Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Jan 2018 | International
 

En trois semaines, le prix du gazole a augmenté de douze centimes en moyenne en Belgique. Et celui du sans-plomb 95 flirte désormais avec la barre des 1,50 euro le litre. Les automobilistes français vont désormais avant tout en Belgique pour … acheter des cigarettes.

•• Sur le parking de la première station après la frontière, quelques kilomètres avant Bouillon, c’est morne plaine. « C’est calme en ce moment », reconnaît le gérant d’une station-service au quotidien régional L’Ardennais, « mais c’est normal, ce n’est pas la saison touristique (…) et puis le carburant a augmenté aussi en Belgique. Il y a une volonté de l’Europe d’aligner les prix du gazole sur ceux de l’essence, assure le patron. Ça augmente partout. ».

•• Quelques kilomètres plus loin, sur le parking d’une station Texaco, les plaques d’immatriculation françaises sont, tout de même, un peu plus nombreuses. Mais l’économie est désormais insuffisante pour ceux qui traversent la frontière uniquement pour acheter de quoi remplir leur réservoir … Lire la suite »

26 Déc 2017 | Profession
 

Philippe Coy ne comprend pas et n’a de cesse d’interpeller ses interlocuteurs officiels sur le sujet.

•• D’un côté, on lui explique qu’il est difficile d’entraver sérieusement et de sanctionner les activités de tous ces habitants de zones frontalières qui vont s’approvisionner régulièrement en tabac côté espagnol : qui plus est, fréquemment pour le revendre …

On sait qu’en principe, le douanier peut éventuellement commencer à poser des questions à toute personne passant plus de quatre cartouches pour s’assurer que tout tabac en plus n’est destiné qu’à sa consommation personnelle …

•• De l’autre, le nouveau président de la Confédération – dont on connait l’implantation dans la région paloise – connait des éleveurs de pottoks (cette race ancestrale de poneys que l’on élève dans les Pyrénées) qui sont sous le coup d’une procédure judiciaire depuis 2008 pour avoir acheté des produits vétérinaires moins chers (entre -50 et -300 %) de l’autre côté de la frontière. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Entre tabac et chevaux … une histoire transfrontalière  
20 Déc 2017 | Profession
 

In extremis.

Patrice Soihier (président des buralistes du Bas-Rhin) a reçu un message, de la préfecture, hier soir, lui proposant un rendez-vous (voir Lmdt du 19 décembre). En fait c’est l’organisation d’une table-ronde qui s’esquisse.

En présence de la direction régionale de la Douane et de la direction de la CTS (Compagnie des Transports strasbourgeois) qui exploite le fameux tram permettant de s’approvisionner si facilement en tabac pas cher (voir Lmdt des 18 juillet et 5 octobre).

La date du 8 janvier est annoncée pour cette table-ronde.

Il est vrai que des opérations « coups de poing » étaient programmées par les buralistes alsaciens excédés. Leur obstination commence à payer.

Et la Confédération s’était émue de cette absence manifeste de dialogue auprès de la Direction nationale de la Douane.

 Commentaires fermés sur Tram-transfrontalier de Strasbourg : table-ronde programmée  
18 Déc 2017 | Trafic
 

… Et en cette période de fêtes, cela ne va pas s’arranger. On circule tellement sur les autoroutes …

•• Lors d’une opération de contrôle à la barrière de péage de Bourneville (Eure), le vendredi 8 décembre, les gendarmes arrêtent un véhicule pour procéder aux vérifications d’usage. Repérant plusieurs boîtes de tabac sur les sièges arrière, ils interrogent le conducteur sur la quantité de tabac transportée.

•• Coopératif, le chauffeur ouvre son coffre … Il revenait de Belgique avec, à son bord, plus de 7 kilos de tabac à rouler.

Petit bonus : il conduisait sous l’effet du cannabis.

Le conducteur est convoqué prochainement devant le Procureur de la République.

Le temps de voir …

24 Nov 2017 | Profession
 

Malgré de notables reprises médiatiques locales sur le sujet, la situation était encore bloquée, hier soir, entre les buralistes strasbourgeois et la CTS (Compagnie de Transports strasbourgeois).

