Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Juin 2018 | Profession
 

Réaction des buralistes des Alpes-Maritimes dans les médias locaux ce lundi 11 juin, portée par Christian Walosik, président départemental et administrateur de la Confédération. Ce week-end, la chambre syndicale tenait son assemblée générale, à Saint-Laurent-du Var, alors que la publication de la nouvelle liste des prix (voir Lmdt du 10 juin) annonçait une hausse de 10 à 30 centimes de certains paquets parmi les moins chers. 

•• « L’Italie vend en moyenne le tabac 30 % moins cher. À chaque augmentation, l’écart entre eux et nous se creuse un peu plus. La contrebande est de plus en plus accrue. 

« Entre Nice -Nord et Menton, un paquet sur deux consommé provient d’ItalieTous les vendredis, un bus part de Nice direction Vintimille. Ceux qui montent n’y vont pas forcément pour acheter des légumes. Ceux qui fument repartent avec des cartouches. Ceux qui ne fument pas en rapportent à leur famille et leurs amis. »

« Qu’il y ait un peu plus de contrôles aux frontières. Et que les sanctions soient plus dissuasives. La plupart s’en tirent, quand ils se font prendre, en se faisant simplement confisquer la marchandise.

•• Ce qu’on aimerait c’est que dans les pays frontaliers, le prix du tabac augmente également. Le candidat Macron avait dit qu’il y aurait une harmonisation des prix sur le tabac en Europe … Ces dix dernières années, dans le secteur de Menton, la moitié des buralistes ont fermé. Certains collègues sont en grande difficulté. Dans ce métier, si on ne se diversifie pas on n’a pas d’avenir. »

28 Mai 2018 | International
 

Gibraltar est sous pression. Cette enclave britannique sur la côte espagnole, face au Maroc, doit gérer le « Brexit » au moment où Londres cherche à obtenir plus de transparence fiscale dans ses territoires d’outre-Mer : Gibraltar ainsi que les Iles Caïman et les Iles Vierges. Mais en Espagne, c’est de Gibraltar que provient une part importante du tabac que l’on trouve sur le marché parallèle (voir Lmdt du 29 avril 2018 et du 25 mai 2017).

•• Dans ce contexte, on suivra avec intérêt les propos du chef du gouvernement de Gibraltar, Fabian Picardo, lors d’un entretien au Diario de Sevilla (édition du 20 mai). Une déclaration que l’on rapprochera d’une autre, celle du chef du gouvernement andorran, récemment (voir Lmdt du 6 mai 2018). Dans le genre : « noyer le poisson ».

Diario de Sevilla : il y a de la contrebande de tabac qui s’effectue depuis Gibraltar, que faites-vous ?

Fabian Picardo : « il y a de la contrebande qui sort de Gibraltar, car là où il y a un marché légal, il y a aussi un marché illégal. Mais il y a aussi du tabac qui sort de Ceuta (enclave espagnole sur la côte marocaine), des Canaries et d’Andorre. Reste que le rapport Sun de KPMG (voir Lmdt du 5 juillet 2017) révèle qu’il y a plus de tabac sortant d’Espagne qu’il n’en rentre. Il y a 2,6 milliards de cigarettes qui partent du territoire espagnol à destination de la France et du Royaume-Uni ». Lire la suite »

23 Mai 2018 | Trafic
 

Les contrôles routiers, organisés par la douane toulousaine ce week-end de la Pentecôte, ont permis d’intercepter 375 cartouches de cigarettes en provenance d’Andorre. Sachant que ces cigarettes, qui devaient effectivement être revendues dans la région toulousaine, ont été découvertes à bord de deux véhicules. 

Le premier transportait pas moins de 250 cartouches de cigarettes.

Quant au second, il avait vainement essayé d’éviter un contrôle … les douaniers y ont trouvé 125 cartouches.

13 Mai 2018 | Profession
 

Le 15 novembre dernier, le député de l’Aube Gérard Menuel (Les Républicains) avait posé une question écrite au ministre de l’Action et des Comptes publics « sur l’avenir des buralistes » confrontés à « une mesure nouvelle dite de santé publique, le paquet à 10 euros ».

•• Une réponse a été publiée au Journal Officiel, le 27 février. Elle servira probablement pour d’autres questions de même nature.

Mais cela vaut la peine de revenir dessus, en cette période propice aux déplacements, touristiques ou non, chez certains de nos voisins dont les prix du tabac et des carburants restent attractifs.

•• Bien sûr, la réponse évoque l’accord qui a débouché sur un nouveau Protocole entre le Gouvernement et la Confédération (voir Lmdt du 4 février). Lire la suite »

6 Mai 2018 | International
 

Antoni Martí, chef du gouvernement andorran (voir Lmdt du 16 mars), a accordé, ce 1er mai, une interview à France Bleu Occitanie / Roussillon sur le rapprochement de la principauté avec l’Union européenne. Où il est largement question de tabac … Extraits. 

•• « L’Andorre est situé en plein continent européen. Le souci de l’Andorre c’est de diversifier son économie. Dans une Europe qui est à chaque fois plus fermée, l’Andorre a fait un défi vers l’ouverture européenne. Voilà un petit pays qui pourrait être eurosceptique mais qui fait du rapprochement un enjeu majeur de son avenir. Déjà, en 1992, on a signé un accord douanier pour prévenir le problème du tabac, si problème il y a » (sic).

