Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Août 2018 | Profession
 

Dans différentes zones frontalières, les Services départementaux du Renseignement territorial ont contacté les élus syndicaux des buralistes, ces derniers jours.

Rappelons que ces services correspondent à la nouvelle appellation (depuis 2014) – et à la réorganisation – de ce qu’on appelait les « RG » (Renseignements généraux).

•• Objet de ces contacts au plein cœur du mois d’août ? En savoir plus sur l’activité des buralistes alors que nous sommes dans une période particulièrement propice aux achats frontaliers. Répertoriez les demandes syndicales en matière de lutte contre ces achats frontaliers et le marché parallèle en général.

Des questions sont également posées sur le trafic de tabac via Internet. Lire la suite »

11 Août 2018 | Trafic
 

La brigade des douanes de Saint-Omer et la gendarmerie de Steenvoorde ont mené une opération conjointe, ce jeudi 9 août, dans le but de lutter contre les achats frontaliers excessifs de particuliers. La Voix du Nord les a suivis, malgré une pluie battante.

•• 14 h 30 : réunion de mise au point à la gendarmerie de Steenvoorde, devant une dizaine de gendarmes et de douaniers. L’inspecteur de la Direction régionale des Douanes de Dunkerque, Pierre Laurent, commandant de la brigade des Douanes de Saint-Omer, supervise l’opération.

« Cet après-midi, nous allons effectuer un contrôle coordonné, qui va cibler le trafic transfrontalier de tabac entre la Belgique et la France. Ça concerne les véhicules des particuliers. Il y aura huit personnes à chaque point de contrôle. Cette opération permet aussi de sensibiliser l’ensemble des services de l’État à cette problématique », précise le commandant. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Transport de tabac par les particuliers : exemple d’un contrôle Douane / Gendarmerie à la frontière franco-belge  ,
25 Juil 2018 | Trafic
 

La suite ? Il faudra attendre septembre pour que le texte soit adopté en séance public.

Mais les amendements de Gérald Darmanin visant à limiter la quantité de tabac transportable par les particuliers ont été adoptés, cet après-midi, par la commission des Finances de l’Assemblée nationale (voir Lmdt de ce jour et du 24 juillet).

Ces amendements avaient été adoptés, en première lecture, par le Sénat. Suite à une initiative du ministre de l’Action et des Comptes publics qui les avaient déposés au nom du Gouvernement (voir Lmdt du 4 juillet).

•• Ils fixent les quantités maximales de tabac que peut transporter un individu – dans un véhicule de transport individuel ou collectif – sans que cela soit réputé « à des fins commerciales » (ce qui est interdit pour un particulier).
• 800 cigarettes (quatre cartouches);
• 400 cigarillos ;
• 200 cigares ;
• 1 kilo de tabac à fumer.

•• En même temps, les amendes applicables en cas d’infraction sont doublées. Elles s’étalonnent de 1 000 à 5 000 euros.

20 Juil 2018 | Trafic
 

Les dernières hausses de prix des cigarettes auraient encore encouragé les fumeurs alsaciens à faire leurs achats en Allemagne et ailleurs. Hervé Natali, expert « prévention et actions contre les trafics » de Seita Imperial Tobacco, fait le point dans les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce jeudi 19 juillet.

Plus d’une cigarette fumée sur quatre dans le Grand Est ne proviendrait pas de chez un buraliste contre, en moyenne, un peu moins d’une sur cinq à l’échelle du pays.

•• À Mulhouse et à Colmar, pas moins de 33,3 % et 32,4 % des paquets consommés ne seraient pas issus du réseau officiel … La source d’Hervé Natali ? Un comptage, au dernier trimestre 2017, d’emballages ramassés dans la rue et des poubelles publiques : l’opération « ramasse-paquets » (voir Lmdt du 19 avril 2017). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Grand Est : « Le consommateur regarde son portefeuille  on ne peut pas lui en vouloir » (Hervé Natali / Seita)  ,
19 Juil 2018 | Trafic
 

Exemple typique d’un trafic très ordinaire. Une femme de 54 ans, résidant à Tourlaville (Manche), sa fille (29 ans), son fils (27 ans) et l’une des amies de ce dernier ont comparu, ce mardi 17 juillet, devant le tribunal correctionnel de Lisieux.

Entre 2015 et 2017, le « réseau familial » avait écoulé, sur Cherbourg, 994 kilos de tabac qu’il achetait directement au Luxembourg. Verdict : une amende douanière de 189 000 euros et des peines de prison de six mois avec sursis à sept mois ferme.

•• La mère et la fille avaient été interpellées, le 9 décembre 2017, après un accident de la circulation sur l’A13. Les gendarmes avaient alors découvert une quantité impressionnante de cartouches de cigarettes. Près de 51 kilos de tabac étaient stockés dans le Renault Picasso accidenté.

•• L’accusée principale, femme de ménage, avait eu l’idée du trafic, il y a trois ans, histoire « de payer le loyer et à manger ». Elle pilotait le réseau et fixait les tarifs pendant que ses enfants convoyaient la marchandise. Elle écope de sept mois ferme. Lire la suite »

13 Juil 2018 | International
 

Le gouvernement d’Andorre a annoncé avoir approuvé, ce mercredi 11 juillet, son adhésion à la convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte anti-tabac, par laquelle la Principauté s’engage à ne plus autoriser promotion ou publicité des cigarettes (voir Lmdt des 30 juin et du 6 mai).

