Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Oct 2020 | Trafic
 

S’il y a nettement plus de monde qu’à l’accoutumée – pour un jeudi – à la frontière avec la France, ils étaient cependant moins nombreux à se jeter sur les cartouches et les seaux de tabac, en comparaison avec le début du premier confinement au mois de mars, selon Nord Littoral

•• De fait, au lendemain de l’annonce d’Emmanuel Macron, des Français qui vivent près de la frontière ont pris la direction du Bizet (face à Armentières) pour faire le plein de tabac avant d’entrer à nouveau en confinement. Et à la veille d’un cran fiscal supplémentaire avec l’augmentation du 1er novembre (voir 11 octobre).

•• Au « Real Tabac & Co », situé sur la place du Marché, un agent de sécurité était présent ce jeudi matin à l’entrée pour gérer le flux de personnes à l’intérieur du magasin. Vers 11heures, un peu moins de dix personnes faisaient la queue à l’extérieur. Des va-et-vient incessants sont venus rythmer la matinée des différentes boutiques.

La circulation automobile dans les alentours ressemblait finalement à celle d’un samedi traditionnel. Ça roulait au pas, mais ça ne coinçait pas. Des places de parking restaient également disponibles, toujours selon Nord Littoral.