Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Juin 2019 | Observatoire
 

Les prix à la consommation de produits alimentaires, d’alcool et de tabac varient énormément d’un État membre de l’Union européenne à l’autre, confirme – s’il le fallait – une étude d’Eurostat, publiée ce 20 juin. 

Les prix (absolus puisque l’étude ne tient pas compte du niveau de vie dans chaque pays), relevés en 2018, peuvent varier du simple au triple. Par exemple, le pain est 2,5 fois plus cher en Autriche qu’en Roumanie, le prix de la viande est 3,5 fois plus élevé en Suisse qu’en Pologne.

Eurostat s’est également intéressé aux prix du tabac et de l’alcool dans les 37 pays étudiés.

•• Au sein de l’Union européenne, ce sont les fumeurs bulgares qui peuvent assouvir leur addiction en déboursant le moins d’argent, avec des cigarettes moitié moins chères (49 %) par rapport au prix moyen européen du paquet de cigarettes. Par contre, les fumeurs irlandais (201 %) et britanniques (204 %) payent le double de ce prix moyen.

Et les fumeurs français ? Une fois et demi le prix moyen du paquet européen (141 %). Avant l’augmentation de mars dernier.

•• Quant à l’alcool, mieux vaut aller l’acheter en Bulgarie et en Roumanie (74 % du prix moyen) mais certainement pas en Islande. Ce pays bat le record de surcoût, toutes catégories de produits étudiés par Eurostat confondus, avec de l’alcool à 268 % du prix moyen européen.