Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Avr 2017 | Profession
 

REPRISE : LE PROCESSUS DE REMBOURSEMENT DES BURALISTES REPART (4 avril)

On sait que la procédure de reprise des produits non-conformes (notamment les paquets non-neutres) chez les buralistes s’est effectuée comme prévu (et dans de bonnes conditions grâce au professionnalisme des équipes de Logista) mais que la phase de remboursement, elle-même, a été interrompue, fin janvier (voir Lmdt du 7 février). La situation commençait à devenir difficile pour la trésorerie de certains buralistes.

Nous venons d’apprendre que la Direction de la Douane vient de donner instruction à Logista pour que ces remboursements puissent être effectués, les derniers obstacles administratifs ayant été levés.

Il faut dire que les modalités de remboursement des produits non-conformes – négociés par la Confédération avec Christian Eckert – correspondent à une tâche vraiment atypique tant pour l’administration que pour la Comptabilité publique.

Et les derniers problèmes administratifs et comptables – jamais prévus par le ministère de la Santé quand il a institué le paquet neutre – viennent seulement d’être levés.

 

LES CHIFFRES-CLÉS DE LA REPRISE (6 avril)

La bonne nouvelle pour les buralistes que la procédure de remboursement des produits non-conformes était débloquée – annoncée ce mardi – a suscité plusieurs commentaires médiatiques.

Et il y a même certains chiffres qui sont en circulation concernant cette grande opération de reprise et de remboursement des paquets non-neutres (ou non-conformes à la directive européenne) encore présents chez les buralistes au 1er janvier dernier.

Ainsi, on apprend sur BFM Business, RMC et Europe 1 que l’opération représenterait pour le Gouvernement un chèque global de 100 millions d’euros, au bas mot.

Et que Logista doit mobiliser 40 salariés pour trier tous les retours jusqu’à fin mai.

Et il y en aurait pour 250 tonnes de tabac repris au total. Se répartissant grosso modo entre 50 % de cigarettes, 30 % de tabac à rouler et 20 % de cigarillos.