Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Que ce soit dans un kiosque ou en magasins, il sera bientôt illégal de vendre des cigarettes à des mineurs dans le canton de Genève.

C’est en tout cas ce qu’espère le Conseil d’État qui a adopté un projet de loi en ce sens, ce 29 août. Le parlement cantonal devra encore se prononcer. 

•• La limitation de la vente de cigarettes reste en Suisse une affaire cantonale. Genève est seul parmi les cantons romands à ne pas avoir encore légiféré sur la question. Vaud, Neuchâtel et le Jura ont fixé à 18 ans l’âge minimum pour acheter du tabac. Fribourg et le Valais à 16 ans.

Dans le reste du pays, seul Schwyz (en Suisse centrale, près de Lucerne) n’impose pas de restriction.

•• La prochaine interdiction genevoise vise les cigarettes, les échantillons gratuits distribués en soirée mais aussi la cigarette électronique. Quant aux distributeurs dans les bars, le canton imagine qu’ils ne soient plus accessibles au public, le consommateur devant, par exemple, passer par le serveur pour tout achat.

Le Service de la Santé et l’Office de l’Inspection du Travail seront chargés de vérifier l’application du texte. Par ailleurs, la future loi promet des amendes de 1 000 à 80 000 francs suisse (880 à 70 600 euros) aux contrevenants, ainsi que la possible fermeture des commerces fautifs.