Les premiers annonçant boycotter la vente des tickets de la seconde (voir Lmdt du 21 novembre). Celle-ci n’ayant pas encore – hier soir, du moins – accordé de rendez-vous à Patrice Soihier (président de la chambre syndicale des buralistes du Bas-Rhin).

Et la situation risque de s’envenimer alors que nous approchons de la date fatidique du 25 du mois, période de renouvellement des abonnements « Badgéo ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Où en est-on dans le conflit entre les buralistes strasbourgeois et la Compagnie du tram transfrontalier ?  ,
23 Nov 2017 | Profession
 

•• Il fut une époque où il était moins intéressant de s’approvisionner en Suisse. Mais avec ce qui se prépare en France, la donne est en train de changer. 

« On pense qu’on va perdre entre 25 et 30% de chiffre d’affaire sur le tabac, du fait des frontaliers qui font l’aller-retour tous les jours pour travailler en Suisse » affirme Laurent Gasperin, buraliste à Pontarlierdans un reportage de France 3 Bourgogne Franche-Comté du 19/20 du 20 novembre.

« Les clients frontaliers nous en parlent déjà », confie Sylvie Roy, responsable d’un point de vente tabac en Suisse. « Ils commencent à nous demander à combien revient le paquet en euros, parce qu’ils ont eu une augmentation de trente centimes. On a des paquets qui sont moins chers chez nous (moins de 7 euros, ndlr) ».

•• « Je pense que concomitamment à l’augmentation du prix du tabac qui est décidée – et on a senti la fermeté du côté du Gouvernement – il est indispensable qu’on conduise une politique de durcissement des peines et d’accompagnement de la filière » ajoute la députée LR, Annie Genevard, qui a récemment déposé une proposition de loi pour lutter contre le commerce illicite du tabac. Proposition qui intègre la collecte de statistiques sur ce marché parallèle par un organisme indépendant (voir Lmdt du 4 octobre). Lire la suite »

13 Nov 2017 | Trafic
 

Plutôt moqueur, dans La Voix du Nord, le propriétaire d’un magasin de tabac à Quiévrain (Belgique) au moment de la hausse des prix du 13 novembre. Prudent (tout n’est pas moins cher en Belgique), il n’attend pour autant un afflux massif. Il compte surtout sur les habitués.

En tout cas, ce dimanche 12 novembre, il y a les Français qui se garent vite fait à la frontière, pour aller dans un « shop » et refaire leur stock de cartouches et de tabac à rouler. Et puis, il y a ceux qui viennent en couple ou en famille dans un magasin qui a des allures de cave d’Ali Baba, planté à l’entrée de Quiévrain, ville saloon.

•• Un homme attend « sa copine », devant un magasin, avec le chien en laisse. Ils viennent de Ham, font le trajet chaque mois « depuis des années ». Il fume, elle aussi. Par seaux de 500 grammes. Le prix du tabac, ici, vaut le déplacement, tout autant que celui des tubes, déclinés en nombreuses marques. Le chien patiente, habitué. L’économie réalisée par mois avoisine les 400 euros. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Hausse des prix du 13 novembre : « les Français sont gentils »  
12 Nov 2017 | Profession
 

Ce matin, à la préfecture de Foix, le ministre de l’Action et des Comptes publics reçoit une délégation de buralistes dans le cadre d’une table-ronde de travail (voir Lmdt du 11 novembre). Gérald Darmanin sera accompagné de Rodolphe Gintz (directeur général de la Douane).

Les médias locaux ont déjà annoncé que le ministre se rendra ensuite à la brigade d’Ax-les-Thermes. Un déplacement à la frontière andorrane étant suspendu aux conditions météo.

•• À la veille d’une nouvelle augmentation des prix du tabac (voir Lmdt du 8 novembre), les buralistes participants à la table-ronde viendront de l’Ariège, de Haute-Garonne et des Pyrénées-Orientales.

Ils seront accompagnés de Philippe Coy, Sophie Lejeune (secrétaire générale de la Confédération), Gérard Vidal (président de la fédération des buralistes d’Occitanie), Gérard Maury (président des buralistes de l’Ariège), Alain Lirola (Pyrénées-Orientales) et Thierry Arnaudin (Hautes-Pyrénées).

