Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Déc 2018 | E-cigarette, International
 

Selon La Tribune de Genève de ce 30 novembre, tout indique que le leader américain de la cigarette électronique, Juul Labs, se lancera d’ici à Noël sur le marché suisse. 

Rappelons que l’importation et la vente de flacons d’e-liquide avec nicotine y sont désormais autorisées (voir Lmdt du 30 avril). Juul dévoilera mardi, à Zurich, son plan de bataille. 

Juul Labs (voir Lmdt des 4 octobre et 29 novembre) commence ainsi la conquête de l’Europe avec sa vapoteuse en forme de clé USB. Depuis le 17 juillet, la distribution de l’article a commencé en Grande-Bretagne (voir Lmdt du 23 juillet). Et ces prochains jours, ce sera donc en Suisse, avec un partenaire de poids.

•• Dirigée par Jonathan Green, la société Juul Labs Suisse a ainsi choisi le groupe Valora. Spécialisé dans le commerce de détail (alimentaire, kiosques, etc.), l’entreprise bâloise dispose en Suisse d’un réseau de 900 magasins, souvent situés dans des gares de chemin de fer. À cela s’ajouteront plus d’une vingtaine de commerçants indépendants.

•• Juul Labs et Valora n’ont pas manqué de prendre des précautions en termes d’image. Le distributeur s’est ainsi engagé à respecter le code de conduite de l’organisation Swiss Vape Trade Association (voir Lmdt du 20 septembre). Du coup, la société devrait se donner les moyens, en magasin et sur le Net, d’éviter toute vente d’e-cigarette à des mineurs. Ceux-ci ne peuvent pas non plus apparaître dans des publicités pour l’e-cigarette Juul.

Le fabricant de ce produit a lui-même annoncé, dans l’hebdomadaire zurichois NZZ am Sonntag, qu’il avait souscrit, le 14 novembre, aux règles de conduite fixées par la Swiss Vape Trade Association.

•• Cela relance les rumeurs d’un tout prochain lancement en France. Celles-ci font état de grosses annonces pour le début de l’année. Dans des boutiques spécialisées ? Chez les buralistes ? (Voir Lmdt du 16 septembre).