Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Nov 2020 | Trafic
 

Les gendarmes ariégeois ont déployé d’importants moyens, samedi 14 novembre, à L’Hospitalet-près-l’Andorre. Cette vaste opération de renforcement de la surveillance des frontières s’inscrivait dans le contexte de lutte contre le terrorisme. Mais pas seulement …

•• « Nous agissons dans le cadre de l’opération « Limes » (« frontières  » en latin), décidée par le Directeur de la Gendarmerie nationale » précise, dans La Dépêche du Midi, le colonel Heurtebise, commandant du Groupement de Gendarmerie de l’Ariège, qui a reçu en renfort dix-neuf membres de la Section de Réserve territoriale (SRT).

Cependant, les gendarmes présents à L’Hospitalet-près-l’Andorre ne se contentent pas des seules vérifications d’identité. « Toutes les infractions sont constatées »  assure le colonel Heurtebise. Et ce samedi, plusieurs personnes en ont fait les frais.

•• Sur les soixante-trois véhicules contrôlés, cinq personnes ont été verbalisées (135 euros) pour non-présentation de leur attestation de déplacement. Dont trois Aveyronnais qui ont souhaité faire un détour vers l’Andorre. « Mais les cigarettes et l’alcool ne sont pas des produits de première nécessité » a estimé le patron des gendarmes ariégeois. La voiture a donc été invitée à faire demi-tour…

Trois hommes également ont été arrêtés. Eux avaient une attestation, mais surtout trop de cigarettes andorranes. Une trentaine de cartouches, ce qui leur a valu d’être interpellés et placés en garde à vue en attendant les suites judiciaires.