Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Fév 2021 | Trafic
 

Non seulement, les points de revente à la sauvette de tabac se multiplient à la sortie des gares de la banlieue parisienne – comme à Noisy-le-Sec (voir 28 janvier 2021) ou à Châtillon (voir 31 août 2020) – mais les violences se multiplient entre revendeurs (voir 18 août et 28 septembre 2020). 

Ainsi, un homme de 77 ans a été grièvement blessé après s’être retrouvé au milieu d’un règlement de comptes entre des vendeurs à la sauvette de la gare de Garges-Sarcelles. Son pronostic vital restait engagé, trois jours après les faits.

•• Pour avoir été agressé ce vendredi 12 février par un concurrent, un vendeur à la sauvette a décidé de régler ses comptes, probablement dans un contexte de lutte de territoire.

Aux alentours de 16 heures le lendemain, il est apparu sur le parvis de la gare RER de Garges-Sarcelles. Muni d’une barre de fer, il a tenté de porter un coup violent au niveau de la tête d’un vendeur concurrent mais l’autre est parvenu de justesse à esquiver le coup. Dans le mouvement, un passant de 77 ans est bousculé et chute dans les escaliers, sa tête heurtant violemment le sol.

•• L’auteur du coup de barre de fer, désigné par les témoins de la scène, a pu être interpellé par les policiers qui sont intervenus rapidement. Le vendeur à la sauvette qui a évité le coup a, lui, pris la fuite.

Le suspect, âgé de 47 ans, issu de la communauté sri-lankaise, a été présenté ce mardi 16 février à un juge d’instruction de Pontoise, le parquet ayant ouvert une information judiciaire pour « violences volontaires avec une incapacité totale de travail (ITT) de plus de 8 jours et avec arme ». Mis en examen, le suspect a été placé en détention provisoire.