Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juin 2019 | Trafic
 

Autres enseignements de la publication du rapport KPMG pour 2018, la semaine dernière (voir Lmdt du 6 juin 2019 1 et 2) : ce sont les chiffres au niveau consolidé européen.

Il en ressort que les produits de contrebande et de contrefaçon représentent 8,6 % de la consommation de cigarettes, sur l’ensemble de l’Union européenne.

C’est un peu moins qu’en 2017 : 8,7 % (voir Lmdt du 2 août 2018). Cela représente tout de même 43,6 milliards de cigarettes, soit une perte de 10 milliards d’euros de fiscalité au total.

Les chiffres de KPMG font ressortir – toujours en Europe – un bond en avant de la contrefaçon : +33 %, à 5,5 milliards de cigarettes.

Et une hausse sensible des « Illicit whites / marques blanches », ces vrais paquets de vraies cigarettes mais qui ne sont pas homologués sur les marchés où on les trouve. Les principaux fournisseurs d’Illicit whites restant l’Ukraine, la Biélorussie et l’Algérie.