Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Août 2019 | Profession
 

Le numéro estival du Losange (voir Lmdt du 17 juillet) présente une interview de Thomas Nicollet, fondateur des « Partisans du Vin », jeune entreprise proposant en exclusivité des vins sélectionnés aux buralistes. Façon de leur permettre d’élargir leur offre en misant sur la qualité.

Sachant que Thomas Nicollet dispose d’une double expérience enracinée dans le secteur viticole mais également au sein de la filière tabac. Et que sa démarche entrepreneuriale est étayée par de solides études. Extraits de ses propos :

•• La démarche

« J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux buralistes désireux de proposer une offre de vins de qualité à leur clientèle afin de diversifier leur activité. Il est en effet urgent pour ce réseau de trouver des produits à forte valeur ajoutée pour compenser la baisse des ventes de paquets de cigarettes. J’ai donc fondé Partisans du Vin en début d’année (…) Mon but est de rapprocher deux univers : les buralistes et les vignerons. »

•• L’offre

« Je précise qu’elle est exclusivement dédiée aux buralistes. Je leur propose d’acquérir un présentoir (150 euros) et la commande minimum pour démarrer est de dix cartons (60 bouteilles). Les packs comprennent de 10 à 17 références et couvrent un large éventail de vins : rouges, blancs, rosés, crémants de différentes régions vinicoles.

« La seule condition est que, pendant les deux premières années, le buraliste ne peut pas mettre d’autres bouteilles que celles du Partisans du Vin dans son présentoir, afin de garantir la qualité des références proposées. »

•• Les outils d’aide à la vente

« Un classement des vins – indiquant leurs principales caractéristiques avec indications de l’accord mets/vin et la température de service – permet aux clients d’être autonomes et aux buralistes de vendre sans forcément être un professionnel du produit. Des fiches plus techniques sont également à leur disposition. »

•• Objectifs et visibilité

« J’espère atteindre la barre des 800 buralistes équipés. J’ai signé récemment un contrat de partenariat avec la Coopérative des buralistes, je participe régulièrement à des assemblées générales de chambres syndicales et je serai présent lors du prochain salon Losangexpo. »