Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Fév 2017 | Profession
 

Une cinquantaine d’employés de Seita Riom, avec l’intersyndicale CGT/Unsa, se sont rendus, ce jeudi 9 février, à l’Hôtel de Région à Lyon pour rencontrer Laurent Wauquiez.

Ils réclamaient une « table-ronde » pour présenter leur projet alternatif, concernant toute la filière tabac, aux différents ministres concernés avant le démarrage du plan social qui doit se mettre en place le 7 mars (voir Lmdt du 12 janvier).

• Ils n’ont finalement pas rencontré le président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, mais Martial Saddier, vice-président délégué aux entreprises, à l’emploi, au développement économique.

Cette rencontre avait été demandée par les salariés de Seita suite à l’engagement de Laurent Wauquiez, le 16 décembre dernier, d’organiser une « table-ronde » avec les élus locaux et les représentants des salariés. Le rendez-vous n’ayant pas encore eu lieu, l’élu communiste Boris Bouchet, (conseiller régional et municipal à Riom) a toutefois invité le président de la Région à signer une pétition commune des salariés, des planteurs de tabac et des buralistes (voir Lmdt du 20 janvier).

Sachant que les salariés et les syndicats veulent porter leur projet au niveau national et rapidement, avant le plan social pour l’emploi (PSE).

• La veille, mercredi 8 février, des élus de tous bords – les députés Christine Pirès-Beaune (PS) et Jacques Bernard Magner (PS), le président du Conseil départemental Jean-Yves Gouttebel (PRG), le maire de Riom Pierre Pécoul (sans étiquette) et le président de Riom Limagne et Volcans, Frédéric Bonnichon (LR) – ont été reçus à Paris par Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’Industrie. Ce dernier aurait laissé peu d’espoir sur la suite de cette démarche …

Concernant la demande des syndicats d’une « table-ronde » avec les différents ministres concernés, Christine Pirès-Beaune a porté le courrier à Marisol Touraine, Stéphane Le Foll et Christian Eckert.

Pour les salariés de Seita, la mobilisation continue, avec des opérations de tractage avant une manifestation interprofessionnelle, ce jeudi 16 février, reprend La Montagne.