Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Nov 2019 | Profession
 

Vionnais pur souche, Guillaume Régner, 32 ans, ne pouvait pas laisser tomber le dernier commerce de la commune de Vion (1 400 habitants au sud du département, à 8 kilomètres de Sablé-sur-Sarthe). Il a repris, puis rénové « La Grange », bar-tabac multi-services qui a réouvert ce 15 novembre.

•• Lui qui a parcouru pendant plus de dix ans les stations de montagne et balnéaires, en tant que cuisinier, a décidé de s’installer chez lui, à Vion, plutôt que dans une grande ville.

« Depuis deux ou trois ans, j’envisageais de me poser. En début d’année, j’ai appris depuis mon lieu de travail dans le Sud que le café était en liquidation totale » confie-t-il à Ouest France (édition 12 novembre).

« J’ai été choqué par sa fermeture. Personnellement, je ne l’ai pas souvent fréquenté puisque j’étais loin. Mais mes parents y allaient régulièrement. C’est le dernier commerce de la commune. Même les plus vieilles personnes d’ici que je côtoie l’ont toujours connu. On n’a pas le droit de le laisser fermer ».

•• Son premier objectif a été de redonner des couleurs à l’établissement. Quand il a passé la porte la première fois en septembre, il y a eu des émotions et des mauvaises surprises … À l’abandon depuis quelque temps, certaines parties étaient sur le point de s’effondrer. Il a dû tout refaire ou presque, avec le soutien de la municipalité.

Des travaux qui ont duré trois mois : « la structure reste la même, mais le bar est changé et le restaurant refait. J’ai modernisé l’aménagement en gardant l’esprit du lieu et l’historique ».

•• À partir de décembre : il souhaite développer son péché mignon – la restauration – en travaillant avec les producteurs locaux. En mode circuit court.