Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Juil 2018 | International
 

Selon le dernier rapport du Public Health England (PHE), le taux de prévalence tabagique (proportion de la population adulte fumant régulièrement), en 2017, serait à 14,9 % (soit 6,1 millions de personnes), alors qu’il était encore à 19,3 % il y a à peine cinq ans (voir Lmdt du 24 juin 2017 et 16 août 2016). 

Difficile de ne pas y trouver une relation avec l’engagement des autorités sanitaires en faveur du vapotage (voir Lmdt du 7 février 2018).

•• La tranche des 25-34 ans représenterait à elle seule près d’un quart des fumeurs du pays. Les personnes exerçant une profession manuelle seraient plus « accro », à hauteur d’une personne sur 4, contre seulement 1 sur 10 pour les professions de « management ». Le rapport soulève également le fait que les personnes sans qualification seraient jusqu’à 4 fois plus susceptibles de fumer que les autres.

•• Le nombre de vapoteurs semble s’être stabilisé à un peu moins de 2,5 millions.

La plupart (51 %) ont arrêté de fumer et parmi les 45 % qui fument toujours, la moitié annonce vapoter pour arrêter de fumer. Le nombre de personnes qui auraient arrêté de fumer et de vapoter est estimé à 770 000.

Le vapotage est loin d’être un phénomène de jeunesse comme beaucoup le craignent, estime le rapport. Les principales tranches d’âge d’utilisation de l’e-cigarette concernent les 25-34 (7,8 % de la population) et 35-49 (7,5%).