Cette publicité et cette promotion qui sautent aux yeux dés que l’on fréquente les super-marchés du tabac et de l’alcool andorrans.

« L’objectif est de travailler pour la santé publique et de continuer à lutter contre la contrebande », a déclaré le porte-parole du gouvernement andorran, Jordi Cinca, lors d’une conférence de presse. Lire la suite »

11 Juil 2018 | Trafic
 

À propos de Belgique …

À part le tabac et les chocolats, les Français ont-ils d’autres bonnes raisons de se rendre au Bizet tous les dimanches ? se demande La Voix du Nord en ce début de semaine. Les commerçants vantent beaucoup l’accueil « à la sauce belge » et les clients français une certaine ambiance.

•• Le Bizet n’est pas la seule commune frontalière à voir débarquer ces « envahisseurs » de Français tous les dimanches. Comme à Menin, Comines (voir Lmdt du 15 aout 2017) ou encore au Mont-Noir (voir Lmdt du 9 avril 2017) la raison numéro un est bien sûr le prix avantageux du tabac.

Sandy arrive du Havre. Il a pris la route à 5 h 30 (« à cause du 80 km/h ») et sort d’un magasin avec deux grands sacs bien remplis. « On vient tous les mois pour le tabac, les chocolats et le parfum. On se pose un peu car il y a de la route, mais on ne reste pas la journée. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur À la frontière belge : « on vient chercher des cigarettes, mais on apprécie aussi la convivialité »  
13 Juin 2018 | Profession
 

Réaction des buralistes des Alpes-Maritimes dans les médias locaux ce lundi 11 juin, portée par Christian Walosik, président départemental et administrateur de la Confédération. Ce week-end, la chambre syndicale tenait son assemblée générale, à Saint-Laurent-du Var, alors que la publication de la nouvelle liste des prix (voir Lmdt du 10 juin) annonçait une hausse de 10 à 30 centimes de certains paquets parmi les moins chers. 

•• « L’Italie vend en moyenne le tabac 30 % moins cher. À chaque augmentation, l’écart entre eux et nous se creuse un peu plus. La contrebande est de plus en plus accrue. 

« Entre Nice -Nord et Menton, un paquet sur deux consommé provient d’ItalieTous les vendredis, un bus part de Nice direction Vintimille. Ceux qui montent n’y vont pas forcément pour acheter des légumes. Ceux qui fument repartent avec des cartouches. Ceux qui ne fument pas en rapportent à leur famille et leurs amis. »

« Qu’il y ait un peu plus de contrôles aux frontières. Et que les sanctions soient plus dissuasives. La plupart s’en tirent, quand ils se font prendre, en se faisant simplement confisquer la marchandise.

•• Ce qu’on aimerait c’est que dans les pays frontaliers, le prix du tabac augmente également. Le candidat Macron avait dit qu’il y aurait une harmonisation des prix sur le tabac en Europe … Ces dix dernières années, dans le secteur de Menton, la moitié des buralistes ont fermé. Certains collègues sont en grande difficulté. Dans ce métier, si on ne se diversifie pas on n’a pas d’avenir. »

 Commentaires fermés sur Changements de prix au 2 juillet : « ça va continuer à creuser l’écart avec l’Italie » (Christian Walosik)  , ,
28 Mai 2018 | International
 

Gibraltar est sous pression. Cette enclave britannique sur la côte espagnole, face au Maroc, doit gérer le « Brexit » au moment où Londres cherche à obtenir plus de transparence fiscale dans ses territoires d’outre-Mer : Gibraltar ainsi que les Iles Caïman et les Iles Vierges. Mais en Espagne, c’est de Gibraltar que provient une part importante du tabac que l’on trouve sur le marché parallèle (voir Lmdt du 29 avril 2018 et du 25 mai 2017).

•• Dans ce contexte, on suivra avec intérêt les propos du chef du gouvernement de Gibraltar, Fabian Picardo, lors d’un entretien au Diario de Sevilla (édition du 20 mai). Une déclaration que l’on rapprochera d’une autre, celle du chef du gouvernement andorran, récemment (voir Lmdt du 6 mai 2018). Dans le genre : « noyer le poisson ».

Diario de Sevilla : il y a de la contrebande de tabac qui s’effectue depuis Gibraltar, que faites-vous ?

Fabian Picardo : « il y a de la contrebande qui sort de Gibraltar, car là où il y a un marché légal, il y a aussi un marché illégal. Mais il y a aussi du tabac qui sort de Ceuta (enclave espagnole sur la côte marocaine), des Canaries et d’Andorre. Reste que le rapport Sun de KPMG (voir Lmdt du 5 juillet 2017) révèle qu’il y a plus de tabac sortant d’Espagne qu’il n’en rentre. Il y a 2,6 milliards de cigarettes qui partent du territoire espagnol à destination de la France et du Royaume-Uni ». Lire la suite »

23 Mai 2018 | Trafic
 

Les contrôles routiers, organisés par la douane toulousaine ce week-end de la Pentecôte, ont permis d’intercepter 375 cartouches de cigarettes en provenance d’Andorre. Sachant que ces cigarettes, qui devaient effectivement être revendues dans la région toulousaine, ont été découvertes à bord de deux véhicules. 

Le premier transportait pas moins de 250 cartouches de cigarettes.

Quant au second, il avait vainement essayé d’éviter un contrôle … les douaniers y ont trouvé 125 cartouches.