Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Oct 2018 | Associations, Trafic
 

« C’est une excellente nouvelle » annonce le Comité national du Tabagisme dans un communiqué saluant l’entrée en vigueur du Protocole international « pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac » (voir Lmdt du 24 septembre). Extraits.

•• « Ainsi la lutte contre le commerce illicite de tabac passe par la mise en place d’un système de suivi et de traçabilité des produits du tabac véritablement indépendant des fabricants de tabac. (…) Un principe de base s’applique : le contrôlé ne peut pas être le contrôleur ou les proches du contrôleur. 

Ce principe s’impose donc encore davantage s’agissant de l’industrie du tabac et il est explicitement mentionné dans le texte du protocole en son article 8 (6). (…) Les relations avec les fabricants sont limitées au strict nécessaire pour mettre en place le dispositif, avec l’apposition de codes d’identification unique, et de sécurité, non falsifiables et enfin un contrôle exercé directement et exclusivement par la puissance publique sur les systèmes mis en place ».

•• « Respecter ces principes et modalités d’indépendance stricte vis-à-vis des fabricants de tabac est absolument indispensable si nous voulons parvenir à lutter efficacement contre les marchés parallèles » reprend le professeur Martinet, président du CNCT.

•• « Outre ce contrôle de la chaîne d’approvisionnement, la lutte contre le commerce illicite du tabac nécessite une réponse également internationale coordonnée aussi bien entre les Parties (pays ayant ratifié) qu’avec les organisations internationales spécialisées dans les domaines concernés (en particulier les douanes et les structures de lutte contre les réseaux de criminalité organisé) … ».