Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Déc 2015 | Profession
 

Xavier Bertrand« Lettre aux buralistes de notre grande région » …
Dans un mailing, co-signé par Thierry Lazaro (voir Lmdt des 14 janvier 2014 et 2 décembre 2013) et dont nous reproduisons plusieurs extraits, le candidat Xavier Bertrand aux élections à la région Nord-Pas-de-Calais / Picardie attaque fort : « en tant que buraliste, vous faites partie de cette région déjà au travail, car vous travaillez et vous donnez du travail. Tout doit donc être fait pour vous aider (…)

« L’enjeu dans notre région, c’est bien la proximité immédiate avec les pays limitrophes, et principalement nos 370 kilomètres de frontière commune avec la Belgique. Une position qui a des conséquences concrètes sur les achats réalisés hors de France par les consommateurs, du fait des écarts des prix et de la contrebande, en nette explosion.

« Nous devons donc lutter pour l’harmonisation des prix au niveau européen, de même que pour une action renforcée des douanes contre la contrebande (…)

« Concernant le paquet neutre, nous souhaitons que nous ne dépassions pas le cadre de la directive européenne : ni plus, ni moins (…) C’est pourquoi nous avons combattu contre l’instauration du paquet totalement neutre (…) ».

Plus loin – et avec une formulation qui a dû laisser plus d’un buraliste destinataire rêveur – l’ancien ministre de la Santé (voir Lmdt du 11 mai 2014) rappelle « en dialogue avec votre profession, nous avons voulu l’interdiction de fumer dans les lieux publics afin de vous préserver, ainsi que vos personnels, des méfaits du tabagisme passif auquel vous étiez directement confrontés (…) ».

Conclusion : « nous souhaitons que la Région passe un contrat avec vous afin que vous puissiez apporter des services de proximité à la population ».

On remarquera que ces » services de proximité » ne sont pas plus précis que ceux promis par Valérie Pécresse aux buralistes franciliens (voir Lmdt du 22 novembre).

Mais, de fait, plusieurs représentants syndicaux des buralistes ont été conviés à s’exprimer lors de réunions publiques de Xavier Bertrand, en début de semaine.

Remarquez, ces mêmes buralistes ne risquent pas de faire la même chose dans les réunions, de plus en plus rares et clairsemées, du candidat socialiste dont la campagne est entrée dans un état végétatif. Surtout depuis que le premier ministre a fait savoir qu’il ne tiendrait pas meeting dans le Nord.

En fait, la vraie campagne semble battre son plein dans ces brasseries et bars-tabacs que Xavier Bertrand a mis à l’abri du tabagisme passif. En ce début décembre, on s’y rassemble et on y parle beaucoup. Et c’est une autre histoire.