Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2018 | Trafic
 

Les Échos de ce jeudi revient sur le vote d’avant-hier-soir au Sénat (voir Lmdt du 4 juillet) pour en faire une synthèse.

Intéressant, car cela traduit la façon dont les médias interprètent l’événement. Avec le message que cela fait passer au moment des départs en vacances et de leurs tentations de tourisme fiscal.

En tout cas, on y verra un coup de chapeau indirect à Gérald Darmanin qui, au moins, n’a pas hésité à réveiller la torpeur du débat sénatorial pour faire passer « à la hussarde » (voir Lmdt de ce jour) deux amendements qui pourraient servir de boussole, aux douaniers et forces de l’ordre, lors des contrôles routiers à venir. Même si le texte n’est pas encore passé à l’Assemblée nationale et encore moins promulgué.

•• « Le Gouvernement a profité de l’examen de ce texte pour faire passer un amendement durcissant la lutte contre la contrebande de tabac. Face à l’augmentation des prix du tabac, les ventes illicites sur Internet et les trafics transfrontaliers se développent à grande vitesse.

•• « Le texte voté mardi limite les quantités de tabac que les particuliers peuvent transporter sur le territoire national dans leur véhicule privé. Au-delà de quatre cartouches, ils seront sanctionnés. L’amende en cas de trafic illicite a été relevée et pourra se situer entre 1 000 et 5 000 euros. »

« Un message simple. Il faut se mettre à la place du lecteur, simple particulier : « risquer au moins 1000 euros d’amende pour 5 cartouches dans la voiture … ça fait réfléchir. »