Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Sep 2019 | Trafic
 

Contrôlés le 7 septembre au péage de Montreuil-aux-Lions (Dhuisy, Seine-et-Marne) avec près d’une tonne de cigarettes de contrebande (voir Lmdt du 9 septembre), le patron d’une entreprise de transport polonais et son employé ont été jugés en comparution immédiate, ce mardi 11 septembre, par le tribunal correctionnel de Meaux.

Alors que le parquet a requis une peine de prison avec sursis mais surtout une amende douanière de 435 000 euros, les juges ont prononcé une relaxe « au bénéfice du doute ». Les deux hommes, via des interprètes en langue biélorusse et polonaise, n’ayant  eu de cesse de clamer leur innocence.

Le camion transportait 31 palettes de cartons contenant des ressorts qui avaient été chargés dans la nuit de mercredi à jeudi, en Pologne. Le routier et son employeur avaient ensuite fait une pause à la frontière germano-polonaise. « Pourquoi vous êtes-vous arrêtés pendant 24 heures ? » a voulu comprendre la présidente. Le patron, resté assis tout au long de l’audience, a expliqué avoir « eu très mal à la jambe ».

Le mystère n’a pas été éclairci …