Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Août 2020 | Profession
 

C’est l’heure des comptes après la crise de Presstalis et sa reprise par France Messagerie (voir 2 juillet) … « Une grosse perte » pour deux tabac-presse à Meyzieu (métropole de Lyon), selon Le Progrès.

•• « Sur deux mois, j’ai perdu 10 000 euros de chiffre d’affaires », déplore un buraliste qui a vu les arrivées de journaux nationaux s’amoindrir durant des semaines. « Durant le confinement, j’ai bien vu que certains clients étaient passés aux journaux sur Internet. Le format papier est totalement remis en question. »

•• « C’était trop calme, on a perdu 70 % du chiffre d’affaires sur la presse. On n’a jamais fermé mais c’était comme si on l’était », précise un collègue, regrettant au passage le nouveau système de diffusion qu’il estime trop compliqué. « Il y a plusieurs éditeurs, plusieurs chauffeurs … Avant, il n’y en avait qu’un seul et c’était bien plus simple ! ».

•• Le soutien financier exceptionnel apporté par l’État est le bienvenu (voir 19 août) : « ça va rattraper 30 % des pertes, ce n’est pas tout mais c’est déjà bien. Il faut toujours penser à certains secteurs qui n’ont pas reçu une seule aide pour faire face à la crise sanitaire ».