Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Mar 2019 | Profession
 

Mobilisation sur le Plan de Transformation à l’assemblée générale de la chambre syndicale des buralistes du Haut-Rhin, présidée par Thierry Lefebvre, qui s’est tenue le 16 mars. 

« Nous sommes en danger, si on n’évolue pas, nous allons disparaître. Nous devons nous adapter aux nouveaux modes de consommation, ne pas se figer autour du tabac. Quels services pouvons-nous rendre au public, quels sont nos atouts et les activités qu’on peut développer selon sa zone de chalandise, urbaine ou rurale ? » a attaqué d’emblée Philippe Coy pour lancer les débats.

Le plan de Transformation avec son enveloppe de 80 millions d’euros est nécessaire pour Thierry Lefebvre (administrateur de la Confédération) et tel que le rapportent les médias locaux : « nous devons adapter notre métier pour ne pas dépendre uniquement d’un produit, surtout pour nous qui sommes en zone frontalière, où le tabac est moins cher dans les pays limitrophes. Dans le Haut-Rhin, 30 % des buralistes ont mis la clé sous la porte en quinze ans … »

« Les postes disparaissent, d’autres commerces sont en difficulté, le plus souvent quand il reste un commerce dans la commune, c’est le buraliste. On reçoit 10 millions de Français par jour. Le bureau de tabac, c’est un point de contact humain. Nous sommes les concierges du 21ème siècle ».