Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Jan 2021 | Trafic
 

Il fallait être patient pour rejoindre le Pas-de-la-Case, ce samedi 30 janvier dans la matinée. Plusieurs kilomètres de bouchons ont été observés sur la RN 20 dans la montée vers la principauté.

Sur les groupes Facebook consacrés au Pas-de-la-Case, des internautes évoquaient « de gros bouchons », « un gros bordel » ou des ralentissements dès Tarascon-sur-Ariège, rapporte La Dépêche du Midi.

•• De nombreux automobilistes ont anticipé une possible fermeture de la frontière entre la France et l’Andorre, à la suite des déclarations de Jean Castex, vendredi soir. « Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux, à partir de dimanche minuit », a déclaré le Premier ministre. Il a aussi précisé : « Toute entrée en France depuis un pays de l’Union européenne sera conditionnée à la production d’un test PCR sauf pour les travailleurs transfrontaliers » (voir 30 janvier).

•• L’Andorre ne fait pas partie de l’Union européenne, ni de l’espace Schengen. Alors sera-t-il possible de se rendre toujours au Pas-de-la-Case dans les prochains jours ? Les décrets officiels ne sont pas encore parus. Dans l’attente, l’ambassade de France en Andorre indique à La Dépêche ce samedi midi : « Nous sommes toujours dans l’attente du texte officiel mais il est bien possible que l’obligation de test PCR s’applique aussi pour les voyageurs venant de l’Andorre ».

•• Cette mesure, si elle était confirmée, réduirait le nombre de touristes français en Andorre. Selon le quotidien Diari Andorra, qui cite des sources proches du gouvernement andorran, « des discussions constantes sont en cours avec l’ambassade et les autorités de l’Élysée pour que la principauté puisse être considérée comme intégrée à la France en termes de mobilité ». Objectif : ne pas imposer de test PCR obligatoire aux Français.