Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mai 2016 | Observatoire
 

Fumeurs lycée mineursComme à chaque « Journée mondiale sans tabac », la Smerep (Sécurité sociale et mutuelle étudiante) vient de publier un pouls sur la consommation de tabac et de cannabis chez les jeunes Français (voir Lmdt des 13 mai 2015 et 15 mai 2014).

De l’enquête, menée par Opinion Way auprès de 1 154 étudiants et 834 lycéens, il ressort qu’un quart des étudiants et 20 % des lycéens interrogés se déclarent fumeurs. Et que les fumeurs de cannabis sont en progression.

•• 79% des lycéens interrogés affirment ne pas être fumeurs, mais un élève sur dix déclare fumer quotidiennement et 20% d’entre eux se déclarent « fumeurs » occasionnels.

Plus d’un quart des étudiants se déclarent fumeurs, et 15% affirment fumer des cigarettes quotidiennement.

On se situe donc entre la dernière étude nationale –  avec plus de 30 % de jeunes de 17 ans fumeurs (voir Lmdt du 22 avril 2015) – et les moins de 30 % de la récente étude « Paris sans tabac » (voir Lmdt du 10 mai 2016).

Près des trois quarts des lycéens fumeurs affirment ne pas vouloir arrêter dans les 12 prochains mois, un tiers assurant ne pas sentir la dépendance de la cigarette et plus de la moitié d’entre eux déclarant que fumer constitue pour eux un plaisir qu’ils ne souhaitent pas abandonner.

64% des étudiants sondés disent ne pas vouloir arrêter de fumer dans les 12 prochains mois.

•• 17 % des étudiants et 9% des lycéens affirment avoir déjà consommé du cannabis. Une proportion qui progresse lorsque l’on se concentre sur les jeunes d’Ile-de-France.

Plus d’un tiers des étudiants et 15% des lycéens franciliens déclarent en avoir déjà consommé.

Parmi les étudiants ayant déjà fumé du cannabis, près de la moitié d’entre eux (48%) en consomme toujours. 60% des lycéens ayant déjà consommé n’ont pas abandonné la pratique et un quart d’entre eux consomment davantage ou plus régulièrement.