Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Mai 2018 | Trafic
 

C’est l’histoire contrariée d’un particulier, banal trafiquant.

D’abord, tout est parti d’informations recueillies par des policiers locaux, prises en main par la Direction régionale de la Douane de Toulouse

•• Ensuite, munis d’une ordonnance de visite domiciliaire, des agents du bureau de la douane d’Albi et de la brigade des douanes de Montauban se sont présentés au domicile de ce particulier résidant dans le Tarn, ce dimanche 27 mai en tout début de matinée.

Sur place, bonne pioche : 26 cartouches de cigarettes et 10 bouteilles d’alcool ; tout cela en provenance d’Andorre.

•• L’intéressé a reconnu qu’il se livrait assidûment à la revente de produits acquis dans la Principauté. Difficile de le nier au regard du carnet de ses comptes achats/reventes et des tickets de caisse conservés.

À première vue, les agents ont calculé que le « chiffre d’affaires » mensuel du contrevenant s’élevait à … au moins 2 000 euros.

•• Épilogue de l’histoire : à la fin de la retenue douanière, l’individu a été remis aux services de police et placé en garde à vue à la demande du Parquet.

(Voir Lmdt des 23 mai et 17 avril).