Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Mai 2020 | Trafic
 

Sous le manteau, ils ne proposaient pas des brins de muguet … mais des paquets ou cartouches de cigarettes à un prix défiant toute concurrence.

Ce vendredi 1er mai, les policiers ont intercepté – à trois reprises – des vendeurs à la sauvette de cigarettes qui faisaient leur business, en plein centre de Saint-Étienne.

•• De fait, tôt le matin à 6 h 30, les fonctionnaires de la Brigade Anticriminalité ( BAC ) ont surpris, en flagrant délit de trafic de tabac, un jeune de 17 ans. Il était en possession de plusieurs paquets de Marlboro et Winston. Sans domicile fixe, il s’est vu infliger un rappel à la loi.

•• Vers 13 h 50, c’est au tour d’un homme de 20 ans qui se livrait, lui aussi,  au même type de commerce illégal. Les paquets lui ont été retirés et le contrevenant a fait, également, l’objet d’un rappel à la loi.

•• À 20 h 15, les agents de la BAC qui surveillaient le petit « manège » d’un homme, à proximité d’un bar, ont mis en terme à son business. L’individu, âgé de 27, a vu son stock de cigarettes saisi. Il a fait l’objet d’une composition pénale (simple sanction du Procureur de la République).