Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Mar 2021 | International, Profession
 

Tous les observateurs s’attendaient à un nouveau coup de pouce fiscal sur le tabac au Royaume-Uni pour cette année (généralement une hausse des prix supérieure à l’inflation y est mécaniquement provoquée).

Or, ce n’est pas ce qu’a prévu le Chancelier de l’Échiquier (l’équivalent de notre ministre du budget) Rishi Sunak. Pas de changement sur la fiscalité tabac.

Les chiffres du marché pendant le confinement, révélant par contraste le poids du marché parallèle alors que les trafiquants rencontraient des difficultés à circuler librement (voir 3 mars), ont dû amener les autorités à réfléchir.

L’année dernière, il y avait eu deux coups de pouce fiscaux : l’un au printemps, l’autre à l’automne. C’est ainsi que le paquet le moins cher est passé de 8,80 livres (10,20 euros) à 9,10 euros (10,55 euros), en moyenne (les prix peuvent varier en fonction des circuits de distribution).

Alors que le paquet le plus cher a évolué de 12,45 livres (14,45 euros) à 12,70 livres (14,75 euros).