Une quinzaine de buralistes au total.

Rappelons que leur dernière manifestation sur place remonte à mars dernier (voir Lmdt du 19 mars).

•• Le sujet de la concurrence déloyale d’Andorre – qui ne peut que s’aggraver dans des proportions dramatiques avec la perspective d’un paquet à 10 euros – sera largement évoqué.

Andorre qui inonde la France avec son tabac pas cher grâce à :
• une noria d’autocars amenant leurs acheteurs réguliers de multiples points de départ en France (voir Lmdt du 11 mars) ;
• des « passeurs à pied » dans la montagne comme autrefois (voir Lmdt du 5 août) ;
• des convois de véhicules forçant les barrages douaniers (voir Lmdt du 14 septembre) ;
• des réseaux utilisant des mineurs (voir Lmdt du 9 novembre).

Tout cela pour approvisionner quotidiennement des hauts lieux du marché parallèle comme à Toulouse (voir Lmdt du 13 juin) ou à Nîmes (voir Lmdt du 16 juillet). Mais aussi dans la région parisienne (voir Lmdt du 16 janvier).

•• Cette table-ronde « témoignages » se tient aussi alors que le nouveau président de la Confédération et son équipe négocient avec Bercy de nouvelles mesures d’accompagnement et de soutien au réseau afin de permettre aux buralistes de traverser les turbulences que tout le monde attend avec les prochaines augmentations de prix (voir Lmdt du 27 octobre).

On ne va donc pas parler que de tabac, ce matin, à la préfecture de Foix.

7 Nov 2017 | Profession
 

Première hausse du prix du tabac ce lundi 13 novembre (voir Lmdt du 7 novembre) avant les augmentations progressives, à partir de mars 2018, pour atteindre 10 euros en novembre 2020 … les buralistes valenciennois regardent du côté de la Belgique, leur concurrente si proche. 

•• « Les gens l’ont déjà anticipée et ils sont allés s’approvisionner massivement en Belgique, dès l’annonce du paquet à 10 euros, cet été », soupire, dans La Voix du Nord de ce mardi 7 novembre, Joël Delbove, président de la chambre syndicale des buralistes, dont le bar-tabac est situé à 15 kilomètres de la frontière.

« J’avais des clients fidèles et, par rapport à leur porte-monnaie, ils me disent qu’ils vont maintenant en Belgique. Sur le tabac à rouler par exemple, c’est 50 % moins cher… ». Avec le paquet à 10 euros, ça « va faire mal, ça va être une catastrophe. 46 % du tabac fumé à Valenciennes provient déjà de Belgique ». Lire la suite »

3 Nov 2017 | Trafic
 

Des habitants de l’Aube n’hésitent pas à faire des centaines de kilomètres afin d’acheter leurs cigarettes au Luxembourg …

Pour comprendre, un journaliste (non-fumeur) de L’Est Éclair (édition du 2 novembre) a suivi les pérégrinations commerciales de deux d’entre eux.

•• Tout a démarré, pour ce journaliste, par une discussion avec son beau-frère résidant à Marigny-le-Châtel (à une trentaine de kilomètres de Troyes) : « je suis parti avec des copains à Esch-sur-Alzette, à la frontière luxembourgeoise, pour acheter des cigarettes et de l’alcool (…) Nous étions six dans mon monospace. On a acheté chacun trois cartouches, trois pots de tabac, plus de l’alcool dans une petite boutique à l’entrée de cette commune frontalière ».

•• Le journaliste a décidé, alors, d’aller vérifier sur place. Environ 8 heures de route aller-retour pour 24 litres de carburant (à 1,20 euro le litre de gasoil acheté en France). Et là-bas, Laura, une des vendeuses du commerce luxembourgeois, lui a confirmé : « notre boutique est très connue. Beaucoup d’Aubois viennent acheter leur tabac et leur alcool. On le sait grâce à nos cartes de fidélité. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Entre l’Aube et le Luxembourg : reportage sur un trafic de tabac très ordinaire