche du Midi du 20 juin. Selon une étude dévoilée par Seita, 55,5 % des paquets de cigarettes consommés à Toulouse ne viennent pas du réseau des buralistes.

« Toulouse est la 2ème ville de France, sur les 126 de notre enquête pour le taux de vente hors circuit » déclare Hervé Natali (Responsable des Relations territoriales de Seita / Imperial Brands).

« La première ville est Perpignan, avec près de 3 paquets sur 4 hors circuit des buralistes. La raison est évidemment la proximité de Toulouse et Perpignan avec l’Andorre et l’Espagne. »  Lire la suite »

20 Juin 2019 | Trafic
 

La Dépêche du Midi vient de réaliser un micro-trottoir, à Toulouse même, sur le sujet de  la hausse du prix du tabac et de la baisse du volume des ventes de tabac chez les buralistes. Question simple au départ : y-a-t-il arrêt du tabac ou système D pour se procurer des cigarettes ailleurs ? Réponses significatives. 

•• « Je fume depuis presque 5 ans et j’ai toujours acheté mes paquets en bureau de tabac. J’ai vu les prix augmenter sans cesse et ce n’est pas près de s’arrêter. J’essaye de diminuer ma consommation mais je n’arrive pas à m’en passer entièrement, aujourd’hui j’achète principalement mes cigarettes en bureau de tabac mais je ne me prive pas de passer commande quand un de mes proches va au Pas de la Case, en Andorre » explique un étudiant de 27 ans. Lire la suite »

16 Juin 2019 | Trafic
 

Vendredi, au fil du long (et polémique) examen du Projet de Loi Mobilité par les députés, certains amendements intéressant les buralistes ont été examinés : nous vous les avons déjà présentés (voir Lmdt du 3 juin 2019).

Et ils consistaient à « encadrer », un tant soit peu, l’activité de ces bus affrétés spécialement pour des voyages relevant du tourisme fiscal – en Andorre, par exemple (voir Lmdt du 20 novembre 2018) – ou de ces cars sillonnant l’Europe (voir Lmdt du 9 septembre 2018).

•• Parmi la batterie des amendements présentés, deux – préconisant le contrôle systématique des passagers – ont été rejetés. Mais celui de Frédérique Tuffnell (LREM, Charente-Maritime) a été adopté (soutenu par un autre amendement de Jean-Marie Sermier – LR, Jura – demandant la même chose). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Loi Mobilité : les députés votent l’obligation pour les autocaristes d’informer leurs passagers sur « les limites au transport du tabac »  , ,
6 Juin 2019 | Trafic
 

Ainsi, le rapport KPMG pour 2018 fait ressortir un marché parallèle des cigarettes en France estimé à hauteur de 28,4 % de la consommation. Un niveau encore jamais atteint (voir Lmdt de ce jour).

Dans ces 28,4 %, une part importante correspond aux achats frontaliers ou ailleurs à l’étranger, dans le cadre des limites autorisées ou pas : soit 14 points. Ou encore 15,8 milliards de cigarettes.

Mais provenant de quel pays ?

Espagne : 3,6 milliards de cigarettes (2,8 milliards en 2017)
Algérie : 2 milliards de cigarettes (2,4 milliards)
Belgique : 1,8 milliard de cigarettes (1,2 milliard)
Produits achetés en duty-free : 1,2 milliard de cigarettes (1,4 milliard)
Luxembourg : 1,1 milliard de cigarettes (1 milliard)
Autres pays : 6,1 milliards de cigarettes (5,2 milliards).

6 Juin 2019 | L'essentiel, Trafic
 

Le rapport KPMG sur le marché parallèle des cigarettes en Europe est publié ce matin.

Les résultats pour la France font apparaître un marché parallèle à hauteur de 28,4 %. Soit la part de la consommation qui ne vient pas du réseau des buralistes.

Pour 2017, nous en étions à 24,6 % de marché parallèle (voir Lmdt du 31 juillet 2018). Pour 2016, nous en étions à 27,1 % (voir Lmdt du 5 juillet 2017).

•• Par rapport à l’année précédente, l’estimation 2018 porte donc sur 15,8 milliards de cigarettes supplémentaires consommées alors qu’elles venaient du marché parallèle : +10 %.

•• Ces 28,4 % de marché parallèle pour 2018 se décomposent de la façon suivante :

14,4 points correspondent à de la contrebande et de la contrefaçon (13,1 en 2017)
14 points correspondent à des achats frontaliers ou ailleurs à l’étranger, dans le cadre des limites autorisées ou pas (11,5 en 2017).

•• Dans le segment « contrebande et contrefaçon », la contrefaçon est pratiquement triplée par rapport à l’année précédente. Elle représente un volume de 2,3 millions de paquets.

•• Cette année, le rapport KPMG Stella a été réalisé, avec la même méthodologie que les années précédentes, pour le compte de Philip Morris.

À suivre

3 Juin 2019 | Trafic
 

L’achat de tabac en dehors du circuit légal ne fléchit pas dans les grandes métropoles alsaciennes. C’est du moins ce que l’on peut déduire d’une enquête « ramasse-paquets », réalisée à la fin de l’année dernière et publiée par le quotidien DNA

Il dépasse même, globalement, la moyenne nationale, établie à 28 % (toujours à la fin de l’année dernière) : 36,20 % à Mulhouse, 34,20 % à Strasbourg (contre 28,30 % un an auparavant et environ 20 % dix-huit mois plus tôt).

Seules Colmar et Haguenau font figure d’exception avec respectivement 27,90 et 21,90 % (après avoir atteint les 46,70 et 40,70 %, six mois plus tôt, ou encore 32,40 et 26,40 %, à la fin 2017). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Ramasse-paquets » : 55 % de paquets allemands dans les rues de Strasbourg    
2 Juin 2019 | Trafic
 

Le Grand-Duché est plus que jamais l’eldorado des fumeurs français mais aussi belges et dans, une moindre mesure, allemands (voir Lmdt des 18 et 16 février).

Selon des statistiques établies par son propre ministère des Finances, 3 milliards de cigarettes ont été vendues dans le petit état européen de 500 000 habitants en 2018. Soit 249 paquets de 20 cigarettes par an, par tête d’habitant, rapporte Vosges Matin (ce 31 mai). 

En réalité, les frontaliers représentent une très grosse part de la clientèle. Pour preuve ce reportage, sur la journée du jeudi de l’Ascension, dans les stations de Frisange, tout près de la frontière.

•• Pascal est venu du sud de la Lorraine mais rechigne à parler. « Oui, oui, on est nombreux à faire les courses pour les potes. Je ne prends pas un sou pour le faire. On se partage les frais » grogne l’automobiliste. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Luxembourg : petits portraits de fumeurs français en quête de tabac moins cher