Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Nov 2020 | Observatoire
 

Un peu d’humour dans ce monde à l’atmosphère lourde …

L’enseigne Monoprix a elle aussi dû fermer ses rayons dits non essentiels. Pour en informer sa clientèle en points de vente, elle a opté pour des messages humoristiques, réalisés avec l’agence DDBParis et déployés depuis la fin de la semaine dernière.

« Les vêtements pour les enfants jusqu’à 3 ans sont à nouveau essentiels. Pour les autres, merci d’arrêter de grandir ». C’est par ces messages humoristiques que l’enseigne Monoprix a donc informé sa clientèle des interdictions de vente de produits jugés « non essentiels », signale LSA. Un manque à gagner évident qui avoisinerait 15 % à 20 % du chiffre d’affaires des enseignes.

Autres types d’affiche signée votre équipe Monoprix : « si les biberons n’étaient pas nécessaires, il fallait nous avertir de ne pas faire de bébés pendant le premier confinement » … « suite aux mesures gouvernementales, certains rayons sont transférés directement chez vous » … « ceux qui ont pu penser que les déodorants n’étaient pas nécessaires ne doivent pas prendre le bus bien souvent » … « le rayon maquillage est de nouveau essentiel. Encore un coup du lobby du miroir » … « on