Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Mar 2017 | Profession
 

Une organisation bien maîtrisée ; le cadre spacieux et confortable du Centre des Congrès Les Atlantes des Sables d’Olonne ; une forte implication des chambres syndicales de la fédération : ce sont les ingrédients qui ont compté dans la réussite du premier salon régional de la proximité, organisé par la fédération des buralistes de l’Ouest, ces dimanche 19 et lundi 20 mars (voir Lmdt du 18 mars).

Sourires aux lèvres de rigueur dans les 43 stands de ce salon : parmi les exposants et les visiteurs. La plupart d’entre eux se connaissent déjà bien mais là, ils se sont retrouvés dans un contexte privilégié, en dehors de l’activité quotidienne des établissements.

•• Le succès très visible des stands proposant de la cigarette électronique est venu témoigner d’un constat partagé par tous : le marché global de l’e-cigarette est toujours en croissance, dans la région Ouest du moins. Et beaucoup de buralistes y ont encore des marges de progression, notamment avec le repli des boutiques. Encore faut-il que ces mêmes buralistes stabilisent à terme leurs relations avec les fournisseurs qu’ils se sont choisis.

Tel est l’enseignement de l’une de ces conversations que l’on pouvait capter dans les couloirs d’un salon résolument orienté business.

•• Autre dominante : la diversification. Vins, cadeaux, boisson énergisante, etc. Avec beaucoup de conseils dispensés par les exposants. Du genre « pas vu, pas vendu ». Banal, mais pas toujours facile à mettre en œuvre. D’où l’intérêt d’en parler, une bonne portion de brioche vendéenne en partage.

Et puis … c’est tellement plus agréable de traiter ces sujets à marges plutôt que d’évoquer, pour s’en désoler, l’effet « plombant » du paquet neutre. Voilà en quoi ce salon aussi régional que convivial est tombé à point.

•• Les organisateurs vont tirer le bilan de cette première expérience. Mais d’ores et déjà, il était constaté une participation supérieure aux « rassemblements » organisés, auparavant, par la même fédération (voir Lmdt du 11 avril 2015 et 6 avril 2014).