Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2020 | Associations
 

Dans un communiqué – diffusé juste avant cette Journée mondiale sans Tabac – le Comité national contre le Tabagisme se réjouit de la baisse continue du tabagisme en France, annoncée dans le dernier BEH (Bulletin épidémiologique Hebdomadaire) de Santé Publique France (voir 26 mai). 

•• Cependant, il tempère en signalant que les chiffres publiés montrent une baisse (de -1,4 point) moins significative par rapport aux deux années précédentes. « Certains indicateurs comme la baisse de la prévalence chez les 18-24 sont encourageants mais mitigés car cette baisse concerne uniquement les femmes.

« L’ampleur de la consommation globale, particulièrement chez les personnes les plus démunies (chômeurs, non diplômés), est en hausse par rapport à l’an dernier » poursuit-il.

•• Ces résultats « montrent bien cependant la nécessité d’une mobilisation sans faille et énergique pour réduire la consommation de tabac ».

« (…) Des progrès doivent être faits : trop de dispositions demeurent inappliquées comme l’interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs. Par ailleurs, l’industrie du tabac poursuit sans relâche ses efforts de marketing afin de promouvoir ses nouveaux produits et la période de la crise de la Covid-19 a été utilisée pour diffuser une communication visant à redorer l’image de cette industrie ».

•• « À la veille de la Journée mondiale sans Tabac, qui cette année dénonce les tactiques utilisées par l’industrie du tabac et les industries connexes pour attirer les jeunes générations (voir 26 mai), il est donc essentiel de décrypter le double jeu de l’industrie pour attirer toujours plus de consommateurs au détriment de la santé des individus. »

•• « Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire le tabagisme et soutenir activement les mesures associées » déclare le président du CNCT Yves Martinet.