Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mar 2021 | Trafic
 

Saint-Étienne, encore (voir 20 et 18 mars) …

Lors d’une conférence de presse, ce lundi 22 mars, la Préfète de la Loire, le Procureur de la République et le Directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP) ont annoncé le démantèlement d’un trafic mixte de stupéfiants et de cigarettes d’ampleur, le 15 mars, avec des saisies d’un équivalent d’environ 100 000 euros.

Le trafic se déroulait dans le quartier de la Ricamarie à la périphérie de Saint-Étienne. Sept personnes ont été interpellées dont un mineur. Quatre sont écrouées.

Un kilo de résine de cannabis, une centaine de doses de cocaïne et … plusieurs centaines de cartouches de cigarettes ont été saisis à cette occasion.

•• « Ce point de vente attirait plusieurs dizaines de clients par jour, depuis tôt le matin jusque tard le soir » a commenté Cédric Esson, directeur de la DDSP.

La Préfète a annoncé que l’année 2020 a vu une augmentation de 20% des opérations de démantèlement de trafics de stupéfiants pour un total de 63 opérations et un doublement des gardes à vue en ce domaine.

•• Mais David Charmatz, le Procureur de la République, a précisé par ailleurs qu’un des enjeux du procès de ces trafiquants du quartier de la Ricamarie sera de savoir quelle part y occupe la vente de cigarettes de contrebande.

« Les trafics ont évolué dans la mesure où ceux qui ne vendaient que du cannabis se diversifient, avec la vente de cocaïne et de cigarettes de contrebande, a-t-il expliqué. Or ces dernières présentent l’avantage d’être très rémunératrices et surtout moins répréhensibles pénalement. »