Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Juil 2018 | Trafic
 

Outre l’importance de son volume (10 tonnes) la spectaculaire saisie, annoncée la semaine dernière par la Douane de Dunkerque (voir Lmdt du 24 juillet), a attiré l’attention des spécialistes de par la nature même des produits découverts : des cigarettes de la marque « Toros2005 » jusqu’ici inconnue, tant sur les marchés français que britannique (puisqu’on ne sait pas encore la destination réelle du conteneur qui provenait d’Abidjan).

•• En fait, il semblerait que ces cigarettes proviennent du Moyen-Orient ; plus précisément d’un fabricant « avec une longue histoire dans le commerce illicite » selon un observateur qui cite une autre de ses marques controversées : « Business Royals ».

•• Mais la marque « Toros2005 » est surtout présente dans un pays où elle n’est pas du tout homologuée : la Turquie.

Des cigarettes produites par un fabricant identifié mais diffusées sur un marché où elles ne sont pas homologuées : nous sommes dans le cas de ce que l’on appelle une « marque blanche » ou « illicit white » (voir Lmdt des 17 décembre 2017 et 13 juillet 2016).

« Toros2005 est l’une des marques blanches les plus communes sur le marché domestique turc depuis les cinq dernières années » souligne notre observateur. Déjà, en 2011, deux conteneurs de « Toros2005 » avaient été interceptés à Istanbul dans le cadre d’une opération coordonnée entre l’Olaf et les douanes turques.

•• Reste, effectivement, à savoir quelle était la destination réelle du conteneur saisi à Dunkerque : la France ou le Royaume Uni ?

Mais 10 tonnes … c’est déjà significatif.