Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Août 2020 | Profession
 

Le décret sur l’aide « exceptionnelle » octroyée par le Gouvernement aux diffuseurs de presse – considérablement gênés par les soubresauts de la fin de Presstalis et de la naissance au forceps de France Messagerie (voir 11 août, 2 juillet et 4 juin) – a été publié au Journal Officiel du 15 août (voir 17 août). Ce qu’il faut en retenir :

•• Le décret institue une aide exceptionnelle, au titre de l’année 2020, pour les diffuseurs de presse qui font face à une situation d’urgence du fait des conséquences de la crise sanitaire et de la cessation de paiement de la principale entreprise de distribution de presse au numéro. Il vise à préserver le réseau de diffusion de la presse.

•• Sont éligibles : les exploitants de kiosques à journaux ; les diffuseurs de presse spécialisés ; les autres diffuseurs de presse.

•• Le montant de l’aide exceptionnelle est de 1 500 euros.

Il est porté à 2 000 euros pour les diffuseurs qui étaient approvisionnés par l’un des dépositaires centraux de presse des zones de desserte suivante : Ajaccio, Avignon, Bastia, Bobigny, Bordeaux, Crépy-en-Valois, Fréjus, Le Mans, Nancy, Nantes, Rennes, Toulouse et Tours.

Il est porté à 3 000 euros pour ceux approvisionnés par l’un des dépositaires centraux de presse des zones de desserte suivante : Lyon et Marseille.

•• L’instruction des dossiers de demande et le paiement de l’aide sont confiés à l’Agence de Services et de Paiement.