« Emmanuel Macron a dit qu’il allait passer le prix du tabac à 10 euros. En Belgique, en Italie, en Espagne, le prix du tabac est moins cher. Le pays qui a le plus fort différentiel c’est l’Andorre.

•• « Le tabac qui vient d’Andorre représente 0,5 % de ce qui est fumé en France. Mais l’Andorre s’est engagée. Et il faut que les Andorrans et que les Français sachent que le gouvernement veut mettre en place un commerce responsable. Lire la suite »

5 Mai 2018 | Trafic
 

Double page spectaculaire -dans l’édition de ce jour de L’Est Républicain – sur le travail de la Douane-division Lorraine Nord (216 hommes).

« Le trafic de tabac dans l’œil de la Douane » : entre les fumeurs en quête d’économies et ceux qui font commerce de ce trafic rémunérateur.

Extraits. 

•• Deux véhicules sont stationnés à la frontière du Luxembourg, le long de l’A31. Les agents fixent le flot continu. Ils reconnaissent certaines plaques de frontaliers. Ils recherchent plutôt celles qu’ils ne connaissent pas. Mieux : les immatriculations qui viennent de loin. « Quand on vient de Haute-Saône, des Vosges, de l’Yonne ou de Lyon, il y a de fortes chances qu’on vienne chercher d’importantes quantités. »

Les occupants d’une vieille Mégane rouge sont interceptés. Les deux hommes sont isolés, « pour voir s’ils donnent les mêmes explications. » D’où viennent-ils ? Où vont-ils ? « Eux ont plus un profil stup », souffle un agent. Rien n’est trouvé … Lire la suite »

30 Avr 2018 | Profession
 

« Très vite, dans la semaine qui a suivi, on a constaté une diminution des ventes », commente Patrice Soihier (président de la chambre syndicale des buralistes du Bas-Rhin) à France Bleu Alsace, ce dimanche 29 avril, deux mois après la hausse du 1er mars.

Et chiffre à l’appui : les livraisons de tabac ont chuté de 24 % chez les buralistes bas-rhinois en mars 2018, par rapport au même mois en 2017.

•• Preuve que la diminution des ventes se fait plus ressentir aux frontières qu’ailleurs, la diminution des livraisons a été inférieure au niveau national, à hauteur de 19 % (voir Lmdt du 6 avril). Dans son établissement à Obernai, plusieurs clients confient à France Bleu franchir plus régulièrement la frontière allemande ou luxembourgeoise, depuis quelques semaines, afin de s’approvisionner à bas prix. Lire la suite »

26 Mar 2018 | Observatoire
 

Dans son « Tableau de bord Tabac 2017 », l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies constate la baisse des ventes de tabac dans le réseau officiel (passant en dessous de 55 000 tonnes / voir Lmdt des 8 et 9 janvier) ainsi que la progression des indicateurs relatifs à l’arrêt du tabac (voir Lmdt du 20 mars).

Pour compléter son analyse concernant le recul des ventes officielles sur le territoire français, l’OFDT décrypte l’évolution des ventes dans les zones françaises frontalières, « pour mieux cerner les variations des achats de tabac dans les pays limitrophes ». En précisant qu’il s’agit des achats dans un commerce à l’étranger (pratiqués par un fumeur sur cinq). Résultats.

•• En 2017, les ventes de cigarettes ont encore reculé dans l’ensemble des zones frontalières, hormis les départements limitrophes de la Belgique (+ 0,3 %). Lire la suite »

19 Mar 2018 | Trafic
 

Depuis près d’un an, un homme d’une quarantaine d’années résidant à Pont-sur-Yonne se rendait régulièrement au Luxembourg pour s’approvisionner en cigarettes qu’il revendait ensuite à « ses clients » dans le nord de l’Yonne. Le trafic a pris fin dans la nuit du 15 au 16 mars, avec son interpellation, après une enquête de quatre mois.

Une étroite surveillance mise en place par les gendarmes a permis de connaître précisément le jour et l’heure de son nouveau voyage au Luxembourg. Les enquêteurs l’ont suivi et ont attendu qu’il revienne à son domicile pour l’interpeller. Lire la suite »

19 Mar 2018 | Trafic
 

Pas moins de 39 000 véhicules traversent chaque jour la frontière franco-belge par l’autoroute A2, passant sous les yeux de la brigade des douaniers de Saint-Aybert (Nord).

Dans leur ligne de mire, plus que jamais, le tabac venant de Belgique et du Luxembourg, selon un reportage de La Voix du Nord.

•• Un « stop stick » à la main, pour immobiliser les éventuels récalcitrants qui refuseraient d’obtempérer, les douaniers s’apprêtent à contrôler les automobilistes. La brigade opère désormais plus de contrôles : « avec l’augmentation des prix, automatiquement, les gens vont vouloir ne pas payer aussi cher. Ça augmente les risques de contrebande. »

•• L’un des douaniers fait signe à une 306 bleue qui se gare sur le bas-côté. Les deux jeunes gens, qui sont originaires d’Abscon et de l’Yonne, ont bien été acheter du tabac de l’autre côté de la frontière : un pot chacun. Les quantités sont tout à fait légales, les douaniers les laissent donc repartir. « On fait des saisies de tabac tous les jours » explique, toutefois, l’un des agents des douanes. Lire la suite »