Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Juin 2018 | Trafic
 

Quelques jours avant la sortie de son « Livre noir du lobby du tabac en Europe », le député européen Younous Omarjee (voir Lmdt du 19 juin) salue la prochaine entrée en application du Protocole de l’OMS pour lutter contre le commerce parallèle de tabac (voir Lmdt du 28 juin). 

« Je me réjouis de l’entrée en vigueur du Protocole de l’OMS qui peut demain nous donner enfin les moyens de mettre fin aux trafics de cigarettes et de produits du tabac, tant préjudiciables à la santé publique, notamment vis-à-vis des plus jeunes, plus captifs du marché parallèle du tabac » déclare Younous Omarjee, dans un communiqué.

•• « Cette ratification intervient au moment où je rends public le « Livre noir du lobby du tabac en Europe » dans lequel je reviens sur l’implication de l’industrie du tabac dans l’organisation et l’alimentation du commerce parallèle de tabac » précise-t-il . Dans son ouvrage, le député européen annonce expliquer « comment, selon lui, les fabricants de tabac ont pu se liguer depuis sept ans pour empêcher, retarder, amoindrir la ratification du Protocole de l’OMS.» 

« Je dénonce aussi la perméabilité de la Commission européenne au lobbying de la puissante industrie du tabac, et notamment concernant la lutte contre un commerce parallèle que l’industrie elle-même est largement soupçonnée d’organiser. »

•• Dans son communiqué, Younous Omarjee lance un appel à la Commission européenne et aux états membres de l’UE « pour que la surveillance du marché parallèle du tabac soit désormais totalement sortie des mains des cigarettiers, ce que le Protocole de l’OMS préconise sans ambigüité ». (Voir aussi Lmdt des 2 mars et 19 janvier).