Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juin 2020 | Observatoire
 

La frontière a rouvert avec 24 heures d’avance sur la date, un temps évoqué, par les autorités.

Ce samedi 20 juin, à minuit, ce fut le feu vert et les commerces ibériques affichaient donc, ce dimanche matin, des panneaux indiquant … « heureux de vous revoir ».

•• Beaucoup de monde, ce dimanche matin à la première heure, à Dantxaria (sur la frontière navarraise, à une trentaine de kilomètres de Bayonne). Des immatriculations 33, 47 et même 16 ont été régulièrement observées.

Les plus matinaux avaient fait le choix de se lever tôt pour ne pas risquer la rupture de stock de tabac dans les commerces espagnols. La circulation étant plutôt fluide, dans un sens comme dans l’autre. Une fois cette première vague de visiteurs, le calme est revenu. Il faut dire que la météo était plus propice à aller à la plage, constate un reportage de France 3 Nouvelle Aquitaine.

•• La Direction régionale de la Douane de Bayonne a donc mobilisé ses troupes durant cette journée.  Sur place, les équipes douanières en ont profité pour mettre en place des contrôles bien visibles afin de rappeler la réglementation sur l’achat de tabac en Espagne.

Et pour contrôler les véhicules, les douaniers des Landes et des Pyrénées-Atlantiques bénéficient depuis janvier dernier du renfort de Popeye, un chien spécialisé dans le repérage du tabac.

•• Au col d’Ibardin (35 kilomètres de Bayonne), toujours ce dimanche matin, un homme a été contrôlé avec 11 cartouches de cigarettes dans son véhicule. Selon les douaniers il aurait justifié son achat en expliquant qu’il ramenait des cigarettes pour des amis. Il a dû payer les taxes françaises plus une amende, les douanes ayant toutefois considéré qu’il n’avait pas l’intention de les revendre, d’après le journaliste témoin.

•• Selon Virginie Tillet, directrice adjointe de la Douane de Bayonne, cette mobilisation va se poursuivre au fil des prochains jours, ajoute Sud-Ouest.