Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Juil 2012 | Associations
 

C’est hier, mardi 17 juillet, que le 39 89, la ligne de « Tabac info Service », a changé de prestataire. L’OFT (Office français de prévention du tabagisme), qui la gérait depuis dix ans, est remplacée par une entreprise privée : Direct Medica (voir Lemondedutabac des 29 et 31 mai, 8 juin).

Sur le site de Rue89, l’association, présidée par Bertrand Dautzenberg, a choisi cette date pour relancer la polémique en dénonçant un conflit d’intérêts avec l’industrie du médicament.

Selon l’OFT, Direct Medica « se vante ouvertement », sur son site, « d’activité de vente optimisée » aux pharmacies. « Parmi ses références, quatre des cinq laboratoires qui fabriquent les substituts nicotiniques et les traitements à l’arrêt ! », s’insurge l’Association.

L’Inpes (Institut national pour l’éducation à la santé), qui gère le marché d’attribution de la ligne, a réagi sur le site de Metro. « L’OFT est dépitée d’avoir perdu un marché, et de ne pas avoir obtenu gain de cause en justice », explique sa directrice générale, Thanh Le Luong. « Mais cette association aussi est rémunérée par les fabricants de substituts. Et là, elle porte préjudice à la crédibilité de cette ligne en faisant planer un doute dans l’opinion publique ».