Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Avr 2018 | Trafic
 

On ignore si cela est dû à une fiche-tabac (voir Lmdt du 6 avril) mais un simple « renseignement », cela peut fonctionner. 

Tout comme la coopération sur le terrain entre gendarmes et douaniers. 

Ainsi, c’est sur renseignement que les douaniers et gendarmes de la brigade du Trait (Seine-Maritime) ont perquisitionné le domicile d’un homme soupçonné de trafic de tabac, ce samedi 7 avril.

Le tuyau était bon puisqu’y étaient entreposés deux cartons de cartouches de cigarettes et des pots de tabac. Au total, environ 25 kilos de tabac. La marchandise de contrebande a été saisie pour destruction et une procédure est lancée contre le trafiquant présumé.