Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Août 2018 | Profession
 

« Quand les cigarettiers nous enfument … Face au recul de leurs ventes, les fabricants parient sur le tabac chauffé, censé être moins nocif. Révolution ou simple astuce marketing ? » (sic).

La presse adore les copiés-collés. Ainsi, L’Express (édition du 8 août) nous sort une réplique d’un article déjà publié par les Échos Week End sur l’Iqos en particulier et le tabac chauffé en général (voir Lmdt du 6 mai).

Avec toujours cet intérêt curieux des journalistes sur une autre façon de consommer la nicotine et la formidable course technologique qui l’accompagne. Mais aussi – parce que l’on parle tabac – avec l’exercice obligatoire consistant à contrebalancer l’information initiale en jetant systématiquement l’opprobre sur des entreprises qui investissent. Ou en convoquant quelques experts militants anti-tabac qui n’ajoutent rien au débat scientifique.

De cet amalgame, nous extrayons quelques citations qui reviennent à l’essentiel :

•• Sur le fonctionnement innovant de l’Iqos (voir Lmdt du 19 juin) : « À l’ intérieur, il y a une lame qui chauffe, sans la brûler, la recharge composé de tabac compressé afin d’exhaler les arômes sous forme de vapeur de tabac, mais avec 90 à 95 % de produits toxiques en moins par rapport à une cigarette classique » (Julien Anfruns, directeur des Affaires publiques et de la Communication de Philip Morris France).

•• Sur le tabac chauffé : « une révolution technologique et sanitaire qui va tout simplement nous faire changer d’industrie » (Éric Sensi-Minautier, directeur des Affaires publiques, juridiques et de la Communication de British American Tobacco / voir Lmdt du 6 août et 26 juin).

Le tabac chauffé est « un produit révolutionnaire qui marie le meilleur de deux mondes, le potentiel de moindre nocivité des cigarettes électroniques et le vrai goût du tabac. »

•• Sur le statut des produits à tabac chauffé : « dans 11 pays en Europe, dont la France, l’Iqos est classé dans une catégorie à part (de la cigarette conventionnelle / ndlr), et cela sera également le cas de la Grande-Bretagne et de la Pologne en 2019 » (Julien Anfruns).

•• En tout cas, le tabac chauffé se retrouve sélectionné parmi les sujets d’été de la presse magazine. Ce doit être un signe.